Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Manchester City-Atlético (1-0)

Foden, le dynamiteur

Manchester City a longtemps galéré face à un Atlético de Madrid égal à lui-même, ce mardi en quarts de finale aller de Ligue des champions. Les Citizens aborderont toutefois la manche retour, dans une semaine, avec un avantage aussi mince que précieux (1-0). Ils le doivent en grande partie à Phil Foden, entré en fin de partie et qui, sur son premier ballon, a perforé la défense des Colchoneros en délivrant une délicieuse passe décisive à destination de Kevin De Bruyne.

Modififié
C’en était presque devenu trop caricatural. D’un côté, un Manchester City à la possession outrageuse, mais terriblement inoffensif à l’approche de la zone de vérité. De l’autre, un Atlético de Madrid replié sur lui-même, remarquablement compact certes, mais guère enclin à trop s’aventurer au-delà de la ligne médiane. Depuis leur banc respectif, Pep Guardiola et Diego Simeone, fidèles à leurs principes de toujours, encourageaient leurs protégés à continuer ainsi. Et devant leur écran, des téléspectateurs tantôt frustrés, tantôt carrément désabusés, se demandant si ce quart de finale aller de Ligue des champions allait pouvoir échapper à un 0-0 qui devenait de plus en plus inéluctable au fil des minutes. Après tout, il ne suffisait peut-être que d’une étincelle pour allumer la mèche et, enfin, apercevoir la lumière. Celui qui s’est chargé de mettre le feu aux poudres, c’est Phil Foden.

1'19" pour tout faire sauter


Le gamin de Stockport n’était pourtant pas sur le pré au coup d’envoi. Il assistait à cette très longue séance d’attaque-défense à côté des autres remplaçants, attendant patiemment son heure. Son entraîneur s’est finalement décidé à le lancer dans l’arène à la 68e minute de jeu, à la place d’un Riyad Mahrez très décevant. Le joueur de 21 ans n’a ensuite pas perdu de temps. Sur son premier ballon, récupéré à une trentaine de mètres du but adverse, il s’est vite mis dans le sens de la marche, s’est joué habilement de quatre défenseurs madrilènes et a trouvé un trou de souris - entre les jambes de Reinildo - pour glisser le ballon à Kevin De Bruyne. Le capitaine des Skyblues a alors pris soin de battre Jan Oblak du droit, avec justesse et sang-froid. Mais c’est bien Foden qui, très précisément 1 minute et 19 secondes après son entrée en jeu, a fait exploser un verrou qui, jusque-là, avait été d’une solidité à toute épreuve.


Ce n’est donc pas peu dire que le milieu formé à City a fait basculer, presque à lui seul, le sort d’une rencontre qui était alors verrouillée à double tour. Outre cette action décisive, l’international anglais a eu un réel impact sur le dernier quart d’heure du match, qu’il a dynamisé grâce à sa faculté à se situer entre les lignes, sa percussion balle au pied et sa qualité de passe. Il a d’ailleurs été à l’origine de deux autres très belles situations avant le coup de sifflet final, d'abord en semant la zizanie dans la surface de l'Atlético (80e) puis en trouvant un angle improbable pour servir De Bruyne dans une position favorable (87e). L’entente entre le Belge et son jeune coéquipier a fait des ravages, à un moment où, peut-être, la bande à Simeone commençait à tirer la langue.


Guardiola, pari gagnant


Foden, qui en est à 11 buts et 9 assists en 35 apparitions toutes compétitions confondues cette saison, a ainsi une nouvelle fois montré tout ce qu’il était en mesure d’apporter à des Citizens qui, parfois, manquent un poil de percussion. Enfin, difficile de ne pas accorder un peu de crédit à Guardiola. En plus de son numéro 47, le technicien catalan a propulsé en jeu deux autres éléments à la 68e minute, à savoir Jack Grealish et Gabriel Jesus, qui ont respectivement remplacé İlkay Gündoğan et Raheem Sterling. Un pari offensif rapidement payant. « Les gars jouaient bien, mais nous savions que Gabriel et Phil pouvaient apporter une énergie spéciale, et que Jack avait la qualité pour conserver le ballon, a décrypté le coach mancunien au micro de BT Sport. Quand on fait un changement, c’est parce que nous pensons que ça peut être un peu mieux. Parfois, ça marche, mais d’autres fois ce n’est pas le cas. » Ce coup-ci, ça l’a été. Manchester City commence parfaitement son triptyque de folie, qui le verra recevoir Liverpool en Premier League, dimanche (17h30), avant de se rendre au Wanda Metropolitano pour le quart retour mercredi prochain (21h). Et il y a fort à parier qu’à un moment ou à un autre, Phil Foden aura son mot à dire.

Les notes de Manchester City-Atlético


Par Raphaël Brosse
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 6 heures Le but en solitaire de Gareth Bale avec le Los Angeles FC 22 il y a 9 heures A peine arrivé, Chiellini utilise déjà ses mains en MLS 24
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi
il y a 12 heures L'article le plus fou de l'Histoire de So Foot arrive ce lundi ! 200