Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // OM-Strasbourg (1-1)

L'OM accroche Strasbourg dans le Sampaoli time

Puni par une tête de Stefan Mitrović, Marseille a arraché un point dans les dernières minutes (1-1) grâce à ses remplaçants. À défaut de l'emporter, les hommes de Jorge Sampaoli continuent de se distinguer à domicile en fin de partie.

Modififié

Marseille 1-1 Strasbourg

Buts : Benedetto (86e) pour l'OM // Mitrović (73e) pour le Racing

Rennes, Brest, Lorient et maintenant Strasbourg : ils sont déjà nombreux, depuis l'arrivée de Jorge Sampaoli sur la Canebière, à avoir perdu des points sur le gong alors qu'ils tenaient un résultat au Vélodrome. À chaque match à domicile ou presque, cet OM lancé dans la course à la cinquième place se transcende dans le money time, et cela a encore été le cas ce vendredi soir face aux Alsaciens, 15es et qui n'auraient pas démérité de réussir un coup après avoir neutralisé les locaux pendant presque toute la partie. C'était compter sans un Darío Benedetto qui s'est mué en supersub.

Darío, dare-dare

Strasbourg subit dans le premier quart d'heure, mais reste à l'affût du moindre cadeau adverse, et l'omniprésent Ludovic Ajorque est proche de concrétiser cela à la retombée d'un corner (15e). L'OM réplique encore plus fort, sur coup de pied de coin à son tour, Leonardo Balerdi manquant de finesse à bout portant face à un bon Matz Sels (17e). Même quand ils giclent à la récupération du ballon, les Phocéens se cassent les nageoires sur l'épais 5-3-2 alsacien, et pour répondre à une frappe de lassitude signée Arkadiusz Milik, Ajorque écrase lui aussi (33e), puis passe au-dessus de Balerdi pour trouver la niche de Steve Mandanda (37e). L'OM se fait même peur avant la pause, alors que Strasbourg insiste sur corner.


Même topo en deuxième, puisque les locaux attendent les premiers changements et mettent un gros quart d'heure avant de trouver un décalage, dont Dimitri Payet ne profite pas (62e). Ce n'est qu'après cette heure de jeu que Strasbourg se remet à se projeter dans le camp adverse, avec un Dimitri Liénard vicieux, mais pas vainqueur face à El Fenomeno (67e). Quelques secondes plus tard, Pol Lirola trouve enfin une ouverture, mais Milik, pourtant en excellente position, voit son coup de tête bloqué par Sels (69e). Liénard, lui, continue de mettre le bazar avec une bastos déviée par Mandanda (72e). Et dans la foulée sur la remise en jeu bottée par le gaucher, Stefan Mitrović envoie un coup de boule en prenant le dessus sur Álvaro (0-1, 73e). Thauvin n'a pas encore été beaucoup vu, alors il tente sa spéciale, pas loin de faire mouche (76e). Lancé pour la deuxième, Luis Henrique se chauffe (84e) et c'est son deuxième débordement qui trouve Benedetto (1-1, 86e), buteur sur son premier ballon, alors que Sampaoli avait tenté un coup de poker en lui faisant prendre la place de Boubacar Kamara. À Marseille, les cinq dernières minutes appartiennent aux Argentins.




OM (3-1-4-2) : Mandanda - Balerdi, Álvaro, Ćaleta-Car - B. Kamara (Benedetto, 83e) - Lirola, Thauvin, Rongier (P. Gueye, 58e), Nagatomo (L. Henrique, 57e) - Milik, Payet. Entraîneur : Jorge Sampaoli.


Racing (5-3-2) : Sels - Guilbert, L. Koné, Mitrović, Djiku, Caci - Bellegarde (Sahi, 90e+1), Aholou, Liénard (I. Sissoko, 76e) - H. Diallo (Siby, 85e), Ajorque. Entraîneur : Thierry Laurey.


  • Résultats et classements de Ligue 1

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
    Hier à 23:38 Viens défier Paul de Saint Sernin jeudi sur un quiz spécial "L1 2020-2021" !
    Hier à 17:20 Pas un, mais deux meurtriers responsables du décès de Dalian Atkinson 48 Hier à 16:02 Ivan Sergeev signe un record de buts exceptionnel en D2 russe 16
    Hier à 14:20 Découvrez le grand livre de la tactique de SO FOOT Hier à 14:15 Un ultra du Sokol Saratov fait plus de 16 000 kilomètres pour soutenir son équipe 16
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 13:30 Boudjellal : « J'ai beaucoup appris aux côtés d'Anelka » 34