Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bordeaux-Marseille

Nathan : « Cela fait du bien de rire de Bordeaux »

Jeune homme fraîchement majeur, Nathan Pike est l’auteur de résumés de matchs à travers des commentaires alternatifs. Sur Twitter, ce supporter des Girondins de Bordeaux amuse sa communauté et joue sur la fibre humoristique pour développer ce concept en France. Interview LOL.

Salut Nathan ! Qu’est-ce que ce tu fais dans la vie ?
J’ai 18 ans, je suis actuellement en DUT de métiers du multimédia et de l’internet à Angoulême. Je suis supporter des Girondins de Bordeaux, et abonné au stade depuis six ans maintenant. Le football m’a plu très tôt : mon père est anglais, c’est un grand fan de Liverpool et il m’a transmis sa passion pour ce club. Du coup, je suis principalement intéressé par ces deux équipes.

Comment t’est venue l’idée de créer ce compte parodique ?
Cela fait déjà quelque temps que je réalise des montages sur des joueurs. À la base, il faut savoir que j’ai récupéré cette idée d’un supporter d’Everton sur les réseaux sociaux. J’ai essayé de m’y mettre, avec une vidéo du même style. Honnêtement, je ne pensais pas que ça marcherait autant. J’imaginais que ça intéresserait les supporters bordelais, et puis ça s’est enchaîné... J’ai eu un retweet de BNS Comps, spécialisé sur les matchs centrés sur un joueur. Il m’a même envoyé des messages privés et nous avons pu échanger, c’est hyper sympa ! À partir de là, j’ai percé pour créer un autre compte et poster mes vidéos de façon plus professionnelle. Grâce à mon DUT, j’apprends la communication et la création de contenu. Ça me sert au moment de produire les vidéos. Mes commentaires sont écrits et téléchargés sur Note Vibes, un site que j’utilise depuis peu, car je peux télécharger au format MP3. Pour le montage en revanche, j’apprends seul.


Tu as réalisé trois montages, pour l’instant : Bordeaux-Lyon, Pau-Bordeaux et Nantes-Bordeaux. On se doute bien qu’il y a un attachement particulier au club... Comment est née ta passion pour les Girondins ?
J’ai habité à Paris jusqu'à mes dix ans, puis j’ai déménagé à Bordeaux. De base, je ne suivais pas trop, mais nous avons fini par aller au stade avec mon père, car il est fan de foot. J’ai accroché, et maintenant, je vais pratiquement à tous les matchs. Le week-end, je m’arrange pour revenir quand les Girondins jouent à domicile.

Comment est-ce que tu expliques ce succès avec les matchs des Girondins ?
Déjà, je pense qu’il y a un côté assez inattendu, car les gens découvrent le concept. Ensuite, il y a aussi le côté où je me moque de notre équipe et ça fait rire beaucoup de monde.
« Les Bordelais sont clairement ceux que je critique le plus, mais je reçois de très bons retours des supporters. Cela prouve que l’utilisation du second degré est vraiment comprise par les gens par rapport à la situation actuelle du club. »
Je suis content parce que les Bordelais sont clairement ceux que je critique le plus, mais je reçois de très bons retours des supporters. Cela prouve que l’utilisation du second degré est vraiment comprise par les gens par rapport à la situation actuelle du club. Aussi, cela atteint un autre public : pour Bordeaux-Lyon par exemple, des supporters de l'OL se sont vachement marrés sur mes commentaires concernant Maxwel Cornet. Mais globalement, cela fait du bien de rire un peu de la situation de Bordeaux. Quand ton équipe se fait éliminer de la Coupe de France par une Nationale 2, mieux vaut en rire.

Tu as quand même l’air d’apprécier Paulo Sousa, dans tes commentaires. Là aussi, c’est du second degré ?
De mon point de vue, c’est un excellent entraîneur, mais Bordeaux n’est sans doute pas le club qu’il lui faut. Il ne possède pas les joueurs pour faire performer son équipe, la direction devrait mettre un peu plus d’argent pour lui offrir de meilleurs éléments. Il pourrait sans doute faire un meilleur travail à Lyon, Marseille ou Paris. Là, quand tu dois faire une relance avec Pablo ou Mexer, c’est compliqué ! J’étais au match aller contre Marseille (défaite 3-1, N.D.L.R), nos deux premiers buts sont des relances ratées synonymes de cadeaux pour l’adversaire. Tu ne peux pas te permettre de telles erreurs, à ce niveau...

Combien de temps te prend la création d’une vidéo, environ ?
Ça va dépendre de l’inspiration. Pour Bordeaux-Lyon, j’avais déjà écrit quelques blagues en rentrant d’Angoulême. Concrètement, je prends le résumé déjà fait de la LFP sur YouTube et je le réduis légèrement pour que ça fasse deux minutes vingt maximum. Ensuite, je place mes blagues au bon moment du résumé pour que ça marche le mieux possible.
« Il y a un facteur essentiel à prendre en compte : se moquer sans aller dans la méchanceté. Si le joueur ou l’entraîneur voit la vidéo, il ne faut pas qu’il le prenne mal non plus. »
En général, je dirais que c’est un travail fait en deux heures et demie. Après, cela prend plus de temps si j’ajoute une musique comme je l’ai fait pour la dernière vidéo avec Nantes-Bordeaux. J’essaie d’innover, de ne pas me limiter aux blagues. Et même dans un but professionnel, je sais que cela va me servir à l’avenir. J’aimerais bien travailler dans la communication, mais si ça peut être dans le foot, ce n’est que du bénef' !


