Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Eydelie : « J'ai continué à mentir au procès »

Modififié
Quand le passé refait surface.

Jean-Jacques Eydelie sera pour toujours associé à l'affaire de corruption VA-OM qui avait agité le football français en 1993, l'année du sacre de Marseille en C1. Le défenseur, condamné dans cette affaire, s'était déjà exprimé sur la tricherie et la corruption omniprésente à son époque marseillaise dans les médias. Et il en a rajouté une couche, mercredi soir, dans l'émission Le Vestiaire, diffusée sur RMC Sport.

Interrogé par Ludovic Obraniak, Rolland Courbis et Frank Lebœuf, l'ancien milieu de terrain évoque notamment la mise en place d'un système de corruption avec un budget annuel. « Ce qui est marrant, c'est qu'on revient souvent vers moi pour me poser beaucoup de questions sur cette histoire, explique-t-il. Mais les choses sont actées ! Mais personne n'en parle. Moi, j'ai continué à mentir au procès, parce que j'ai donné ma parole que je ne dirai rien. Et puis il y a Jean-Pierre Bernès qui déballe tout. Jusqu'aux sommes allouées par an pour la corruption. »



De quoi rendre jaloux Mogi Bayat. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 32
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 56

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 167 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25