Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // CDM 2022
  2. // Qualifs
  3. // France-Bosnie (1-1)

Une petite France se cogne contre la Bosnie

Tenue en échec par la Bosnie-Herzégovine, dernière de sa poule de qualification au coup d'envoi, l'équipe de France n'a pas su laisser derrière elle le goût amer d'un Euro raté. Et pour cause, c'est avec un résultat nul (1-1), une expulsion (Koundé) et les nerfs à vif qu'elle quitte Strasbourg. Inquiétant.

Modififié

France 1-1 Bosnie-Herzégovine

Buts : Griezmann (38e) pour les Bleus // Džeko (36e) pour la BIH
Expulsion : Koundé (50e)

Sur le plan comptable, rien n'est dramatique. Ce mercredi soir, avec ce nul contre une vaillante Bosnie-Herzégovine, l'équipe de France reste leader de son groupe de qualification pour le Mondial 2022, avec quatre points d'avance sur l'Ukraine, son prochain adversaire. C'est d'ailleurs certainement ce que retiendra Didier Deschamps de ce match, dans une Meinau chauffée à bleu. Pourtant, vu des tribunes, c'est bien le manque de solutions, le désemparement de certains joueurs au moment d'échafauder un plan B et la tension palpable qui ont sauté aux yeux. Ou comment rappeler à tout le monde que l'échec à l'Euro est encore dans les têtes. Et ce ne sont pas les petits nouveaux Veretout et Tchouaméni, baptisés ce soir (comme Moussa Diaby dans les dernières secondes), qui ont pu inverser la spirale négative.

Comme si c’était hier


On aimerait bien vous y voir, vous, pendant vos gueules de bois. Que ce soit à la suite d'une cuite, un Euro raté ou un mercato agité, ce début de rencontre répond bien à la définition de « lendemain difficile » . Malgré tout, l’entrain des 21 746 spectateurs de la Meinau, malgré les ouvertures lumineuses de Paul Pogba, cette équipe de France de Griezmann et de Mbappé a du mal à se décoller les yeux. Pour voir le danger s’approcher des cages d’Ibrahim Šehić, il faut donc compter sur une des contre-attaques initiées par la Pioche (4e, 14e ou encore 20e), d’un tir en angle mort de Kyky sur le poteau (27e) ou d’un dégagement de Presnel Kimpembe tout proche de tomber dans la lucarne (34e). En face, la Bosnie fait le dos rond, mais le duo Džeko-Pjanić (ou trio si on y inclut l’ancien Sochalien Demirović) met au supplice la charnière centrale française. Et c’est en profitant d’une mauvaise transmission entre Lemar et Veretout que la pointe de l’Inter plante Hugo Lloris et ouvre le score (0-1, 36e). Le semblant de confiance des Bleus aurait pu s’évaporer d’un claquement de doigts. Pourtant, dans la foulée, sur un corner de Mbappé, Griezmann s’élève dans les airs et rabat le ballon du dos dans la cage bosnienne. La manchette de Šehić fait courir un doute, mais le but égalisateur est bien accordé (1-1, 38e). Et puisque la frappe croisée de l’ex et néo Colchonero n’est pas loin de trouver la mire juste avant la pause, lui comme ses partenaires peuvent regonfler les pecs : ils y voient un poil plus clair. Pas pour très longtemps.

Le rouge, ça tache


Jules Koundé a à peine le temps d’intégrer le fait que les deux équipes ont changé de côté, que le voilà exclu pour une semelle décollée sur Kolašinac (50e). Le début du néant, la fin des ambitions de maîtrise du ballon et la suite des galères. À dix, plus aucun ballon n’arrive à passer proprement la ligne médiane, malgré les efforts de présentation d’Aurélien Tchouaméni. Mbappé s’agace et agace. Pogba a perdu sa boussole. Les tacles appuyés se multiplient comme des petits pains. Miralem Pjanić continue de maintenir la pression sur coups de pied arrêtés. Et c’est la Bosnie qui fait le siège de la surface bleue. Il faut les entrées de Martial et Coman, puis une frappe contrée de Pogba pour réveiller la Meinau, à moins que ce ne soit l’inverse (77e). Les Bleus s’efforcent de rendre leur jeu moins stéréotypé, plus digeste, mais ils ne font que reproduire des schémas stériles. D'ici samedi, Didier Deschamps aura un peu plus de temps pour travailler, récupérer quelques forces vives (Rabiot et Guendouzi arrivent demain) et surtout retrouver le goût des choses simples. Ça tombe bien, l'Ukraine devrait lui rappeler quelque chose.



France (4-3-3) : Lloris - Koundé, Varane, Kimpembe, Digne - Pogba, Veretout (Dubois, 54e), Lemar (Tchouaméni, 46e) - Griezmann (Coman, 75e), Benzema (Martial, 75e), Mbappé (Diaby, 90e). Sélectionneur : Didier Deschamps.

Bosnie (3-5-2) : Šehić - Ahmedhodžić, Hadžikadunić, Saničanin - Sušic (Cipetić, 64e), Pjanić, Hadžiahmetović, Cimirot (Lončar, 72e), Kolašinac (Ćivić, 54e) - Demirović (Prevljak, 72e), Džeko. Sélectionneur : Ivaylo Petev.

Les notes des Bleus


Par Mathieu Rollinger, à la Meinau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 14:35 Deux tiers des footballeurs ne savent pas quoi faire après leur retraite 53 Hier à 12:53 Vincent Hognon déjà viré du Swift Hesperange 29
Hier à 11:23 Le Qatar veut que les joueurs soient vaccinés au Mondial 2022 55 Hier à 10:56 Pierre Ménès reprend du service à Reworld Media 149 Hier à 09:22 Un arbitre frappé au visage et hospitalisé en niveau amateur 36
À lire ensuite
Les notes des Bleus