Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Mavuba a été un « Bleu sans papiers »

Modififié
Une première sélection, ça ne s'oublie pas.

Après avoir pris sa retraite cet été, Rio Mavuba a choisi de raconter son parcours dans Capitaine de ma vie, un livre qui doit sortir la semaine prochaine. À cette occasion, l'ancien Lillois s'est confié dans un entretien donné au Parisien. Né sur un bateau de réfugiés entre l'Angola et la France en 1984, Mavuba assume avoir fréquenté les Restos du Cœur pour se nourrir. L'ancien milieu de terrain raconte également le contexte de sa première sélection en équipe de France lors d'un match amical contre la Bosnie en août 2004. « Je n'avais qu'une carte de réfugié politique. J'ai été un Bleu sans papiers, se souvient-il. Contre la Bosnie, c’était un match amical, donc j’ai pu jouer. Mais, ensuite, il y a eu deux matchs officiels que je n’ai pas pu disputer. J’ai dû attendre de recevoir mon passeport pour rejouer. C’était contre l’Irlande. Là, j’étais français. Comme les autres. »


En attendant de passer ses diplômes d'entraîneur, Mavuba a enfilé le costume de consultant sur RMC. Dans cette interview, il s'attarde aussi sur les difficultés pour la génération actuelle de garder la tête sur les épaules. « Ils sont repérés à 12 ans et ont des agents à 16 ans. Et certains se retrouvent financièrement presque chefs de famille à cet âge, explique-t-il. C’est compliqué ensuite de garder les pieds sur terre. Le problème aujourd’hui, c’est l’entourage. J’ai vu des gamins arriver comme des phénomènes et se perdre à 20 ans. »


Prends garde, Kylian Mbappé. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 24 minutes Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 5
Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 90

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi