Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Paris FC et Ajaccio font le travail, l'ASNL reste en vie

La 34e journée de Ligue 2 a livré son verdict ce mardi soir, voyant le sprint final printanier faire (encore) des siennes. Et à ce jeu, Ajaccio s'en est idéalement sorti dans la course à la montée, talonné par les barragistes Auxerre et Paris FC. Dans le bas de tableau, l'AS Nancy-Lorraine conserve un fugace souffle de vie.

Modififié

Rodez 1-1 Nancy

Buts : Corredor (48e) pour le RAF // Ngbakoto (60e) pour l'ASNL

Dans la douceur de Rodez, Nancy s'est démené pour ramener un nul probant. Les Nancéiens battants n'ont cessé de solliciter le vigilant Lionel M'Pasi, serein, notamment face à la belle reprise de Grégoire Lefebvre (25e). Et à force de gâcher, l'ASNL craque, poussée à la faute par la course en profondeur et la volée de Kilian Corredor (1-0, 48e). Mais à l'image de leur match, les hommes d'Albert Cartier n'auront rien lâché. Profitant du gros travail de l'offensif Shaquil Delos, Yeni Ngbakoto est venu enrouler sur sa gauche (1-1, 60e). Toujours lanterne rouge, Nancy (24 points) revient malgré tout à dix unités de son adversaire du soir, premier non-relégable.


Quevilly-Rouen 0-1 Nîmes

But : Eliasson (9e) pour les Crocos

En déplacement à Robert-Diochon, les Crocos ne se sont pas gênés pour mordre QRM. Oublié par une arrière-garde frileuse, Moussa Koné a été le premier à s'échapper, trouvant Niclas Eliasson en retrait pour pousser le cuir (0-1, 9e). Et ce sera à peu près tout. Sans envie, QRM ne se sera effectivement réveillé que dans le temps additionnel. Bilan bien trop pauvre pour quitter la dix-huitième place.


AC Ajaccio 2-1 Dunkerque

Buts : Courtet (3e) et Marchetti (17e) pour l'ACA // Majouga (64e) pour les Maritimes

Pas de temps à perdre en Corse. Visiblement pressé d'assurer une montée sans barrages, l'AC Ajaccio a fait le travail en express devant une faible équipe de Dunkerque. Gaëtan Courtet, à la réception du centre de Quentin Laci et seul au point de penalty, a ainsi ouvert le bal d'une caboche puissante (1-0, 3e). Abandonné par ses défenseurs, Axel Maraval (première titularisation cette saison) est dès lors obligé de s'employer avec la jambe devant Cyrille Bayala (15e), mais ne peut rien faire sur le coup franc de Vincent Marchetti, rasant et à contre-pied (2-0, 17e). Il a finalement fallu attendre qu'Ismaël Diallo manque sa remise de la tête, pour voir Marco Majouga filer au but et les Maritimes faire surface (2-1, 64e). Tenace, l'ACA peut désormais voir venir dans sa quête du fauteuil de dauphin.


Niort 1-1 SC Bastia

Buts : Sissoko (67e) pour les Chamois // Santelli (38e, SP) pour le SCB

À René Gaillard, le SC Bastia n'a pas su se débarrasser de Niort pour (pratiquement) assurer son maintien. L'étincelle bastiaise est venue de Benjamin Santelli, transformant le penalty obtenu, au préalable, par Kévin Schur (0-1, 38e). Malheureusement pour les Bastiais, Ibrahim Sissoko était de passage pour battre Zacharie Boucher (entré en jeu) en deux temps (1-1, 67e). À six points du National, le SCB ne devra plus griller de joker.


Sochaux 1-1 Toulouse

Buts : Ndiaye (6e) pour les Lionceaux // Rouault (50e) pour le TFC

Bonal a pu s'extasier d'entrée, aidé par la réalisation de Rassoul Ndiaye. Le Sénégalais opportun, profitant des erreurs défensives adverses afin de placer son plat du pied gauche sous le ventre de Maxime Dupé (1-0, 6e). Pas de quoi refroidir le leader, en réaction peu après la pause. Dans la surface, Anthony Rouault s'est en effet arraché à la retombée d'un ballon cafouillé de Branco van den Boomen (1-1, 50e). Même mené, le maître toulousain ne perd pas. Sochaux court toujours derrière le Paris FC pour les barrages.


