Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Marseille (2-0)

Lille surclasse l'OM

L'hommage à Bernard Tapie sur le terrain attendra. Brassard noir autour du bras en l'honneur du boss, disparu ce matin à 78 ans, les Marseillais ont sombré sur la pelouse de Lille (2-0). La faute à des Lillois irrésistibles, qui rappellent furieusement ceux de la saison passée, et à un doublé de l'inévitable Jonathan David. Oui, mesdames, messieurs : les champions de France sont de retour.

Modififié

Lille OSC 2-0 Olympique de Marseille

Buts : David (27e, 94e) pour le LOSC

Il y a des scores qui ne reflètent pas la physionomie d'un match, et cette victoire 2-0 du LOSC contre l'OM en fait partie. Car si les Lillois méritaient bien de s'imposer dans ce choc de la 9e journée de Ligue 1, ils auraient dû le faire avec un avantage bien plus conséquent, tant ils ont dominé de la tête et des épaules ce choc d'ambitieux. Au terme d'un après-midi qui aura une nouvelle fois offert une belle publicité à la Ligue 1 (tant dans l'intensité que par l'ambiance de Pierre-Mauroy), les Lillois réalisent la belle opération en revenant à hauteur de leur adversaire du jour, cinquième avec 14 points. De quoi passer la trêve au chaud pour Jocelyn Gourvennec. Elle devrait être un peu plus agitée du côté de l'OM, qui n'a plus gagné depuis le 19 septembre.

L'Ikoné nouveau est arrivé


Dans un stade Pierre-Mauroy comble malgré l’arrivée simultanée du Paris-Roubaix à quelques bornes de là, les champions de France ont vite rappelé qu'ils savaient être maîtres à la maison. Car si quelques chants marseillais ont résonné avant le coup d’envoi - malgré l’interdiction de déplacement -, ce sont bien les Lillois qui étaient aux manettes en tribunes, et surtout sur le terrain avec Jonathan Ikoné en chef d'orchestre. Le Français aurait d’ailleurs pu obtenir un penalty sur un accrochage avec Ćaleta-Car d’entrée, ce qui a donné le ton de l’après-midi cataclysmique du Croate, remplacé à la pause. Après avoir buté sur Pau Lopez en force (14e), Ikoné a été à l’origine d’un énorme raté de Burak (16e). Il n’est en revanche pour rien dans l’ouverture du score lilloise, au bout d’un bon centre de Celik mal dégagé par Saliba, et repris du pointu par un Jonathan David opportuniste (1-0, 27e). À côté de ses pompes, l’OM était logiquement sanctionné. Bousculés, et étonnamment fébriles défensivement (coucou Ćaleta-Car), les Marseillais ont alors repris un peu du poil de la bête. Problème : depuis quelques matchs, l’OM peine à se créer de vraies occasions, en dehors des frappes lointaines de Guendouzi et des centres d’Ünder qui ne trouvent pas preneur. À tel point que le Turc l’a même joué perso sur corner, et vu sa tentative directe sortie par le poteau.

L'OM pris à son propre jeu


Un répit de courte durée. Portés par un stade Pierre-Mauroy bouillant, les Dogues ont retrouvé leurs crocs. Les mêmes que ceux qui ont croqué la Ligue 1 2020-2021. Oui, contre l'OM, on a revu ce LOSC champion de France. Celui qui asphyxie son adversaire et se projette à toute vitesse dans la surface. Celui qui, en quelques minutes, peut achever l'équipe d'en face. C'est comme ça que Marseille aurait pu plonger une seconde fois à la 70e minute après un début de seconde période rythmé quand Ikoné a touché la barre à la suite d'un centre de Weah (71e), avant que David ne croise trop sa reprise au premier poteau (73e), et que Jonathan Ikoné ne bute cette fois sur le poteau de Lopez sur un plat du pied en première intention (75e). Habitués à faire suffoquer leurs adversaires, les Marseillais ont inversé les rôles et passé la seconde période en apnée, malgré les entrées de Kamara et Milik à la pause. Mais sur un de ses rares ballons, le Polonais n'a pas cadré sa tête (75e), avant de voir son seul pourvoyeur de ballon (Ünder), exclu pour un deuxième jaune pour pied haut (76e). Le début de la fin pour l'OM, qui a poussé mollement en fin de match. Mais sans son artiste réunionnais, blessé, ce Marseille-là est bien insipide. Et Jonathan David est venu donner un peu plus de relief à cette démonstration lilloise au bout du temps additionnel (2-0, 94e). Logique.


Lille OSC (4-4-2) : Grbić - Celik, Botman, Fonte, Reinidlo (Gudmundsson, 46e)- Andre, Onana (Xeka, 71e), Bamba (Weah, 71e), Ikoné - Yılmaz (Yazıcı, 87e), David. Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.


Olympique de Marseille (5-3-2) : Lopez - Saliba, - Ćaleta-Car (Kamara, 46e), Balerdi (Gueye, 90e), Luan Peres, Lirola - Guendouzi, Gerson (Harit, 61e), Rongier - Ünder, Dieng (Milik, 46e). Entraîneur : Jorge Sampaoli.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Revivez Lille - Marseille (2 - 0)


    Par Adrien Hémard, au stade Pierre-Mauroy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 15:30 Les joueurs de Cruzeiro stoppent leur grève 4
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 12:33 Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot !