Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Liverpool-Roma

Salah va retrouver sa Roma

Les boules ont livré leur verdict : Mohamed Salah retrouvera la Roma en demi-finales de Ligue des champions. Dans la forme de sa vie, l'attaquant de Liverpool est très heureux de retrouver son ancien club. Sur le terrain en revanche, pas sûr que l’inverse soit réciproque.

Modififié
À croire que les retrouvailles avaient d’ores et déjà été orchestrées avant même que le destin, sous la houlette d’Andrei Shevchenko, ne décide de réunir les deux tourtereaux. Hier déjà, la billetterie du site de l'AS Roma affichait la rencontre entre les deux équipes. La raison ? Officiellement un problème technique. De quoi donner aux sites complotistes leur dose journalière pour survivre en attendant le tour suivant, une affiche exaltante pour les passionnés de foot, et un retour au bercail pour Mohamed Salah. Presque poussé dehors l'été dernier par une Louve en quête de liquidités pour pouvoir élever ses futurs petits dans de bonnes conditions, l’international égyptien n’en a pas tenu rigueur. Il sait ce qu’il doit à Rome, point de départ de sa renaissance et de son ascension.

En Salah d’attente

Si les relations entre l’Égyptien et Luciano Spalletti n’étaient pas les meilleures du monde, le départ du « Messi égyptien » n comme on le surnomme au pays, est pourtant, du côté des dirigeants, avancé comme une raison économique. Ce transfert n’était pas prévu de la part des dirigeants romains, mais était très bien expliqué par Monchi en janvier dernier à Sky Sports : « À l'époque, nous avions besoin de vendre, c'était une option importante. Il y a eu une dérégulation avec les transferts de Neymar, Mbappé, qui ont fait exploser les chiffres sur le marché. Aujourd'hui, je pense que nous ne l'avons pas vendu au meilleur prix, mais à ce moment-là, nous ne pouvions pas faire d'autres opérations. » Pour Liverpool, mettre 50 millions sur Salah n’est qu'une véritable bouchée de pain pour celui qui était le dynamiteur de l'attaque romaine l’an passé et qui a inscrit et délivré la bagatelle de 34 buts et 24 passes décisives en deux saisons chez les Giallorossi toutes compétitions confondues. À Rome, Mohamed Salah a pu faire décoller sa carrière, jouer avec Totti – son « idole » selon ses propres mots – et donc pouvoir s’offrir une deuxième chance en Premier League, quelques années après avoir souffert à Chelsea.

À une marche du trône

À l’Olimpico, c’est en patron et leader d’attaque des Reds que Salah va revenir fouler une pelouse qu’il connaît comme sa poche. Depuis le début de la saison, Salah a planté 39 pions et délivré 13 passes décisives en plus d'être le premier joueur de Premier League à avoir été élu trois fois meilleur joueur du mois, pour le plus grand bonheur des fans d’Anfield. Nul doute que pour son retour le 2 mai prochain en Italie, Salah va recevoir un bel accueil, sans pour autant que le tapis rouge lui soit déployé sous les pieds. Tout simplement parce qu’après son exploit, la Roma a clairement décidé de laisser son lot d’émotions de côté. Salah ou pas Salah, la Louve a faim, et seule la finale à Kiev aura le pouvoir de la rassasier.




Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 4 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
il y a 5 heures Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 22 il y a 5 heures Infantino contre les matchs de Liga aux USA 25 Hier à 16:19 Une bousculade fait cinq morts en Angola 7