Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Monaco-FC Porto (0-3)

Porto gobe Monaco

Largement supérieur à des Monégasques encore en chantier, le FC Porto a roulé sur Louis-II grâce à une domination de tous les instants et à un doublé de Vincent Aboubakar.

Modififié

AS Monaco 0-3 FC Porto

Buts : Aboubakar (31e, 69e) et Layún (89e) pour Porto.

Jardim en était sûr : dans le nouveau chantier auquel il fait face depuis le début de l'été, la réception de Porto devait être une étape supplémentaire, rien de plus. Finalement, d'entre les croquis et les essais a jailli mardi soir la deuxième baffe de la saison des Monégasques face à un FC Porto volontaire, dominateur dans le jeu et les intentions, mais qui a surtout replacé l'ASM face aux failles aperçues il y a quelques semaines à Nice. Louis-II aura pris deux vagues – sur scène et en tribunes –, mais aura surtout remis le champion de France en titre à sa place. Soit celle d'un effectif qui n'est pas encore prêt pour ce genre de rendez-vous.

Porto, taille Sérgio

Oxymètre et tabouret


Un voyage au Louis-II comme un détour au-dessus d'une table de dissection avec des instruments de mesure. Malgré sa volonté de rester enfermé dans sa carapace, lâchant entre les éclats de sciure tombés lundi soir en conférence d'avant-match que la réception du FC Porto était « un match comme un autre » , Leonardo Jardim savait que sa deuxième sortie européenne de la saison avait la tronche d'un repère dans un début de saison avant tout marqué par une déroute à Nice (0-4) entre d'autres promenades sans accroc. Le pouls d'une équipe se prend dans ce type de réception, lorsque le niveau s'élève, les attentes avec. Mardi soir, avec un oxymètre probablement trop serré autour du biceps, l'AS Monaco a d'abord peiné à entrer dans un match où Jardim avait décidé d'aligner Diakhaby plutôt que Jovetić.

Car excepté une main sur la barre du gosse d'Ajaccio dans les premières minutes et une boulette sans puissance de Falcao, on a surtout vu l'ASM se faire manger sur les ailes, Brahimi s'amusant à faire danser Sidibé et la doublette Ricardo Pereira-Marega jouant avec les appuis de Jorge, et être matraquée au milieu par la paire Danilo-Oliveira. Cocktail inhabituel, difficile à digérer pour Jardim, nerveux sur le banc d'où il pouvait assister à la reprise complexe de Lemar, là où Ghezzal a une nouvelle fois prouvé qu'il avait les pieds pour s'intégrer dans son 4-4-2. Détail : à force de recevoir des coups, on tombe parfois du tabouret : sur la première véritable occasion portugaise, Benaglio s'est fait fusiller en deux bandes avant de craquer devant Aboubakar (0-1, 31e). Tout sauf une sensation.

Conceição sur une glacière


Car Porto maîtrise son affaire, Conceição se contentant d'enchaîner les bouteilles d'eau le cul posé sur sa glacière, alors que Jardim maltraite ses ongles malgré l'entrée de Carrillo à la place de Diakhaby, croqué par l'enjeu. La deuxième période se joue comme s'était terminée la première, les Dragões avalant le stade Louis-II au jeu de la chorale et les Portugais dévorant les Monégasques dans l'impact. Rarement l'ASM se sera créé aussi peu de situations, Jorge alignant les mauvais centres, et Falcao – rapidement entouré d'un bandeau blanc sur le crâne – jetant des fléchettes loin de Casillas. Un symbole à l'heure de jeu : sur une nouvelle ouverture dans la profondeur, Marega remporte sa course devant Jemerson et est tout proche de coucher Benaglio pour la seconde fois de la soirée. Une question de minutes, sur un contre allumé par Brahimi dix minutes plus tard, Marega s'en va déposer un deuxième shot dans le gosier d'Aboubakar (0-2, 69e).

Falcao peut envoyer un bon centre de Rony Lopes sur la barre dans la foulée, l'ASM est touchée, retombée dans les failles aperçues début septembre à Nice. On sait cette équipe en chantier, en phase de découverte et il faut faire preuve d'indulgence. Restent les faits : mardi soir, Monaco a pris une seconde vraie baffe dans la gueule, encaissant un troisième but dans ses dernières foulées sur un cafouillage conclu par Miguel Layún (0-3, 89e). Certaines feront simplement plus de dégâts que d'autres.

AS Monaco (4-4-2) : Benaglio - Sidibé, Glik, Jemerson, Jorge - Ghezzal (Keita, 74e), Fabinho, Moutinho, Lemar (Lopes, 63e) - Falcao, Diakhaby (Carrillo, 46e).
FC Porto (4-2-3-1) : Casillas - Ricardo Pereira, Felipe, Marcano, Alex Telles - Sérgio Oliveira (Reyes, 86e), Danilo - Marega, Héctor Herrera, Brahimi (Layún, 71e) - Aboubakar (Corona, 71e).


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions



    Par Maxime Brigand, au Louis-II
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 6 heures Premier League : le nombre d'étrangers bientôt être limité ? 53
    il y a 7 heures Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 18

    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 10 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21 il y a 10 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 il y a 11 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 11
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
    il y a 11 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22 il y a 15 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14
    À lire ensuite
    Les notes de Monaco