Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Payet : « Je n'en veux à personne »

Modififié
Le capitaine prend la parole.

Dimitri Payet est revenu sur le début de saison de l'OM dans un entretien pour L'Équipe. « On gérait mieux nos rencontres la saison dernière, juge-t-il. Le plan offensif est une de nos forces, on sait qu'on peut marquer à tout moment. On doit progresser sur le bloc défensif, c'était l'un de nos points forts la saison dernière. Cette année, on a pris beaucoup de buts. Je ne vise pas les quatre de derrière et le gardien. Il faut qu'on retrouve de la maturité, qu'on mette de l'intensité quand il faut, là où il faut. »


L'international français estime notamment que la défaite contre Lille (3-0), au début du mois d'octobre, était « la goutte d'eau de trop. » « Un résultat lourd et, d'un point de vue général, des attitudes, des gestes sur le terrain qui démontraient un certain individualisme : chacun de son côté, et non un groupe, ajoute Payet. Quand tu commences à voir apparaître ces petits symptômes, il faut tout de suite rectifier le tir. »


Par ailleurs, le Réunionnais se confie également sur son absence à la Coupe du monde et confirme avoir pris un risque assumé en jouant la finale de Ligue Europa avec l'OM. Et quand le journaliste lui rappelle les propos de Laurent Koscielny, Payet donne sa vision des choses : « Je vis avec, je n'en veux à personne, et j'étais content pour eux, ça se voit qu'ils ont vécu quelque chose de fort, explique-t-il. Je me dis que j'aurais pu faire partie de cette aventure, mais j'ai fait un choix. On peut être égoïste et dire : "Voilà, j'aurais aimé aussi la gagner, cette Coupe du monde." Mais j'ai tout donné, et je donnerai tout ce que je peux quand j'irai en sélection. (...) Le fait que ce groupe ne m'ait pas oublié est la plus belle récompense qu'il pouvait m'offrir. »

Un adhérent en moins à l'association des Oubliés de Russie. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Le Kiosque SO PRESS

Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23