Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

La vente du Beitar Jérusalem capote

Promise depuis juillet dernier, la vente du Beitar Jérusalem devait sauver le club d'une relégation administrative, conséquence d'une possible banqueroute. Selon la Jewish Telegraphic Agency, elle n'aura pas lieu. Plusieurs sources ont annoncé qu'un transfert d'argent (281 000 euros) attendu par Arcadi Gaydamak, le propriétaire milliardaire russe, ne serait jamais arrivé, entraînant une rupture des accords. Les repreneurs, Dan Adler et Adam Levine auraient été refroidis par plusieurs actions légales encore en cours.

Patron du club depuis six ans, Gaydamak est mouillé par plusieurs affaires mais a longtemps refusé de vendre son club. Si la crise économique de 2008 a ralenti des investissements qui se chiffrent aux alentours de 70 millions d'euros, le président a coupé les vivres peu après une lourde défaite aux élections municipales de Jérusalem. Deux américains, Adler et Levine s'étaient proposés comme investisseurs potentiels.

Dans un communiqué, le club demandait alors aux fans de rester optimiste dans l'espoir que l'arrivée d'argent frais puisse redorer le blason du club double vainqueur de la Ligat Toto israélienne en 2007 et 2008. Les nouveaux proprios promettaient dans Haaretz un investissement régulier capable de stabiliser le club. Dan Adler avait eu cette phrase magique : "Quand j'ai travaillé pour Disney, nous avons fait des choses merveilleuses avec patience et créativité. De la même manière, nous voulons transformer le Beitar pour que le pays soit fier du club."

Selon le Jérusalem Post, le club doit maintenant vendre quelques actifs pour survivre et passer sans encombres devant l'Autorité de Contrôle des Budgets de l'Association de Football Israélienne. Et ce n'est pas gagné.


AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 82

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70