Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Ajax-Manchester United (0-2)

Roulez jeunesse

L'effectif professionnel de l'Ajax ne compte que trois joueurs trentenaires. Une jeunesse hallucinante qui a permis à Amsterdam de battre des records ce mercredi soir, à défaut de gagner, et qui est inscrite dans l'ADN du club depuis bien longtemps.

Modififié
C'est dans l'air du temps. Il faut des jeunes, partout. Dans les palais présidentiels, dans les entreprises, à la télé... Des petits qui brisent les codes, qui s'en foutent de porter une cravate comme leurs parents, qui n'ont peur de rien. Souvent, tout ça n'est que de la posture et les quelques jeunes mis sur le devant de la scène sont un cache-misère pour masquer le conservatisme d'un monde qui ne change pas si vite que ça. Pas à l'Ajax. Il y a vingt-deux ans déjà, un soir de mai 1995, en finale de Ligue des champions, cet allumé de Louis van Gaal alignait une équipe avec une moyenne d'âge d'à peine vingt-trois ans. Dans l'effectif, Van der Sar, Reiziger, Davids, Seedorf, Overmars, Frank de Boer, Kluivert, autant de minots tout droit sortis du centre de formation du club qui ne s'étaient pas posé de questions au moment d'aller flanquer une gifle à l'AC Milan, dépassé par les événements ce soir-là.


À dix-huit ans et neuf mois, l'actuel directeur du football du PSG avait même planté le seul but de la finale. Cette année-là, les héros d'Amsterdam succédaient à la team de chevelus de Cruyff, qui avaient remporté la Ligue des champions en 1973, soit vingt-deux ans auparavant. À partir de là, le calcul est simple : 1973+22=1995, et 1995+22=2017. Le prochain grand cru européen de l'Ajax était programmé pour cette année, même si les Néerlandais ont dû se contenter d'une finale de Ligue Europa à la place de sa grande sœur aux oreilles décollées. Et pour respecter la tradition, Peter Bosz avait aligné l'équipe la plus jeune jamais présentée en finale d'une Coupe d'Europe.

Kluivert deuxième du nom


Tout à l'heure, à 20h45, les onze gars en maillot rouge et blanc qui ont démarré le match avaient 22 ans et 282 jours de moyenne d'âge. Mieux, le défenseur Matthijs de Ligt avait mis dans sa poche le record du plus jeune joueur à démarrer une finale européenne, à seulement 17 ans et 285 jours. Dans les cages ? André Onana, un Camerounais de 21 ans ultra serein depuis le début de la saison. Pour assurer en défense aux côtés du mineur De Ligt ? Davinson Sánchez, 20 ans, qui a été l'un des meilleurs joueurs de la soirée, même si c'est lui qui dévie maladroitement la frappe sur le but de Pogba. Quant au brassard de capitaine, autant le filer à un homme d'expérience. Peter Bosz a donc eu la présence d'esprit de l'enrouler autour du bras de Davy Klassen, 24 ans...


Bref, une armée de petits cracks en pagaille avec, en plus des gars sortis du centre de formation, des recrutements malins comme celui de l'intenable Younes, international espoir allemand de 23 ans arrivé à l'Ajax il y a deux ans, ou celui de Traoré, 21 piges, prêté par Chelsea. Et comme on aime répéter que l'histoire est un éternel recommencement, Bosz s'est même amusé à envoyer à l'échauffement Justin Kluivert, attaquant de 18 ans, fils de l'homme qui avait marqué au même âge en finale de Coupe d'Europe en 1995, bien avant sa naissance. Mais Justin n'est jamais entré en jeu. Car au moment de remplacer un attaquant, Bosz a préféré jouer la carte de l'expérience. Et quand Dolberg a quitté la pelouse vers l'heure de jeu, c'est le Brésilien David Neres qui a eu droit à la dernière demi-heure. Soit un type qui a soufflé ses vingt bougies il y a deux mois. Alors certes, l'Ajax n'a pas gagné ce soir, mais elle a fait honneur à son ADN. Rendez-vous en 2039 pour le prochain triomphe !

Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 24
Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 23 Hier à 15:31 La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 22 Hier à 14:32 Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 23 Hier à 14:28 Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 193
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible