Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Montpellier-OM (3-0)

Montpellier couche l'OM

Après un premier acte équilibré, Montpellier a fait exploser en vol une équipe de Marseille bien trop faible défensivement dimanche soir (3-0). À quelques jours d'un déplacement à Rome, l'OM inquiète, alors que les Héraultais sont désormais deuxièmes de Ligue 1.

Modififié

Montpellier 3-0 OM

Buts : Laborde (51e, 61e) et Lasne (70e) pour Montpellier

Les notes de Montpellier

Marseille pouvait faire un gros coup, à savoir passer devant Lyon et squatter le podium de Ligue 1, avant d'aller jouer sa dernière carte européenne au stade olympique de Rome jeudi. Mais Montpellier n'est pas, lui, sur le podium du championnat par hasard. Solide derrière, réaliste devant, le onze de Michel Der Zakarian est un poil à gratter dont les hommes de Rudi Garcia ont cru s'accommoder pendant le premier acte. Avant de craquer dès l'entame du seconde. Cet OM est encore très fragile, contrairement à son bourreau du soir.

La bataille de l'ennui


À la demi-heure de jeu, l'OM a cru pendant une fraction de seconde avoir raison. Une ouverture lumineuse de Florian Thauvin, un centre presque parfait de Morgan Sanson depuis l'aile droite, Valère Germain qui effleure le ballon de la tête, et Dimitri Payet qui rabat tellement sa reprise que le rebond fait passer le ballon au-dessus de la barre (33e). À part sur cette séquence rapide, les Marseillais n'ont quasiment pas inquiété une équipe de Montpellier bien en place, comme à son habitude, et qui aurait pu ouvrir le score par Florent Mollet, à la réception d'un excellent centre de Paul Lasne (24e). Mais le premier frisson de la rencontre se termine sur une parade de la semelle de Steve Mandanda. Pour le reste, aucun spectacle et une vraie bataille tactique entre la co-meilleure défense de Ligue 1 avec sept buts encaissés, et des Phocéens qui cherchent avant tout à se rassurer par rapport à leur assise défensive. Pour les spectateurs, c'est le pire scénario.

Laborde punit l'OM


L'OM repart bien en début de seconde période, mais c'est Montpellier qui trouve la faille par Gaëtan Laborde, qui propulse le ballon au fond de la tête à la réception d'un centre de Ruben Aguilar (51e). La minute précédente, Florian Thauvin n'avait pas joué à fond un coup offensif, la faute à un coup de sifflet venu des tribunes lui ayant fait croire à un hors-jeu. La différence entre une équipe qui joue avec le frein à main et une autre complètement en confiance. À peine dix minutes après son premier pion, Laborde met d'ailleurs le but du KO d'une frappe enroulée à la suite d'une séquence qui souligne la fragilité défensive de l'OM, incapable de se dégager malgré un premier sauvetage à l'arrache d'Adil Rami. Une porosité qui fait tourner la soirée au cauchemar quand Paul Lasne trompe Mandanda pour le but du 3-0, qui installe Marseille comme dauphin de Guingamp au classement des pires défenses, avec 21 buts pris contre 24 pour les Bretons (70e). Et encore, Mandanda empêche le 22e face à Sambia dans les arrêts de jeu... En début de saison, Marseille visait une place en Ligue des champions. Le scénario de ce dimanche lui indique cruellement que cet OM-là n'a pas actuellement les moyens de ses ambitions.



Montpellier (3-5-2) : Lecomte - Congré, Hilton, Cozza - Aguilar, Le Tallec, Skhiri, Lasne - Mollet (Oyongo, 85e) - Laborde (Sambia, 80e), Delort. Entraîneur : Michel Der Zakarian.


OM (4-3-3) : Mandanda - Amavi, Kamara, Rami, Sarr - Luiz Gustavo, Strootman (Ćaleta-Car, 75e), Sanson (Ocampos, 59e)- Payet, Germain (Njie, 68e), Thauvin. Entraîneur : Rudi Garcia.


  • Résultats et classement de Ligue 1



    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 17:01 Tournois rétro vintage indoor 2019 5
    Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 4

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 14:35 Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 19
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 14:27 Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1
    À lire ensuite
    Les notes de l'OM