Est-ce que tu testes tes vidéos sur des proches, avant de les publier ?
Oui, j’envoie toujours une première version à mon frère et mon père avant de publier définitivement. Ils sont tous les deux supporters des Girondins, et je sais que leur avis est objectif. Je l’envoie aussi à ma copine, ou à des amis qui aiment le foot. Pour l’instant, je n’ai pas encore eu de mauvais retour de leur part ! (Rires.) Le premier jet est le bon.

Quand tu parles du « Messi de Pau » ou du « Guardiola chevelu à lunettes du pauvre » , c’est travaillé ou ça reste instinctif ?
C’est vraiment de l’instinct. Je vois l’image, et je me dis : « Qu’est-ce que je pourrais raconter de drôle ? » Quand je vois l’entraîneur de Pau (Bruno Irles, N.D.L.R), je le vois avec des cheveux, ça devient le Guardiola chevelu. Encore une fois, tout est une question de timing : si c’est fait au bon moment, ça marchera. Aussi, il y a un facteur essentiel à prendre en compte : se moquer sans aller dans la méchanceté. Si le joueur ou l’entraîneur voit la vidéo, il ne faut pas qu’il le prenne mal non plus. Ce n’est pas l’objectif de se moquer gratuitement, il faut garder le bon dosage. J’ai le souvenir d’un humoriste qui expliquait qu’à chaque phrase dans un spectacle, il faut avoir une vanne. Cela maintient le spectateur dans le rire de façon continue, et évite un maximum les blancs.



Après Bordeaux-Marseille de dimanche, tu as demandé à ta communauté de te donner des noms d’autres équipes pour réaliser des montages sur d’autres rencontres. Quelles sont les prochaines affiches prévues ?
Je ne vais pas vraiment prévoir à l’avance, cela va beaucoup dépendre de comment se passe un match. Il faut que ce soit intéressant, qu’il y ait des choses sur lesquelles rebondir.
« Un 0-0 peut être très drôle à commenter. J’ai même déjà quelques vannes préparées, au cas où. Avant de me coucher, j’ai parfois des idées qui viennent et je les note pour les prochaines fois. »
Deux buts annulés par la VAR, deux buts dans le temps additionnel... Si c’est un Dijon-Nîmes par exemple, je travaillerai dessus et cela touchera d’autres supporters. Je peux même changer de championnat, vu que je regarde aussi les matchs de Liverpool. Il y a de quoi faire. Aussi, cela ne dépend pas du score : un 0-0 peut être très drôle à commenter. J’ai même déjà quelques vannes préparées, au cas où. Avant de me coucher, j’ai parfois des idées qui viennent et je les note pour les prochaines fois. Si elles me servent un jour, tant mieux !

Quel est ton objectif à long terme, avec ce compte Twitter ?
J’ai en tête d’organiser des lives-tweet, pour qu’on puisse me donner des idées de blague à faire sur certaines équipes. Si je ne connais pas parfaitement l’effectif, cela peut m’aider à créer des blagues. Après, je ne me prends pas trop la tête et je vois comment les choses viennent. J’avoue que faire une interview pour un média seulement trois semaines après que le compte est créé, c’est déjà incroyable.

Au niveau pratique, est-ce que tu n’as pas peur que ton compte finisse bloqué pour atteinte aux droits à l'image de la LFP ?
J’en ai justement parlé un peu avec BNS Comps, parce qu’il sort environ cinq vidéos par semaine en utilisant les images. Tout réside dans une astuce : il faut mettre la vidéo sur un autre compte, et la reprendre avec le compte principal. Finalement, c’est comme si tu reprenais la vidéo de quelqu’un d’autre. Si un compte saute, la vidéo pourrait être bloquée. Mais ce qui importe, c’est que le compte principal ne soit pas touché. Je ne pense pas que cela leur fasse une mauvaise publicité, au contraire. Si cela prend de l’ampleur, j’aurais sans doute des démarches à réaliser... Si je dois payer un peu de ma poche ou être amené à travailler pour eux, pourquoi pas.

Dernière question : ton pronostic, pour ce grand classique de Ligue 1 ?
Cette année, tout le monde va croire qu’on va perdre. Mais en fin de compte, ça va le faire. Je vais partir sur un 2-0 pour Bordeaux. Si c’est le cas, je trouverai une nouvelle chanson sympa pour mon commentateur !

Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 17:08 Euro 2020 : l’UEFA penaude après l’annulation de tickets déjà vendus 3
Hier à 12:09 À Nantes, un club amateur pourrait disparaître à cause d’un complexe de rugby 21
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:05 Canto, Ronaldo 97, PSG... découvrez la nouvelle collection photos! 5