Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Marseille-Salzbourg (2-0)

Marseille a fait le plus dur

Grâce à une réussite maximale, des décisions arbitrales litigieuses en leur faveur et un Vélodrome en fusion, les Marseillais sont prêts à partir à Salzbourg avec un solide avantage.

Modififié

Olympique de Marseille 2-0 RB Salzbourg

Buts : Thauvin (15e) et Njie (63e)

C'est clair et net, le Stade Vélodrome donne des ailes. Plus que le Red Bull. Parce que si l'OM s'en est sorti ce jeudi soir avec une victoire 2-0, c'est certes grâce à une réussite extraordinaire – beaucoup de décisions arbitrales en faveur des Marseillais, un poteau de Gulbrandsen et quasiment 100% d'occasions converties pour l'OM –, mais aussi grâce à cette atmosphère dingue dans l'enceinte de l'Olympique de Marseille. Une ambiance de feu, qui galvanise les Marseillais en début de match. Une ambiance de feu qui les pousse à mettre une intensité folle, quitte à se cramer un peu vite. Mais du coup, une ambiance de feu qui leur permet de tenir bon dans les moments de tempête. C'était le dernier match au Vélodrome de la campagne européenne, et les supporters ont mis la forme pour cette demi-finale aller.

Agressifs d'entrée


D'entrée de match, les Marseillais partent très fort. Grâce à un bloc haut et à un pressing intense, les hommes de Rudi Garcia mettent la pression dans le camp autrichien. Grâce à un Bouna Sarr plein de grandes enjambées et un Dimitri Payet inspiré, l'OM bouffe ses adversaires à l'énergie. Si bien que les Marseillais arrivent constamment en premier sur le ballon, provoquant un nombre incroyable de fautes. Sur les nombreux coups francs, Marseille se montre à chaque fois dangereux en première mi-temps. Sur le premier, Kostas Mitroglou est légèrement hors jeu lorsqu'il arme sa frappe du droit.


Sur le dernier, Florian Thauvin est seul au second poteau pour la reprendre de la tête... puis de sa main préférée, la gauche. L'arbitre ne dit rien, le but est validé, et le Vélodrome explose. Marseille continue de pousser lors des cinq minutes suivantes et finit fatalement par baisser le rythme. Après vingt minutes à grosse intensité, l'OM a besoin de souffler. Les Autrichiens en profitent pour se rapprocher du but, et leurs qualités de dribbles font mal. À la demi-heure de jeu, Stefan Lainer s'offre un beau numéro avant de frapper et solliciter Yohann Pelé, qui se couche bien. L'Olympique de Marseille traverse un temps faible, mais le gère bien. Les Marseillais laissent passer l'orage et se permettent de reprendre le contrôle en fin de première mi-temps.

Puis capables de faire le dos rond


Dès le retour des vestiaires, les joueurs de Salzbourg reviennent avec de grosses intentions. Les Autrichiens bougent les Marseillais, complètement muselés dans la relance. En plus, Yohann Pelé commence à faire n'importe quoi. Il enchaîne les relances hasardeuses et est auteur d'une sortie kamikaze où il semble faire faute sur Hwang. Non sifflée. Pas rassurée par son gardien, la défense marseillaise tremble de plus en plus. Maxime Lopez fait faute dans la surface sur Lainer. Non sifflée. Mais Yohann Pelé se rattrape de son manque de sérénité en sortant le gros arrêt qu'il faut au bon moment. Face à Wolf, il claque parfaitement la balle en corner.


Dans la foulée, Marseille reprend du poil de la bête. C'est l'heure pour Clinton Njie d'entrer en jeu et de faire la différence à lui tout seul. Trois minutes après son entrée sur le terrain, il sort un contrôle de la poitrine de dingue, trouve parfaitement Payet dans la profondeur, et il est encore à la conclusion pour offrir le but du break à l'OM (2-0, 63e). Un but inespéré tant l'OM est malmené. Mais apparemment, le destin a choisi son camp et décide de donner un coup de pouce à l'OM. Alors qu'il vient d'entrer en jeu, Gulbrandsen se retrouve seul devant Pelé sur un centre et allume le poteau sur une puissante reprise de volée. Le gardien olympien était complètement battu... Marseille tient finalement la corde jusqu'au bout. La moitié du travail est faite pour ces demi-finales. Viamichelin dit qu'il y a 316 kilomètres entre Marseille et Lyon. Il y a en fait bien moins que cela.



Marseille (4-2-3-1) : Pelé - Sarr, Rami, Gustavo, Amavi - Lopez (Njie, 60e), Sanson - Thauvin, Payet, Ocampos (Zambo, 51e) - Mitroglou (Germain, 81e)

Salzbourg (4-3-1-2) : Walke - Lainer, Ramalho, Ćaleta-Car, Ulmer - Haidara (Yabo, 81e), Samassekou, Berisha - Wolf (Schlager, 68e) - Hwang (Gulbrandsen, 60e), Dabbur


  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Les notes de Salzbourg