Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Metz-Lille (0-2)

Lille met Metz en bouteille

Grâce à Yılmaz et Çelik, Lille s'impose sur la pelouse de Metz (0-2) et prend six points d'avance sur Paris, sept sur Monaco et huit sur Lyon. Mais le succès ne s'est pas fait dans la facilité, loin de là.

Modififié

FC Metz 0-2 Lille OSC

Buts: Yılmaz (60e) et Çelik (90e)

Une chose est sûre : si Lille est sacré champion de France à la fin de cette saison 2020-2021, les Nordistes pourront se souvenir de cette soirée à Metz. Pourquoi ? Parce que la physionomie du match a démontré la solidité du collectif et l'influence des hommes forts. Malgré un manque d'agressivité offensive et une possession de balle souvent stérile, le LOSC a fait la différence grâce à ses deux Turcs, Yılmaz à l'heure de jeu et Çelik à l'entrée du temps additionnel. L'explosion sur le deuxième but est légitime : Lille prend provisoirement six points d'avance sur son dauphin, le PSG, à six journées de la fin. Et si ?

Maignan, taille patron


Annexer la Lorraine afin de régner sur la France dans l'absolu, cela possède un air de déjà-vu. Pour Lille, l'objectif de confirmer depuis Saint-Symphorien son excellente opération de la semaine dernière à Paris doit permettre de montrer les grandes ambitions des Dogues. Mais cela démarre plutôt mal. Sur une reprise de volée de John Boye, José Fonte touche le ballon du bras et concède un penalty après utilisation de la VAR par Clément Turpin. Alors ? Alors Christophe Galtier demande aux siens de ne pas contester la décision arbitrale et laisser Mike Maignan se concentrer sur sa mission. Bingo : le troisième gardien des Bleus détourne le tir d'Aaron Leya Iseka d'une parade magistrale sur sa droite (17e).


Cela dit, la donne ne change pas tellement à la suite de cette première alerte. Metz garde le monopole du ballon, et le LOSC ne parvient pas à frapper au but en une demi-heure de jeu. Les centres successifs de Farid Boulaya font passer des frissons dans la défense lilloise, et seul un dégagement tardif d'Alexandre Oukidja devant Burak Yılmaz fait espérer le leader de Ligue 1 (35e). Avant la pause, Lille cadre ses deux premières frappes, mais ni Mehmet Çelik du pied (40e) ni Boubakary Soumaré de la tête (44e) ne parviennent à ouvrir le score. À l'image d'un Galtier pensif au moment de rejoindre les vestiaires, la route est encore longue pour accaparer les trois points.

Yılmaz, permis de tuer


Sous les encouragements d'Antonetti, Metz ne lève pas le pied et continue d'imprimer son rythme. Toujours inspiré malgré son penalty manqué, Leya Iseka voit Maignan sortir son puissant tir du gauche (50e), puis Pape Matar Sarr se frustre en voyant sa frappe déviée par Sven Botman échouer sur le poteau gauche (52e). Les Grenats dominent, mais ne marquent toujours pas malgré une frappe tendue de Boulaya sortie tant bien que mal par Maignan (58e). Il y a matière à s'en mordre les doigts, surtout que la suite va exploser en pleine figure des locaux : d'un tacle autoritaire, Renato Sanches sert Yılmaz à la limite du hors-jeu et l'avant-centre turc fusille Oukidja sans aucun remord (60e, 0-1). Touchés moralement et émoussés, les Messins se mettent à courir sans trop réfléchir et désespèrent au fil des minutes. De leur côté, les visiteurs enfoncent le clou par Çelik (90e, 0-2). À Lille la victoire, à Metz les regrets.



Metz (3-4-1-2) : Oukidja - Boye, Kouyaté, Bronn - Udol (Delaine, 64e), Sarr, Maïga, Centonze - Boulaya - Leya Iseka, Gueye (Yade, 64e). Entraîneur: Frédéric Antonetti.

Lille (4-4-2) : Maignan - Reinildo, Botman, Fonte, Celik - Bamba (Bradarić, 89e), Soumaré, André (Xeka, 84e), Sanches - Ikoné (Weah, 75e), Yılmaz. Entraîneur: Christophe Galtier.


  • Résultats et classements de Ligue 1

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
    Hier à 23:21 Revivez le quiz spécial « Ligue 1 2020/21 » avec Paul de Saint Sernin
    Hier à 16:18 Les supporters de la Lazio font pression pour qu’Inzaghi prolonge 15
    Hier à 14:30 Ed Sheeran nouveau sponsor maillot d'Ipswich Town 36 Hier à 13:55 En Espagne, le fou rire d'Eden Hazard dérange 145
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 12:33 Et si le pinard sauvait les Girondins ? 65
    Hier à 10:15 Patrick Guillou raconte sa dépression 26