Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Bordeaux-Marseille

Pourquoi l'OM va enfin gagner à Bordeaux

Chaque année, c’est le même refrain : Marseille n’a plus gagné à Bordeaux depuis Mathusalem, et doit trouver la clé pour s'y imposer. Cette saison, les Girondins fêtent ainsi leur 43 ans d’invincibilité à domicile contre leur vieil ennemi. Un record auquel ils tiennent, mais qui va céder en cette année particulière où tout fout le camp. Oui, l’OM va enfin gagner à Bordeaux. Parce que...

Parce que Giscard est mort

Au revoir, Valéry. Le 2 décembre 2020, le troisième président de la Ve République nous a quittés, à 94 ans et des poussières, emporté par la Covid-19. Celui qu’on pensait insubmersible - à l’image de Michel Drucker, d'Élisabeth II ou de Vitorino Hilton - a finalement cédé, rattrapé par son âge et par ce satané virus. Non, Giscard n’était pas éternel. Et au-delà de ce caractère banalement mortel, il était le président de la dernière victoire marseillaise à Bordeaux un soir de 1977. Alors, si ce président qu’on pensait invulnérable s’en est allé cette année, il ne peut qu’en être de même pour ce record ineffaçable des tablettes. Larguet, à la barre !


Parce que ça sera à huis clos

Les scènes sont connues, classiques : tous les ans, les supporters bordelais font monter la pression avant la réception de l’OM. Pour un club dont les « derbys » sont contre Nantes (350 km) et Toulouse (245 km), la réception du vieux rival marseillais est toujours l’événement de l’année. Tant en l’honneur de cette rivalité que pour le record d’invincibilité. Pendant ce temps, à Marseille, tout le monde se fout plus ou moins de ce match. Mais il n’empêche qu’en plus de la pression médiatique, quand l’OM se pointe au Matmut Atlantique, il se heurte à un stade plein et survolté qui, quand il le veut - et il le veut souvent, contre l'OM -, se transforme en chaudron. Une arène qui transcende les Girondins à chaque fois, et qui fête le moindre match nul comme un trophée. Sauf que ce dimanche, l’arène en question sera vide.


Parce que Bamba Dieng




Parce que c’est un 14 février

Alors oui, c’est commercial. Mais le 14 février, c’est la fête de l’amour. Donc s’il y a bien un jour où il faut se retrousser les manches et prendre son courage à deux mains pour oser faire ce que l’on n'arrive pas à faire depuis des années, quitte à tomber une barrière symbolique, c’est bien celui-là. Exemples ? En 1876, Graham Bell a inventé le téléphone. En 1919, le président des États-Unis a donné naissance à l’ancêtre de l’ONU. Preuves que ce jour-là, de vieux fantasmes sont réalisables. Comme celui de gagner à Bordeaux, pour un Marseillais. Et puis, le 14 février est aussi un jour où des légendes s’éteignent : Marco Pantani en 2004, Bob Paisley en 1996 et même le vrai James Bond en 1989. Prochaine légende sur la liste : l’invincibilité bordelaise contre l’OM. En 2021.


Parce que « 43 »

Dans le Guide du voyageur galactique, la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste est 42. Pour les voyageurs marseillais au Matmut Atlantique, ce sera 43. C’est la numérologie qui le dit. L’OM n’a plus gagné à Bordeaux depuis octobre 1977, soit 43 ans. Or, selon 01numérologie.com, ce chiffre représente en effet une fin de série : « Ce nombre possède une vibration pleine de vitalité. L’avancement des projets et les objectifs peuvent être atteints. Les idées, conceptions, ou actions originales sont favorisées sous ce nombre. Par sa force d’expansion, il permet d’atteindre les buts les plus chers souvent grâce à des initiatives originales. » Pas encore convaincu ? Attendez de lire ces précisions, qui avaient anticipé cette disette record : « Des contretemps ou difficultés passagères pourraient survenir dans la vie du porteur de ce nombre. » CQFD.



Parce que l’OM arrive avec d’autres soucis

Une invasion du centre d’entraînement, un entraîneur démissionnaire licencié, un président en conflit ouvert avec tous les groupes de supporters, un grand attaquant blessé... L’OM débarque à Bordeaux avec bien d’autres soucis que cette série d’invincibilité. À cela s’ajoute que Marseille a moins besoin de points cette saison que les dernières années, puisque les Olympiens sont déjà largués en championnat. Un avantage. Et puis, plus personne n’attend rien de leur part dans le jeu. Bref, l’OM a tout à gagner à Bordeaux et c’est bien pour cela qu’ils vont le faire pour la première fois depuis 1977.


Parce que toi non plus, tu ne joues pas bien, Hatem

« Depuis le début de la saison, Marseille ne joue pas bien. Ils ont eu des résultats, mais au niveau du jeu... Ce qu'il se passe maintenant, on pouvait l'écrire. » En conférence de presse d’avant-match, Hatem Ben Arfa s’est payé son ancien club. Difficile de lui donner tort, mais attention quand même : Hatem ne joue pas bien non plus, cette saison. Ni contre l'OM, d'ailleurs. La preuve : le Français n’a jamais été décisif contre Marseille. Pas plus que Benoît Costil, qui a perdu la moitié de ses matchs contre l’OM, ou que Jean-Louis Gasset, battu quatre fois sur sept par les Olympiens.

Marseille résiste à Bordeaux


Par Adrien Hémard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

L'OM ne gagne pas à Bordeaux : on ne change pas les bonnes habitudes






Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
il y a 5 heures Salle OM, salle PSG: viens mater le Classico lors d'une projo So Foot inédite 5
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 7 heures Un gardien de MLS se prend pour un catcheur, The Rock applaudit 22