S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J27
  • OM-PSG (0-2)

Marseille, désespérante impuissance

Par Alexandre Lejeune

Même en supériorité numérique, Marseille n’a jamais réussi à faire trembler le PSG. Preuve que cette équipe n’avance pas et reste encore à des années-lumière du très haut niveau.

Marseille, désespérante impuissance

Il planait dans l’air marseillais ces derniers jours un drôle de sentiment. Celui de s’avouer presque déjà vaincu, à l’orée d’un Classique sur le papier déséquilibré, malgré du mieux aperçu depuis l’arrivée de Jean-Louis Gasset. La défaite à Rennes a remis en lumière les limites d’un effectif mal bricolé, avant que celui-ci ne devienne encore plus amoindri pendant la trêve, les bobos se multipliant du côté de la Commanderie. Il n’y a donc pas eu de miracle au Vélodrome, ce dimanche, Paris a encore remporté le Classique (0-2), et un autre sentiment a fini par gagner l’enceinte marseillaise : celui de l’impuissance.

En supériorité numérique mais inférieurs en tout point

L’atmosphère avait pourtant changé au fil d’une première mi-temps où l’espoir était permis. Marseille se battait, avec ses armes et ses limites, et était loin d’être ridicule face à un Paris timide. L’expulsion assez lunaire de Lucas Beraldo venait alors en remettre une couche : et si c’était le soir pour rêver ? Sauf que l’OM n’a jamais bien géré ses matchs en supériorité numérique cette saison – ni à Metz, ni contre Monaco, ni à Brest –, et il n’y avait pas de raison apparente pour que ce soit le cas cette fois. Certes, Paris a reculé en étant à dix, mais jamais Marseille n’a réussi à faire vaciller un Gianluigi Donnarumma XXL. Ou peut-être une fois, lorsque Jordan Veretout était à l’affût pour envoyer une mine sur un second ballon et ainsi faire trembler les filets et tout le public marseillais avec. Avant d’être refroidi par l’arbitre, pour une position de hors-jeu de Luis Henrique. Le reste était une multiplication de situations dangereuses, lors desquelles les Olympiens ont cruellement manqué d’un esprit tueur. Où était Pierre-Emerick Aubameyang ?

Le constat est d’autant plus terrible que de l’autre côté, Paris ne s’est pas procuré un tas d’opportunités (seulement 8 tirs dont 3 cadrés pour le PSG, 22 dont 10 cadrés pour l’OM), Kylian Mbappé est passé à travers son dernier Classique, et pourtant, ça fait 0-2 au bout. « On avait une consigne à la mi-temps, celle de ne pas perdre des ballons bêtement et surtout en contre, car cela va très vite devant. C’est ce qui nous a fait mal ce soir. Ils ont deux contre-attaques et ils marquent deux buts. Et nous, on n’arrive pas à marquer. Je suis déçu, mais on a fait un match où on les a regardés dans les yeux », a réagi Veretout, presque dépité. Il y a de quoi l’être, en tout cas : Marseille n’a plus battu Paris au Vélodrome depuis 2011 en Ligue 1, et pire encore, n’a plus marqué le moindre but en championnat à domicile contre le PSG depuis cinq rencontres, Florian Thauvin étant le dernier buteur en 2017.

Tout ça pour quoi ?

Pour l’OM, qui va désormais avoir un calendrier chargé (Lille, Benfica deux fois, Toulouse, Nice et Lens d’ici fin avril), il s’agit désormais de récupérer chaque élément le plus rapidement possible à l’aube d’un sprint final dont on ne sait trop quoi espérer. La Coupe d’Europe n’est qu’à trois points, un barrage en Ligue des champions est à sept longueurs, et il faut se dire qu’il n’y aura pas le PSG en face chaque week-end, mais ce groupe en a-t-il encore vraiment les ressources ? Au bout d’une saison éreintante pour tout le monde dans les Bouches-du-Rhône, et au cours de laquelle on a trop souvent vu le plafond de cette équipe, la moindre qualification européenne ressemblerait à un aboutissement inattendu. Un happy end qui n’enlèverait de toute façon pas cette cruelle et durable impression de déjà-vu sur ces Classiques, où l’OM semble trop loin et surtout incapable de bousculer le PSG quel que soit son état.

« Avant le match, je n’ai pas voulu me retrancher derrière les blessures, mais la trêve internationale a été terrible, Jonathan Clauss qui se blesse avec les Bleus au bout de dix minutes, Ismaïla Sarr touché avec le Sénégal. On avait quatre joueurs en reprise, on a passé cette semaine à les remplir. Ce matin, on a encore fait des essais pour savoir qui pouvait débuter. Gigot a été infiltré à l’épaule pour tenir le match, Balerdi pareil. Tous les centraux sont touchés. Pour Mbemba, si les examens sont litigieux, ça va être encore un casse-tête chinois pour les prochaines échéances. […] J’ai vu des joueurs abattus et fatigués, parce qu’ils ont tout donné. Le public ne s’est pas trompé. Si les joueurs gardent cet état d’esprit, on va faire une belle fin de saison », a, de son côté, lâché Gasset, qui veut encore voir le verre à moitié plein. Il faudra en tout cas réussir à régler la mire très rapidement. En attendant, un jour peut-être, de regarder Paris à nouveau dans les yeux.

Les clubs européens exemptés de championnat : une exception française

Par Alexandre Lejeune

À lire aussi
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
21
Revivez Benfica-OM (2-1)
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus OM

Actus PSG

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
VITINHA of Paris Saint Germain (PSG) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris Saint Germain and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
VITINHA of Paris Saint Germain (PSG) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris Saint Germain and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
210€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Atlético (+100€ de bonus offerts chez Betclic)

210€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Atlético (+100€ de bonus offerts chez Betclic)

210€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Atlético (+100€ de bonus offerts chez Betclic)