Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // CSKA Moscou

Le mauvais œil de Moscou

Dans le groupe G, le véritable intérêt ne se situait pas dans les qualifiés pour les huitièmes de C1, mais dans la confrontation à distance entre le CSKA Moscou et le Victoria Plzeň. Et malgré leur exploit ramené de Madrid, les Moscovites rentrent les poches vides. Ou comment quitter l'Europe tout en ayant pris 6 points sur 6 contre le triple tenant du titre...

Modififié
Dans la vie, il existe des moments où l’envie de tout casser prédomine. Dans de tels cas, la faute incombe soit à l’envie, soit à la haine. La frustration est une sensation difficile à ingérer, d’autant plus lorsqu'elle fait suite à un exploit historique. Ce mercredi soir, le CSKA Moscou de Viktor Goncharenko s’est littéralement baladé au Santiago-Bernabéu contre une équipe complètement remaniée par Santiago Solari et déjà sûre d’être première de sa poule. Par trois fois, les Moscovites ont trouvé la faille de la défense du Real Madrid : une première par Fyodor Chalov d’une subtile frappe du pied gauche (0-1, 37e), une deuxième dans la foulée grâce à la pugnacité de Georgi Schennikov (0-2, 43e) et une dernière torpille signée Arnór Sigurðsson pour parachever le tout (0-3, 73e). Mission accomplie ? À moitié.

6 points sur 6 acquis face au Real Madrid


« Nous allons voir de jeunes joueurs du Real, annonçait Goncharenko en conférence d’avant-match. Même si l’équipe du Real Madrid n’est pas celle que nous avions affronté lors de notre premier match avec Julen Lopetegui, celle de Santiago Solari reste ultra compétitive et constitue une forte opposition. » Celle que le CSKA avait affronté le 2 octobre dernier pour le compte de la deuxième journée n’avait pas fait peur au CSKA, malgré des titulaires en puissance comme Raphaël Varane, Casemiro, Toni Kroos ou Karim Benzema. Le CSKA s’imposait par la plus petite marge (1-0) et relançait ses espoirs de qualification pour la suite de la compétition. Et ce soir ? Rebelote, avec trois points et un clean sheet dans la besace. Dès lors, gagner les deux rencontres contre le triple champion d’Europe en titre gage de la qualité de l’effectif du CSKA, sans pour autant lui garantir sa qualification pour la Ligue Europa. C’est dur, mais c’est bien réel.


Impeccable face au Real, le vice-champion de Russie en titre peut en revanche maudire le parcours de l’AS Rome dans cette poule. Deux fois battus par la Louve dans les deux confrontations (0-3 à l’Olimpico et 1-2 au Loujniki), les Koni (Chevaux, en VF) attendaient un geste de la part des Romains pour empêcher le Viktoria Plzeň de s’imposer. Mais voilà, la mauvaise nouvelle est arrivée à vingt minutes du terme de la rencontre, quand Tomáš Chorý s’est fait un malin plaisir de donner un avantage définitif aux Tchèques (2-1, 72e). Et si le CSKA s’est offert le scalp madrilène, il était en revanche battu à la différence de buts particulière par Plzeň (2-2, 1-2).

Akinfeev, mur oublié


Que faut-il retenir de cette situation loufoque ? Sans doute que la Ligue des champions reste une compétition de haute volée, où tous les exploits sont possibles, mais aussi toutes les tragédies. Et cette élimination à dormir debout du CSKA en fait désormais partie. Si les Russes décrochent la palme des grands déçus de cette soirée européenne, Igor Akinfeev empoche quant à lui l’Oscar du meilleur acteur. Avant de rencontrer le Real Madrid cette saison, le portier n’avait connu qu’un seul clean sheet dans toute sa carrière en Ligue des champions. C'était contre le Benfica Lisbonne, le 22 novembre 2017 (2-0). Le voilà maintenant avec le compteur porté à trois. Comme quoi, Thibaut Courtois n'a pas le monopole du seum.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 20:01 10€ gratuits pour miser sur la Ligue des champions : Tentez de les transformer en + de 100€ !
Hier à 17:40 La VAR utilisée dès les poules en C1, pas en C3 4 Hier à 16:30 En Colombie, des ultras balancent des seringues pour réveiller leurs joueurs 9 Hier à 16:01 L’UEFA publie un guide de prononciation des noms des joueurs 33 Hier à 15:26 Le splendide salto avant carpé de Mathias Normann en Russie 8
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom