Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Metz-Lyon (0-5)

Lyon fait exploser Metz

Il n’y a pas eu de débat à Saint-Symphorien, où des Messins trop naïfs, trop limités et pétrifiés par l’enjeu ont laissé les Lyonnais dérouler. Memphis Depay, buteur et quadruple passeur décisif, a été le grand bonhomme de l'après-midi et porte l'OL sur le podium. Du moins provisoirement.

Modififié

FC Metz 0-5 Olympique lyonnais

Buts : Marcelo (1re et 21e), Depay (65e), Traoré (68e) et Mariano Diaz (86e)

Tendre le bâton pour se faire battre. La veille, Metz avait vu ses concurrents directs pour le maintien perdre et pouvait, au prix d’un exploit retentissant face aux Lyonnais, revenir à quatre points du barragiste troyen et cinq de Toulouse, premier non-relégable. Mais comme si le challenge de se frotter à un adversaire de cette trempe ne suffisait pas, les Lorrains ont au contraire dès le début du match déposé les armes pour les mettre entre les grosses pattes des visiteurs. Impitoyable et concerné, Lyon ne s’est pas fait prier pour profiter de telles offrandes. Au pluriel bien sûr. Car par deux fois, les éléments défensifs messins (Kawahima, Balliu, Diagne, Niakhaté et Mandjeck) ont ouvert des brèches dans lesquelles se sont engouffrés allègrement Memphis Depay, allant provoquer et botter deux corners, puis Marcelo, oublié systématiquement au second poteau par Moussa Niakhaté. Derrière, Lyon n'a fait que dérouler. La Grenatada n’est plus qu’un pétard mouillé, alors que la déflagration lyonnaise devrait se faire entendre jusqu’au Vélodrome, où l’OM devra gagner s’il veut récupérer sa troisième place.

Chauffe Marcelo


Il y a un an et demi, cette même affiche était marquée par l’arrêt du match à cause d’un engin explosif jeté par un supporter messin à proximité d’Anthony Lopes. Cette fois-ci, la Horda Frenetik n’a même pas eu le temps de se chauffer et c’est au contraire Memphis Depay qui s’est chargé d’allumer la première mèche d’entrée. Placé à la pointe de l’attaque lyonnais, Mariano effectuant son retour dans le groupe, mais sur le banc, le Néerlandais profite des jambes flageolantes de la charnière messine pour se présenter face à Kawashima et obtenir un corner, qu’il ira lui-même déposer sur la tête de Marcelo (0-1). La détresse messine fait peine à voir, les Grenats n’arrivant pas à enchaîner plus de trois passes pour sortir de leur camp. En face, c’est tout le contraire, Aouar fluidifiant le jeu dans un rôle de meneur qui lui va comme un gant.


Metz reprend enfin ses esprits au quart d’heure de jeu. La frappe en première intention de Nolan Roux, bien détournée par un Anthony Lopes vigilant, vient récompenser le premier vrai mouvement offensif mosellan. Mais après cinq petites minutes de respiration, les voilà qu'ils se reprennent un autre coup sur la caboche. Sur un nouveau corner de Memphis : un Kawahima parti aux fraises et un Niakhaté candide laissent Marcelo aller chercher son doublé (0-2). Derrière, Nolan Roux et Florent Mollet ne pourront opposer que de lointaines et timides réactions.

Depay en feu


Au retour des vestiaires, les hommes de Fred Hantz auront un furtif sursaut d’orgueil, faisant contre mauvaise fortune bon cœur. Les plus optimistes auront peut-être même pensé que la chance a changé de camp dans ce second acte, quand Memphis Depay, seul face au but vide sur un service de Traoré, expédie sa reprise en tribune. Mais ces petites interrogations ont été finalement très vite levées. Trouvé sur une superbe ouverture de Ndombele dans le dos de la défense, Memphis Depay crucifie Eiji Kawashima (0-3). Son treizième but de la saison. Le Néerlandais n’est pas complètement rassasié, puisque c’est encore lui qui met sur orbite son collègue Bertrand Traoré, qui touche le poteau gauche de Kawashima avant de corser l’addition (0-4). Encore ? Oui. Mariano ne pouvait pas laisser flamber Depay tout seul et s’est obligé à ajouter lui aussi son petit pion, sur un nouveau décalage de Memphis. De vrais morts de faim. Cinq à zéro, toujours huit points de retard : la Metz est dite ?


Metz (4-2-3-1) : Kawashima - Balliu, Diagne, Niakhaté, Palmieri (Rivierez, 75e) - Mandjeck, Cohade - Dossevi, Mollet (Poblete, 82e), Roux - Rivière. Entraîneur : Frédéric Hantz.
Lyon (4-4-2) : Lopes - Rafael, Marcelo, Morel, Mendy - Ndombele (Diop, 81e), Tousart, Ferri, Aouar (Gouiri, 78e) - Traoré (Mariano, 72e), Depay. Entraîneur : Bruno Génésio.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6