Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

C'est quoi ce nouveau format de la Coupe de France ?

Non, l'édition 2020-2021 de la Coupe de France n'est pas (encore) morte. Au lendemain d'un tirage qui ressemblait plus à un hommage à la Coupe de la Ligue qu'à notre chère compétition centenaire, il était important de détailler de manière claire, nette et précise ce nouveau format imaginé par la FFF pour sauver la Vieille Dame. Mode d'emploi.

Modififié
  • Nouveau format de la Coupe de France : pourquoi et comment ?

    Dans le monde d'avant, les 32es de finale de la plus belle des compétitions auraient eu lieu, comme le veut la tradition, lors du premier week-end de janvier de l'année 2021. Oui, mais voilà, cette option est rapidement devenue impossible à envisager puisque le tournoi a été obligé de se mettre sur pause au moment du reconfinement national, alors que le sixième tour venait d'être tiré au sort. Depuis, c'est une course contre-la-montre pour la FFF, dont le président Noël Le Graët avait même laissé penser que cette édition pourrait être annulée, avant de faire machine arrière quelques jours plus tard.

    Résultat, l'instance a échafaudé un plan de sauvetage de la Coupe de France en lui offrant un format inédit annoncé le 17 décembre. Au premier abord, cette formule ressemble à un casse-tête, mais il est possible de la résumer très simplement. Avant les 16es de finale, les professionnels et les amateurs ne pourront pas se rencontrer, et devront se contenter de se bastonner entre eux avant les retrouvailles. Pour imager, quinze clubs sortiront de la voie des professionnels pendant que dix-sept équipes issues du foot amateur pourront les rejoindre en 16es de finale. La magie de la coupe.



  • La voie des professionnels

    C'est une Coupe de la Ligue new look, tout simplement. Le premier tour de cette voie ressemble à une banale journée de Ligue 2 puisque les vingt clubs de l'antichambre du football français vont s'affronter le 20 janvier prochain. Le tirage au sort ayant eu lieu ce jeudi soir, voici quelques affiches : Toulouse-Niort, Clermont-Grenoble, Troyes-Auxerre, Guingamp-Caen ou Le Havre-Paris FC. Fastoche.


    Après ce premier écrémage, les vingt clubs de l'élite pourront faire leur entrée en lice en 32es de finale, dont les affiches ont également été tirées au sort avec des groupes géographiques. Si Marseille (contre Troyes ou Auxerre), le Paris Saint-Germain (contre Guingamp ou Caen) et d'autres doivent attendre pour connaître leur adversaire, cinq rencontres sont déjà connues : Dijon-Lille, Angers-Rennes, Nîmes-Nice, Strasbourg-Montpellier, Nantes-Lens. Rendez-vous les 8 ou 9 février pour savoir qui aura une chance de se faire peur contre un club amateur en 16es de finale.




  • La voie des autres clubs

    Cette voie est beaucoup plus abstraite puisqu'elle doit offrir plus de matchs et par conséquent, moins de visibilité. Celle-ci regroupe les clubs amateurs et semi-professionnels qui doivent s'écharper lors des sixième, septième, huitième tours et des 32es de finale. Un long chemin au bout duquel dix-sept clubs se retrouveront en 16es de finale pour un « retour à la normale » de la Coupe de France comme on la connaît depuis des décennies. Un format inédit pour un record : au XXIe siècle, la Vieille Dame n'aura jamais compté autant d'équipes amateurs à ce stade de la compétition. Ils étaient par exemple douze la saison dernière, alors que le record est de quinze clubs amateurs qualifiés en 16es de finale, lors de l'édition 2000-2001.


  • Une lueur d'espoir pour le foot amateur

    Sans surprise, cette formule ne plaît pas à tout le monde. Si Claude Puel estime que « les professionnels sont perdants » , pendant que Bruno Luzi a fait part de son désintérêt pour cette édition, celle-ci représente une vraie lueur d'espoir pour les clubs amateurs, à l'arrêt depuis de trop nombreux mois. D'abord parce que la bonne tenue de la Coupe de France signifierait la reprise des compétitions pour des centaines de clubs, mais aussi parce que chaque qualification au tour suivant s'accompagne d'une dotation qui pourrait soulager la trésorerie de beaucoup d'écuries en ces temps critiques. Reste à savoir si ce format sera maintenu jusqu'au bout...



  • Attention, ce format pourrait encore être chamboulé

    ... car c'est loin d'être gagné. La glorieuse incertitude du sport doit laisser sa place à celle, plus malheureuse, provoquée par la crise sanitaire. Pas inquiète pour la voie des professionnels qui devrait se dérouler sans accrocs, la FFF avance masquée en ce qui concerne la voie des autres clubs. Encore plus après les dernières déclarations de Jean Castex et Olivier Véran, qui ont annoncé ce jeudi la prolongation du couvre-feu (et même le durcissement dans certaines régions) jusqu'au 20 janvier, en attendant peut-être des mesures encore plus drastiques en fonction de la progression du virus. Un coup dur pour une ribambelle de clubs amateurs, qui ne peuvent toujours pas s'entraîner normalement. Dans ces conditions, il n'est pas évident d'imaginer un retour à la compétition, avec la Coupe de France, de centaines d'équipes à court de forme. Seule exception : les pensionnaires de National 1, semi-professionnels, dont le championnat n'a pas été arrêté.



    Un nouveau chamboulement est-il possible ? Oui, sans aucun doute. Même si les décideurs sportifs et politiques sont à la recherche d'une solution ultime pour maintenir ce format spécial coronavirus. D'après les informations de L'Équipe, l'idée pourrait être de « sanctuariser » la Coupe de France en raison de son caractère populaire et historique, afin de permettre aux clubs en lice, même amateurs, d'être autorisés à reprendre l'entraînement pour participer à l'épreuve.

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 18:30 Palmas endeuillé par un crash d'avion 37
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 12:30 Premier titre pour coach Crespo 24 Hier à 11:00 Vanzeir marque le but le plus rapide du foot belge 7 Hier à 10:30 Simão expulsé pour une altercation avec son joueur 7 Hier à 10:00 Covid : le gardien Sosa a perdu ses cheveux 38