Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Pourquoi le PSG ne doit pas forcément se jeter sur Sergio Agüero

L'attaquant argentin de 32 ans va quitter Manchester City après une décennie de très bons et loyaux services (383 matchs, 257 buts). Libre à partir du 30 juin, il agite le marché des « agents libres » , et son CV est arrivé sur la pile parisienne, selon certaines rumeurs italiennes. En pleine période de crise sanitaire, alors qu'un sou est un sou, pourquoi se jeter sur l'attaquant aux 97 sélections n'est pas forcément une bonne idée...

Modififié

  • Parce que c'est cher et fragile
  • Malgré des états de service frôlant le très haut niveau en Premier League (meilleur buteur de l'histoire des Citizens, quatre titres de champion, six Coupes), Sergio « Kun » Agüero file sur ses 33 bougies (le 2 juin). Voilà 18 ans que le jeune buffle d'un mètre soixante-treize écume les terrains professionnels de football, et son corps commence à sentir le poids des années et des matchs. Rien d'anormal quand on commence le football à un niveau professionnel à l'âge de 15 ans. Une précocité qui se paie malheureusement sur la longueur. Déjà deux blessures cette saison plus le coronavirus, trois l'an dernier, et des muscles de plus en plus fragiles avec l'enchaînement des rencontres.



    Joueur unidimensionnel par excellence - un axial pur et dur -, l'Argentin aura du mal à exister ailleurs que dans un certain schéma, dans un certain confort tactique et dans une certaine configuration de jeu. Cela laisse entrevoir un champ d'activité limité pour un joueur avec un tel CV, un tel salaire (il émarge à plus de 10 millions net par an en Angleterre), une fragilité physique certaine et dont la venue pourrait uniquement servir de tête de pont dans l'opération Lionel Messi. En gros, Agüero pourrait être à Messi, un homme avec qui le courant passe très bien, ce que Daniel Alves était censé être à Neymar : son garde du corps amical. Un copain de colonie qui pourrait coûter cher... et dont le retour sur investissement est quasi nul. La valeur marketing d'Agüero n'est pas celle de David Beckham ou même de Gigi Buffon, deux joueurs venus au PSG pour la photo, mais dont l'apport sportif fut très limité. Forcément, tenter le pari Agüero, avec un contrat de deux à trois ans à la clé, adossé à une grosse prime à la signature, serait un vrai risque financier pour le PSG en cette période de vache maigre où les prêts de joueurs ont constitué la norme l'été dernier.


  • Parce que le PSG a d'autres priorités

    Mauro Icardi, même s'il compte pour le moment plus de rapports charnels avec sa femme par jour que de buts sur la saison, est toujours sous contrat et a coûté 50 millions d'euros l'été dernier. À moins de trouver un club fair-play pour l'exfiltrer, le représentant d'Oreo France ne devrait pas quitter si facilement la capitale, d'autant qu'il demeure, quand il est en forme-reposé-serein-affûté-servi, un formidable marqueur de buts. Kylian Mbappé, lui, n'est pas encore parti, même s'il n'a pas forcément la capacité d'être un pur numéro 9. Moise Kean, bien que prêté sans option d'achat, n'est pas encore non plus retourné à Everton, et Arnaud Kalimuendo, qui est pour le moment sur une saison avec Lens - cinquième de Ligue 1 - plus prolifique que celle d'Icardi (six buts contre cinq), est toujours sous contrat avec le PSG. Autrement dit, le PSG a-t-il besoin d'ajouter Agüero dans son giron d'attaquants axiaux, s'il parvient, par exemple, à conserver le trio Icardi-Mbappé-Kean ?



    Dans un monde simple, à savoir celui dans lequel le PSG achète Jesé à 25 millions d'euros, oui, se jeter sur le dossier Agüero se justifie. Mais quand on est en période de crise sanitaire, avec des matchs disputés à huis clos et les pertes XXL que cela engendre, et qu'on se retrouve avec des trous d'air à des postes clés, il est préférable d'agir sur les réels besoins du club en matière de titulaire plutôt que de lester le budget mercato sur un secteur, a priori, assez fourni. À l'heure actuelle, le PSG a sérieusement besoin d'un arrière droit - voire deux -, d'un milieu créateur capable de jouer 50 rencontres par an, d'un défenseur central capable de faire souffler Marquinhos ou Kimpembe et, soyons fous, du fameux milieu défensif tant recherché depuis que Thiago Motta a rangé son déambulateur.

    Le PSG, qui a des joyaux individuels incroyables (Navas, Marquinhos, Verratti, Neymar, Mbappé) peine pourtant à avoir une équipe du même niveau. Avant d'envisager de redonner au coach des solutions intéressantes sur le banc, il faudrait déjà lui fournir un onze type qui tienne la route quand il s'agit de regarder le Bayern Munich dans les yeux. C'est tout le défi du prochain mercato de Leonardo, être malin, à l'affût des bonnes opportunités sans pour autant se retrouver dans une impasse financière. Agüero, pourquoi pas, mais pas à n'importe quelles conditions. Grosso modo, si « Leo » parvient à rapatrier Nordi Mukiele, Jules Koundé, N'Golo Kanté et Frenkie de Jong, l'option Agüero aura un sens. Sinon... Mr.Bricolage a encore de beaux jours devant lui.

    Par Mathieu Faure
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
    Hier à 15:00 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 1
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 12:00 Expulsé pour un maillot enlevé 10 Hier à 10:59 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1