S’abonner au mag
  • Liga
  • J16
  • FC Barcelone-Gérone (2-4)

Gérone fait exploser le Barça et récupère son spot de leader

par Anna Carreau

Le FC Barcelone a pris une leçon de football chez lui, au stade olympique Lluís Companys, par un Gérone qui s'impose 4-2 et reprend la première place de la Liga, grâce au match nul du Real Madrid samedi face au Betis. La Catalogne sur le toit de l'Espagne, mais pas celle qu'on attendait.

Gérone fait exploser le Barça et récupère son spot de leader

  FC Barcelone 2-4 Gérone

Buts : Lewandowski (19e), Gündoğan (90e+2) pour les Blaugrana // Dovbyk (12e), Gutiérrez (41e), Valéry (80e) et Stuani (90e+5) pour les Blanquivermells

Et si c’était eux, les garants du beau jeu catalan ? Les hommes de Míchel ne se sont pas ratés face au FC Barcelone et s’offrent une victoire de prestige 4-2 au stade olympique Lluís Companys. Ce succès permet à Gérone de récupérer son poste de leader de Liga, devant un Real Madrid tenu en échec face au Real Betis ce samedi (1-1), mais surtout de s’affirmer comme l’équipe la plus hype du championnat ibérique face à une équipe barcelonaise apathique.

Possession blaugrana, réalisme blanquivermell

Les hommes de Xavi ont pourtant été prévenus. Le coup d’envoi à peine sifflé, Artem Dovbyk s’enfonce dans la profondeur et oblige Ronald Araújo, masqué, à ceinturer l’Ukrainien pour limiter les dégâts (2e). Puis c’est son compère Viktor Tsyhankov qui est laissé trop seul dans l’axe et qui signe le premier tir de la rencontre (6e). Entre chaque occasion des Blanquivermells, le Barça peut se gargariser d’avoir la possession et de centrer outre mesure pour trouver un Robert Lewandowski bien cadenassé (7e et 11e). Après cette série de demi-occasions blaugrana, Gérone punit : Yan Couto envoie dans la profondeur pour Tsyhankov, qui remet pour Dovbyk lancé plein axe (0-1, 12e). Une ouverture du score à laquelle les locaux sauront réagir : sur un corner de Raphinha, Lewandowski vient claquer d’un gros coup de tête, clouant Paulo Gazzaniga, pourtant bienheureux sur l’occasion précédente (1-1, 19e). S’ensuit un bon temps fort des Barcelonais, qui se font surprendre sur le moindre contre : avec une tête piquée de Dovbyk qui passe juste à côté (23e), puis un gros arrêt d’Iñaki Peña devant Miguel Guttiérrez (27e).

Le Barça, lui, s’en remet à des exploits individuels, et João Cancelo (31e) puis Raphinha (39e) butent sur le portier argentin qui n’a qu’à suivre. En face, Gérone rappelle pourquoi il est si bien classé avec un contre de grande classe conclu par un une-deux entre Gutiérrez et Sávio dans une défense barcelonaise trop passive (39e). Puis nouvelle punition : lancé par Ivan Martín, le jeune latéral formé au Real Madrid accélère à l’approche de la surface catalane et décoche une frappe de l’extérieur du pied gauche en pleine lucarne (1-2, 41e). Yan Couto manque même le but du break juste avant la pause et est rattrapé in extremis par Andreas Christensen, qui court encore derrière (45e+1). Mais au retour des vestiaires, le Barça manque toujours de solutions, et Lewandowski se jette au sol sur la première action de la seconde période pour gratter un péno (46e).

Des entrants qui confortent les choix de Míchel

La fatigue des hommes de Míchel laisse pourtant de plus en plus d’espaces aux Blaugrana, mais seuls Frenkie de Jong et Ilkay Gündoğan s’engouffrent pour prendre leurs chances (51e, 57e). Savío lui aussi tente d’épater la galerie et s’amuse à crocheter Jules Koundé, à côté de ses pompes, sans trop de réussite (63e et 72e). Xavi s’appuie sur des entrants qui accentuent la pression physique sur leurs adversaires, sans que cela n’affecte le pressing adverse très haut. Et c’est un autre remplaçant qui va finalement faire parler de lui : Valery. Le milieu de terrain de Gérone, entré à la 78e minute, récupère un ballon mal négocié par Koundé à l’entrée de la surface et ouvre bien son pied pour trouver le petit filet d’Iñaki Peña (1-3, 80e). Alors que le Barça pousse de plus en plus, Ilkay Gündoğan réduit le score sur un but en pivot (2-3, 90e+2). Une réalisation anecdotique, puisque dans la foulée, Gérone scelle sa victoire sur une nouvelle ouverture avec à la conclusion la paire Savio-Stuani (2-4, 90e+5). Les choix payants de faire entrer deux attaquants, même quand tu mènes déjà contre le FC Barcelone.


  FC Barcelone (4-3-3) : Peña – Koundé, Araújo, Christensen (Baldé, 65e), Cancelo – De Jong, Gündoğan, Pedri – Raphinha (Ferran, 65e), Lewandowski, Félix (Yamal, 65e). Entraîneur : Xavi.

Gérone (3-4-3) : Gazzaniga – Eric, López, Blind – Couto (Valery, 78e), García, Martín (Solis, 87e), Gutiérrez – Tsyhankov (Portu, 78e), Dovbyk (Stuani, 72e), Sávio. Entraîneur : Michel.

Dans cet article :
Dans cet article :

par Anna Carreau

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

FC Barcelona

Girona

Logo de l'équipe Girona
Artem Dovbyk of Girona FC celebrates with his teammate Yan Couto after scoring goal during the La Liga EA Sports match between Girona FC and Sevilla FC played at Montilivi Stadium on January 21, 2024 in Girona, Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Artem Dovbyk of Girona FC celebrates with his teammate Yan Couto after scoring goal during the La Liga EA Sports match between Girona FC and Sevilla FC played at Montilivi Stadium on January 21, 2024 in Girona, Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Athletic Bilbao Girona : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Athletic Bilbao Girona : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Athletic Bilbao Girona : Analyse, cotes et prono du match de Liga
Logo de l'équipe Real Madrid
Final de la Supercopa de España entre Real Madrid y Barcelona, En la imagen, Pedri y Tchouaméni.
Final de la Supercopa de España entre Real Madrid y Barcelona, En la imagen, Pedri y Tchouaméni. Spanish Super Cup final match between Real Madrid and Barcelona. In this picture, Pedri and Tchouaméni. Photo by Icon sport
Pronostic Real Madrid Girona : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Real Madrid Girona : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Real Madrid Girona : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Artem Dovbyk

00
Revivez la qualification de l'Italie (0-0)
Revivez la qualification de l'Italie (0-0)

Revivez la qualification de l'Italie (0-0)

Revivez la qualification de l'Italie (0-0)
20
Revivez la victoire anglaise contre l'Ukraine
Revivez la victoire anglaise contre l'Ukraine

Revivez la victoire anglaise contre l'Ukraine

Revivez la victoire anglaise contre l'Ukraine