Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Martins gagne son procès

Obafemi Martins, le sprinter nigérian, vient de remporter une bataille judiciaire contre un de ses anciens représentants, l'énigmatique M. Nathaniel.


Cet agent douteux avait vendu un vieux bobard de 300.000 livres à l'ancien attaquant des Magpies : un partenariat financier avec le rappeur Puff Daddy et Ben Bruce, star du divertissement nigérian, allait permettre à Martins de se faire du fric en ouvrant une chaîne de restos à travers le Nigeria. Mais le joueur de Wolfsbourg n'est pas le plus futé des footeux et s'est fait entuber.

Le juge anglais, M. Seymour, chargé de cette affaire, a vite conclu à l'arnaque : « M. Nathaniel a ébloui M. Martins avec la perspective de nouvelles relations avec des people du show-business. C'est un honnête et honorable garçon, faisant de son mieux, avec les limites de sa compréhension de l'anglais, et de ses propres capacités à communiquer correctement ses pensées en anglais. En clair, M. Martins était en 2007 un jeune homme naïf et pas très sophistiqué avec beaucoup d'argent et était à la merci d'opérateurs plus aguerris et sans scrupules » . (source kickoff.com)

Quand même, croire que Puff Daddy veuille ouvrir des restos au Nigéria...

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.