Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Dijon freine Monaco, Lille enfonce Toulouse

De l'allégresse d'un côté, de la frustration de l'autre. Si Lille n'a pas eu à forcer pour punir des Toulousains au fond du trou (3-0), Monaco n'a pas pu gratter autre chose qu'un match nul (1-1) à Dijon. Si Strasbourg et Amiens se sont également quittés sur un nul (0-0), Angers a mis fin à sa mauvaise série en venant à bout de Montpellier et Geronimo Rulli (1-0).

Modififié

Dijon 1-1 Monaco

Buts : M. Baldé (57e) pour Dijon // Maripán (79e) pour Monaco

Il ne devait pas commencer ce match, et il ne serait peut-être même pas entré en jeu. Mais grâce à son homme providentiel, Dijon a réussi la prouesse de tenir en échec un Monaco aux envies de grandeur, qui voit s'éloigner la quatrième place à cause du nul du soir. L'homme en question s'appelle Mama Baldé, qui a à peine eu le temps de s'asseoir sur le banc au coup d'envoi. Dès la sixième minute en effet, l'homme en forme des Bourguignons Mounir Chouiar doit céder sa place sur blessure à l'attaquant de la Guinée-Bissau. Sûrement mécontent de ne pas pouvoir passer une soirée tranquille, l'ailier décide de faire contre mauvaise fortune bon cœur en déchirant Monaco à lui tout seul. Une grosse mésentente entre Asémistes, un dribble subtil sur Maripán et une finition pépère plus tard, voilà l'affaire bien embarquée. Sauf que le Chilien, très critiqué au début de son aventure sur le Rocher, a de la suite dans les idées et décide de se rattraper de la meilleure des manières : en égalisant de façon opportuniste après une tête de Slimani sur corner. Un attaquant algérien infructueux malgré tous ses efforts ce soir, frustré par sa maladresse dans le dernier geste ou un bon Alex Runarsson. Les hommes de Robert Moreno restent cinquièmes, à quatre points de la troisième place.

Note du match : 17/20, comme la place provisoirement occupée par Dijon au classement. Un répit de court instant avant le match du barragiste Nîmes, qui compte le même nombre de points ?



LOSC 3-0 Toulouse

Buts : Rémy (2e, 39e) et Sanches (73e) pour le LOSC

Quand la saveur de la défaite n'a même plus un goût amer. Résignés, les Toulousains se donnent au moins les moyens de ne pas espérer en encaissant un traditionnel but précoce. Cette fois, la sanction vient de la guibole gauche de Loïc Rémy, dont la reprise de volée transperce le haut des filets dès la deuxième minute. Pas dénués d'intentions pour revenir, les gars du Téfécé se heurtent néanmoins à leur maladresse et voient José Fonte prendre du bon temps en tentant un retourné dans un but laissé vide. Trop faibles défensivement, les Violets laissent Bradarić filer sur le côté gauche et servir Rémy sur un plateau pour le doublé du vieux briscard. Comme si cela ne suffisait pas, Toulouse se trouve un nouveau problème au poste de gardien alors qu'il croyait l'avoir résolu en signant Kalinić : le remplaçant Goicoechea relance directement dans les pieds d'Osimhen, altruiste, qui choisit de faire plaisir à Renato Sanches pour le 3-0.

Note du match : 17/20, comme le nombre de tirs subis par le TFC ce soir.



Strasbourg 0-0 Amiens



Une immense domination... pour rien. Malgré quinze tirs et une foultitude d'occasions, les Alsaciens n'auront pas su triompher de la résistance d'Améniois décidément bien embêtants en ce moment. Un Ajorque pas en réussite, des locaux qui se gênent au moment de conclure, un impact énorme mis par les Picards... Le compte n'est pas bon, alors que Gaël Kakuta aurait pu réaliser le hold-up sans une grosse parade de Mats Selz.

Note du match : 41/100, comme le nombre de fautes commises par les deux équipes. Amateurs de Ligue 1...




Angers 1-0 Montpellier

But : Bahoken (69e) pour Angers

Il y a péril en la demeure angevine : les troupes de Stéphane Moulin restent sur quatre défaites lors des quatre dernières journées et n'ont plus gagné depuis onze rencontres consécutives en Ligue 1. Ces « petits joueurs » d'un point de vue toulousain décident néanmoins que la coupe est pleine. Et c'est Montpellier, pas des plus à l'aise loin de la Mosson, qui en fait les frais. Geronimo Rulli doit notamment s'interposer devant Rachid Alioui pour une première grosse situation. En Rullibre, le gardien montpelliérain se sent pousser des ailes et assomme son propre défenseur Souquet - mais pas la force de la nature Mateo Pavlović. De quoi le motiver à viser plus haut : des parades miraculeuses pour pousser le ballon sur sa transversale sur des têtes adverses (entre autres). Stéphane Moulin, qui doit s'arracher les cheveux sur son banc, se demande bien comment casser ce mur argentin. Il trouvera la réponse comme un grand : en faisant entrer Stéphane Bahoken, dont la tête au premier poteau sur un bon centre ne laisse aucune chance à l'ange gardien du MHSC.

Note du match : 8/20, comme le nombre de tirs cadrés réussis par les Angevins. C'est dire combien Geronimo Rulli a fait un bon match.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom

    Hier à 13:26 LOTO : 20 millions d'€ à gagner ce samedi + 10 gagnants à 20.000€ garantis Hier à 20:10 Jaume Roures : « L'essentiel est de terminer la saison » 2
    Hier à 11:45 Le ministre des Sports italien dubitatif sur la date de reprise de la Serie A 4
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom