Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Justice

Maniement d’engins explosifs : prison ferme pour deux supporters bastiais

Modififié
Un triste mardi pour le football français.

Le 13 février 2016, Maxime Beux, un supporter de Bastia, perdait la moitié de son œil gauche à la suite d'un déplacement houleux à Reims. Sept jours plus tard, une manifestation était organisée en Corse pour soutenir le jeune homme. Ce jour-là, quatre personnes - dont Maxime Beux lui-même - sont interpellées et accusées d'avoir entreposé des engins explosifs près de la préfecture de Haute-Corse. Ce mardi, le tribunal judiciaire de Bastia a rendu son verdict : deux ans de prison ferme pour deux supporters dont l'ADN avait été trouvé sur des sacs « pouvant servir lors de violences urbaines » , dix mois de prison aménageable en détention à domicile avec bracelet électronique pour le troisième homme - poursuivi pour association de malfaiteurs - et relaxe pour Maxime Beux, poursuivi pour refus de prélèvement d'ADN.



Lors de cette manifestation, dix boules de pétanque remplies de poudre de chasse et équipées de mèches de mise à feu, deux pains de 500 grammes de Nitram 9, un explosif industriel et des détonateurs avaient été retrouvés. Le 2 novembre dernier, le procureur avait dénoncé « des faits qui auraient pu semer le chaos dans les rues de Bastia et tuer des gens » .


En parallèle, le procès du policier accusé de « violences volontaires avec arme ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente » n'a toujours pas de date précise. AL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 09:31 Drogba, Pelé, CR7... Découvrez la collection de photos So Foot du Nouvel An 1