Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Chelsea-City

Quand Lampard jouait pour Manchester City...

Entre son départ de Chelsea en tant que joueur et son retour chez les Blues au poste d'entraîneur, Frank Lampard a réalisé une courte pige réussie à Manchester City. En un an, l'ancien milieu de terrain s'était mis les supporters dans la poche... même s'il avait fallu, pour cela, trahir son ex.

Modififié

Les responsables de la communication y sont allés un peu fort, tout de même. Le 24 mai 2015, le compte Twitter dont ils s'occupent met en avant une vidéo accompagnée de la mention « City legend » . Mais à qui est destiné cet hommage, qui donc constitue une « légende » de l'entité ? Réponse : Frank Lampard, joueur de Manchester City pendant dix mois à peine. Un type même pas fichu de transformer la vision d'un supporter en réalité, faisant du même coup perdre 500 livres à ce parieur dénommé Kieran O'Brien (qui avait placé 670 euros sur l'ouverture du score du milieu de terrain, après avoir aperçu son visage dans la lune).


N'empêche que si le terme « légende » semble légitimement exagéré aux yeux des fans des Skyblues, l'ancien joueur aujourd'hui entraîneur de Chelsea a laissé de nombreux souvenirs positifs à ces derniers. Récupéré gratuitement chez le concurrent direct londonien en 2014, celui qui est alors officiellement prêté par New York City FC (dont le sponsor principal est la compagnie Etihad Airways, bien sûr très proche de l'émirat d'Abu Dhabi qui possède le club anglais) et qui a 36 piges ne met en effet pas longtemps à convaincre par son professionnalisme ou ses prestations sur le terrain. Jusqu'à enfiler le brassard de capitaine, lors d'un match contre Southampton. Loin d'être anodin.

38 matchs, 8 buts et passes préci(eu)ses


À l'origine prévu pour six mois, le prêt s'allongera finalement jusqu'à la fin de la saison. Manigances prévues dès le départ entre Manchester et New York, ou réelle volonté des dirigeants citizens ? Peu importe, en réalité. Car sur le terrain et dans les vestiaires, lieux où les résultats prennent véritablement forme, le bonhomme fait l'unanimité. Affichant un excellent taux de passes réussies (85 %) toutes compétitions confondues, Lampard ne permet pas à son nouvel employeur de décrocher un titre. Mais il dispute pas moins de 38 matchs (32 en Premier League, trois en coupes nationales et trois sur la scène européenne) malgré des jambes vieillissantes qui ont empêché Chelsea de lui offrir un nouveau contrat, et plante à huit reprises (pour deux passes décisives). Franchement pas mal, pour un vieux dont les Blues ne voulaient plus... et qui ont des raisons de le regretter, au moins lorsque leur ex leur colle une balle en plein cœur.


« Personne ne devrait être surpris par Frank Lampard. C'est un joueur très important, surtout dans ces instants où vous avez besoin d'un but à tout prix, disait ainsi son coach, Manuel Pellegrini, face à la presse il y a six ans, après un succès obtenu grâce à une nouvelle réalisation de son poulain à un quart d'heure du terme. Quand il entre en seconde période au moment où les adversaires sont épuisés, il sait parfaitement comment se placer et où se déplacer. J'ai toujours dit que j'essaierais de le conserver jusqu'à la fin de saison. Ce n'était pas une décision facile, mais Frank est heureux de rester, et nous avons besoin de lui. » De quoi faire toujours rêver les jeunes, certains allant jusqu'à s'inviter sur la pelouse pour récupérer un selfie avec la star au comportement impeccable.

Un passage bénéfique pour tout le monde


« J'ai l'impression d'être ici depuis plus longtemps, réagissait de son côté Lampard, interrogé par le London Evening Standard à la fin de l'aventure commune. Il serait facile d'avancer que c'était un transfert raté parce que City n'a pas gagné le championnat, mais je ne le vois pas comme ça. Mon père m'avait prévenu, quand l'opportunité s'est présentée : "Mon fils, tu as 36 ans, ils sont champions d'Angleterre, tu serais fou de ne pas y aller." J'ai apprécié mon passage à City, mais j'ai été un peu frustré entre janvier et avril parce que j'ai raté beaucoup d'occasions. Je pensais que j'aurais surtout du temps de jeu pendant l'absence de Yaya Touré lors de la Coupe d'Afrique des nations, mais sincèrement, je ne m'attendais pas à jouer autant. Je pensais que je serais un joueur de complément, qui ne jouerait qu'un peu. »


Au lieu de ça, « Super Frank » a bouclé son chapitre britannique de footballeur de très belle manière en charmant un club supplémentaire (après West Ham et Chelsea, sans compter Swansea où il n'a joué que quelques matchs lors d'un prêt en début de carrière). Un club qui ne l'a sûrement pas oublié, et qui retrouve le même homme ce dimanche dans la peau d'un nouveau personnage : après Lampard le Citizen, voici Lampard le technicien. Lequel a, cette fois, encore tout à prouver avant de postuler le statut de légende.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom