Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Marseille

Lirola, le chaînon manquant

Cette semaine sera-t-elle la bonne ? Attendu par Jorge Sampaoli et les supporters marseillais depuis le début du mercato, Pol Lirola n'est toujours pas un joueur de l'OM à dix jours de la clôture du marché des transferts. Bonne nouvelle : la Fiorentina serait (enfin) prête à laisser filer le latéral espagnol, prêté sur la Canebière l'hiver dernier, contre une dizaine de millions d'euros. Pour le plus grand bonheur de Marseille, dont les deux premiers matchs de la saison ont confirmé le besoin d'un vrai piston droit.

Modififié


Un mercato sans un bon feuilleton n'est pas vraiment un mercato, surtout quand celui-ci s'étend sur près de trois mois comme chaque été. L'Olympique de Marseille aurait pu y échapper cette année, le président Pablo Longoria décidant de boucler de nombreuses arrivées au début des hostilités et renforçant considérablement l'effectif de Jorge Sampaoli avec Mattéo Guendouzi, Konrad de la Fuente et compagnie. Des dossiers rondement menés en parallèle d'un fil rouge, celui du retour de Pol Lirola, cette fois dans le cadre d'un transfert définitif, à l'OM. Ces dernières semaines, les spécialistes du mercato ont presque tous annoncé à un moment ou un autre que le deal était done. Si les choses ont semblé s'accélérer en milieu de semaine, plusieurs médias annonçant une signature imminente du latéral droit ce jeudi, Lirola n'a toujours pas quitté la Toscane, où son club de la Fiorentina a choisi de faire durer le suspense. Une question de temps ? C'est une possibilité, et ce ne serait pas pour déplaire à Jorge Sampaoli, qui aurait bien besoin de ce chaînon manquant pour faire évoluer son équipe.

Le grantarrièredroit


Hiroki Sakai retourné au pays dès les premiers jours de juillet, l'effectif marseillais s'est retrouvé dès le début de l'été sans joueur de couloir de métier, à droite. Pas de quoi s'inquiéter à ce moment-là, puisque le retour de Pol Lirola, celui à qui Jorge Sampaoli a accordé sa confiance depuis sa nomination le 8 mars à la tête de l'OM, devait intervenir très rapidement. Prêté l'hiver dernier à Marseille, l'Espagnol avait commencé à faire son trou avec André Villas-Boas, avant de devenir l'une des pierres angulaires du projet de jeu du technicien argentin. Dans le système chéri par Sampaoli, basé sur une ligne arrière flanquée de trois centraux et deux pistons libres d'apporter le danger devant, Pol Lirola sait comment rayonner. Décisif à quatre reprises lors des six derniers matchs de la saison de l'OM, le défenseur de poche avait fini sur les chapeaux de roue, encourageant sans aucun doute son entraîneur à demander au grand patron de faire le nécessaire pour en faire un joueur de son effectif pour la saison à venir, alors que son option d'achat estimée à environ 12 millions d'euros a fini par expirer au mois de juin. Depuis, les deux parties se font des petits clins d'œil comme deux grands timides, en espérant pouvoir se retrouver pour poursuivre l'histoire d'amour.

Plus Pol la vie


Les choses sont claires depuis le départ : l'OM veut Lirola, Lirola veut l'OM. Sauf que les dirigeants de la Fiorentina sont gourmands, peut-être même trop, quand il s'agit de fixer un tarif pour le transfert du joueur espagnol. Légèrement refroidi par les désidératas du club italien, le board marseillais a fini par fouiner ailleurs afin de trouver d'autres cibles, jouant sur deux tableaux au moment de discuter avec Valence pour s'attacher les services de l'ancien d'Évian Daniel Wass. Là encore, le prix demandé serait trop élevé pour Marseille, dont l'offre aurait été jugée ridicule dans le camp d'en face. Et Lirola, dans tout ça ? Il se fait désirer chez les supporters, certains lançant même le hashtag #FreeLirola sur les réseaux sociaux pour inciter la Fiorentina à libérer leur chouchou. En vain, bien sûr.




Au milieu de ce grand flou, Sampaoli et l'OM ont donc dû reprendre la saison le 8 août sans latéral droit de métier pour jouer le rôle du piston dans le 3-4-2-1 déployé par l'Argentin contre Montpellier et Bordeaux. Deux rencontres qui ont confirmé la nécessité pour le club phocéen de recruter à ce poste. Pour dépanner, Cengiz Ünder a fait des efforts, mais il est avant tout efficace dans la provocation quand Boubacar Kamara, loin d'être ridicule en phase défensive lorsqu'il fallait suppléer William Saliba, n'est pas un joueur de côté capable d'enchaîner les sprints à haute intensité. Résultat, les deux pions encaissés par l'OM face à Montpellier sont venus... du côté droit. « On espère rapidement avoir un latéral droit, Pol si possible » , a de nouveau verbalisé Sampaoli la semaine dernière. Patience, il paraît que c'est imminent.

Par Paul Citron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:31 Viens mater PSG – City lors d’une projection So Foot !