AJ Auxerre 2-1 Dijon

Buts : Hein (3e) et Coeff (24e) pour l'AJA // Scheidler (69e) pour le DFCO

Sweet revenge. Vaincu à l’aller par son rival dijonnais dans le derby bourguignon, l’AJ Auxerre a rendu la monnaie de sa pièce aux Hiboux, avec notamment une nouvelle entame en force. Et pour cause, l’ouverture du score intervient sur une remise des plus astucieuses de Gaëtan Charbonnier pour Gauthier Hein, sa teinture bleue, et sa finition en demi-volée (1-0, 4e). Surmotivés et omniprésents dans les duels, les Auxerrois profitent ensuite d’une double cagade d’Alex Dobre, qui manque le cuir sur corner, et d’Ahmad Ngouyamsa, dont la relance termine dans les pieds d’Alexandre Coeff (2-0, 24e). Très sollicité pour sa 270e avec le DFCO, Baptiste Reynet permet aux siens d’éviter la taule dans le premier acte, avant que le coaching de Patrice Garande ne paie : rentré huit minutes plus tôt, Aurélien Scheidler contrôle de manière foudroyante derrière sa jambe d’appui, et tope une frappe décroisée du gauche (2-1, 69e). Malgré cette frayeur, l’AJA demeure également dans la roue d’Ajaccio.


Grenoble 3-0 Valenciennes

Buts : Tell (31e, SP), Correa (85e) et Anani (88e) pour le GF38

Alerte rouge à Valenciennes. Giflé par Grenoble, un concurrent direct au maintien, les Nordistes sont dans la panade, avec seulement deux unités de plus que QRM, barragiste. Malgré une entame intéressante, au cours de laquelle le portier local Brice Maubleu doit chauffer les gants, c’est le GF38 qui prend le meilleur à la demi-heure de jeu. Une main malencontreuse de Mathieu Debuchy et un penalty transformé avec l’aide du poteau droit par Jordan Tell (1-0, 30e), et le duel bascule. Si VA frappe le poteau par l’entremise de Floyd Ayité, les entrants Joris Correa (2-0, 85e, d’un pion somptueux) et Achille Anani (3-0, 88e) creusent un écart définitif à l’approche du money time. On respire, au pied des Alpes.



Amiens 0-2 Le Havre

Buts : Alioui (59e) et Sangante (73e) pour le HAC

Pas d’enjeu à la Licorne, alors les 22 acteurs ont somnolé durant une heure. Jusqu’à ce que Nabil Alioui s’applique pour enrouler un bon ballon de son comparse Matthis Abline (0-1, 59e), avant qu’Arouna Sangante n’aggrave le score (0-2, 73e). Cerise sur le gâteau, Les Havrais prennent quatre points d’avance sur leur ennemi caennais. Question de fierté locale.


Paris FC 1-0 Caen

But : Name (26e) pour le PFC

Paris ne capitule pas. Dans un match brouillon, les hommes de Thierry Laurey ont glané un succès prépondérant face à Caen, pourtant invaincu depuis trois rencontres hors de ses bases. Au milieu du festival de déchet technique de part et d’autre, c’est Mustapha Name, l’homme en forme du PFC, qui fait chavirer le stade Charléty sur un coup du pied droit à ras du poteau, côté gardien (1-0, 26e). Chahutés en seconde période par les Normands, les Parisiens plient sans rompre, et Vincent Demarconnay pénètre même le cerveau d’Alexandre Mendy pour stopper son penalty trop axial (72e) et couronner sa prestation royale. Résultat des courses, le Paris FC reste à quatre points de l’ACA. Et si ?


Guingamp 3-0 Pau FC

Buts : Cathline (18e), Gomis (40e) et Barthelmé (59e) pour l'En Avant

Tri Martolod. Guingamp n’a perdu qu’un seul de ses sept derniers matchs, série en cours. La victime du soir, Pau, a dégusté. D’abord, Yoann Cathline enroule pied droit pour nettoyer la lucarne de Stefan Bajic (1-0, 18e) sous les yeux du Kop rouge. Juste avant la pause, Yannick Gomis s’éclate avec un appui-remise, avant de conclure dans le petit filet opposé (2-0, 40e). Enfin, à l’affût au second poteau après un premier tir de Cathline, l’expérimenté Maxime Barthelmé claque le troisième tout en sérénité (3-0, 59e). Il y aura peut-être des regrets en fin de saison...

  • Résultats et classement de la Ligue 2

    Par Adel Bentaha et Alexandre Lazar
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    il y a 1 heure Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
    Hier à 11:15 Live Twitch 15h-22h30 : FIFA, chants de supporters et quiz special PSG !