Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Hoffenheim-Wolfsburg (2-3)

Weghorst, la flèche est partie

Passionné de fléchettes, Wout Weghorst est aussi plutôt doué lorsqu'il s'agit de trouver le chemin des filets. La preuve avec son triplé inscrit à Hoffenheim, samedi, qui le range aux côtés des légendes hollandaises Roy Makaay, Arjen Robben et Klaas-Jan Huntelaar. Ouais, rien que ça.

Mai 2018. Invité à venir participer à une petite partie de fléchettes avec le numéro un de la discipline, Michael van Gerwen, Wout Weghorst surprend son monde. Normalement plus habile avec ses pieds qu'avec ses mains, l'attaquant fait en effet preuve d'une adresse remarquable en remportant carrément une partie. « Je l'échange contre Van Barneveld, ha ha ! » s'emballe le professionnel, en riant d'admiration. « Je dois avouer que j'ai lancé neuf flèches parfaites, c'était plutôt cool » , argumente plutôt, dans un sourire, le principal intéressé.


Depuis, les deux hommes sont devenus amis. D'ailleurs, le footballeur n'hésite pas à aller applaudir son pote quand il le peut. Durant les quarts de finale des Championnats du monde disputés en décembre 2018, par exemple. Quoi de plus normal, finalement ? Car si, contrairement à son acolyte, l'attaquant n'appartient pas aux meilleurs de son sport, cette doublette de copains partage en réalité un point commun : une aisance particulière lorsqu'il s'agit de viser la cible qui leur fait face.

Remplaçant de Džeko ? Bien plus que ça


Weghorst l'a encore prouvé, ce samedi. Sur le terrain d'Hoffenheim à l'occasion de la 22e journée de Bundesliga, l'avant-centre a fait gagner Wolfsburg en plantant un triplé : un penalty transformé peu après le quart d'heure de jeu, un autre à la reprise et un face-à-face remporté d'un petit piqué à vingt minutes du terme. Des réalisations qui, à chaque fois, ont donné l'avantage à son équipe. Le héros du jour pouvait ensuite laisser sa place à Daniel Ginczek dans le temps additionnel, le sentiment du devoir accompli dans les poches.

Vidéo

Grâce à ce petit exploit, le bonhomme se rapproche en plus des légendes de son pays. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est devenu le quatrième Hollandais de l'histoire à claquer trois triplés dans le championnat allemand après Roy Makaay, Arjen Robben et Klaas-Jan Huntelaar (quatre chacun). À son arrivée chez les Loups, le garçon, parti de ses terres natales à l'été 2018 (après des passages à Emmen, Heracles et Alkmaar), a également suivi les traces des plus gros buteurs de Wolfsburg en collant 17 pions en une seule saison. Avant lui, seuls Edin Džeko et Grafite avaient fait mieux.

L'Allemagne, pour grandir encore


Mais ne retenir que les tremblements de filets et les comparaisons avec les grands ne serait pas faire honneur à ce géant blond. Si la rapidité n'est pas son point fort, Weghorst compense par une endurance physique assez impressionnante (personne n'a effectué davantage de courses à haute intensité en Allemagne lors de la saison 2018-2019) et une intelligence tactique au-dessus de la moyenne dans un rôle de pivot. Tout ça avec une qualité technique plus que potable. Généreux et décisif, l'originaire de Borne, spécialiste des penaltys (treize réussis dans sa carrière, dont huit depuis octobre 2018 et aucun raté avec Wolfsburg), semble avoir atteint une certaine maturité à 27 piges.


Vidéo

Auteur de 51 buts en 124 matchs d'Eredivisie, ce fan de Jari Litmanen ( « Quand j'avais environ sept ou huit ans, il était le seul dont j'avais des affiches dans ma chambre » , a-t-il révélé au site de la Bundesliga) paraissait pourtant avoir un déficit de notoriété aux Pays-Bas. « Oui, ce n'était pas toujours aussi simple, a-t-il ainsi révélé par le passé. Il y avait toujours des doutes et des discussions. En Allemagne, il y a beaucoup de respect pour ma façon d'être et j'adore ça. Les gens me respectent davantage, maintenant que je suis en Bundesliga. » Et si la sélection lui tourne pour le moment le dos (quatre sélections, la dernière en novembre 2019), il faut tout de même croire à un chemin fléché.

Vidéo


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

il y a 56 minutes Les Portland Timbers en finale de MLS 1
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:05 La Liga NOS reprendra le 20 septembre 16
À lire ensuite
L'équipe type du week-end