Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // C4
  2. // Demies
  3. // Feyenoord-Marseille

Dans le port de Rotterdam, y a des Marseillais qui rêvent

Fini les plaisanteries. L'Olympique de Marseille a parfaitement négocié son déclassement en Ligue Europa Conférence jusqu'ici. Mais après les amuse-gueule - pimentés - qu'ont étés Qarabağ, le FC Bâle et le PAOK Salonique, voilà que se dresse Feyenoord sur la route du tout nouveau trophée européen. Un adversaire d'un autre calibre, qui donne une belle opportunité à l'OM : celle de s'affirmer comme une puissance continentale, en s'imposant dans une compétition dont le dernier carré ne fait plus rire grand monde.


Les petites dates font les grands rendez-vous. Voilà un principe auquel se plie parfaitement le 9 décembre 2021. En cette soirée morose, l'OM reçoit le Lokomotiv Moscou pour la dernière journée de Ligue Europa et sauve l'honneur en glanant grâce à Arkadiusz Milik la première victoire de sa campagne européenne. Le club phocéen composte du même coup son billet pour la cadette des compétitions continentales : la Ligue Europa Conférence. Pas de quoi dérider les Marseillais, conscients de l'échec cuisant que représente alors leur troisième place. « On est déçus de sortir de la Ligue Europa, mais il y a une autre compétition qu'on va jouer à fond, synthétise Mattéo Guendouzi au micro de W9. On va tout donner pour aller le plus loin possible et la gagner. Ça va être un objectif, car on veut le faire pour nos supporters et pour nous aussi. » Cinq mois plus tard, la déclaration prend toute sa saveur. Voilà que l'Olympique de Marseille, plus sûr que jamais de ses forces, s'apprête à croiser le fer avec le déroutant Feyenoord de Rotterdam, pour gagner le droit de disputer une nouvelle finale de Coupe d'Europe, quatre ans après celle de Ligue Europa à Lyon, perdue contre l'Atlético (0-3). Un défi à la hauteur des ambitions qu'affiche l'OM, pouvant parfaire une saison qui semble prendre un chemin idéal en championnat. Une chance, aussi, d'effacer l'ardoise de ce qui reste comme le couac de l'année : son élimination prématurée en Ligue Europa.

Europe, deuxième chance


Car si l'Olympique de Marseille est en effet en position d'égaler le Paris Saint-Germain pour le record de 8 victoires consécutives en Europe, c'est d'abord parce qu'après avoir été reversé, il n'a affronté que des clubs qui lui étaient clairement inférieurs. Les doubles confrontations face à Qarabağ, Bâle et Thessalonique n'ont pas été dénuées d'intérêt - elles ont même eu le mérite de faire croître l'excitation autour de cette nouvelle compétition -, mais une élimination face à l'une de ces trois formations aurait indéniablement fait tache. Ce soir, c'est une nouvelle campagne qui commence pour l'Olympique de Marseille. Petit indice sous-tendant ce changement de dimension de la compétition, au stade des demi-finales : la VAR, absente des débats en Ligue Europa Conférence jusqu'ici, fait son apparition. Face à Feyenoord, bien parti pour terminer sur le podium d'Eredivisie, l'OM a les moyens et l'opportunité de faire basculer son bilan continental dans le positif, et de véritablement se racheter une conduite après sa triste passade en Ligue Europa. Au passage, il pourra aussi corriger une statistique peu flatteuse, étant donné que l'unique saison où les deux clubs se sont croisés, Marseille n'a pas su mettre sous l'eau les Rotterdamois (un nul et une défaite, lors de la Ligue des champions 1999-2000). Pour la centième de Steve Mandanda en Europe avec le maillot bleu et blanc, rectifier le tir serait bienvenu.


Un duel qui promet


Surtout qu'au-delà de la symbolique et de l'enjeu, ce port-à-port fait saliver. Dans l'enceinte délirante et parfois débordante du Feyenoord de Rotterdam, De Kuip, l'OM devrait d'une part continuer sa tournée des stades aux ambiances de feu, bien que la direction néerlandaise ait appelé ses supporters à se tenir à carreau, après avoir déjà dû s'acquitter d'une amende de 70 000 euros après le quart de finale face au Slavia Prague.

« Il y a quelques années, tous les entraîneurs novices regardaient Jorge Sampaoli, donc c'est spécial pour moi de l'affronter maintenant. » Arne Slot, coach de Feyenoord

Un quart de finale qui en disait d'ailleurs long sur le plan de jeu des Néerlandais : 3-3 à l'aller aux Pays-Bas, et une victoire 3-1 à l'extérieur. Un style offensif, aux 69 buts en 30 rencontres de championnat, basé sur le déséquilibre grâce notamment à son feu follet colombien Luis Sinisterra et à son buteur, Cyriel Dessers. Arne Slot, le coach local, n'a pas manqué de préciser d'où il tenait ses principes. « Il y a quelques années, tous les entraîneurs novices regardaient Jorge Sampaoli, donc c’est spécial pour moi de l’affronter maintenant, confiait-il à Voetbal International. Ce qui le rendait spécial pour moi, c’est qu’il jouait un football très offensif, mais cela signifie aussi pour moi : que faites-vous sans le ballon ? Il y avait juste certains entraîneurs qui avaient le courage de mettre une pression élevée et agressive. Sampaoli était l'un d'eux, avec Marcelo Bielsa. Je suis sûr qu’il nous analysera jusqu’au bout, car c’est aussi un énorme bourreau de travail. Et alors il verra un Feyenoord qui utilise un style de jeu similaire au sien. » Jorge Sampaoli avait prévenu, à peine la qualification en Ligue Europa Conférence acquise, alors même que se posait pour certains la question de prendre celle-ci au sérieux : « Le peuple marseillais a besoin de titres. Marseille ne supporte pas le juste milieu. » Aujourd'hui, l'OM a réussi son pari : celui de mener le combat sur les deux fronts, en résistant au retour de ses concurrents à la deuxième place en championnat, tout en gérant sans trembler son avancée européenne. Ce soir, face à Feyenoord, une C1 et deux C3 au palmarès tout de même, les Phocéens n'ont plus besoin de calculer. Ils sont à trois rencontres d'être à jamais les premiers, une deuxième fois.

Rodgers-Mourinho : l'amitié dissonante


Par Paul Citron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.





Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 11:06 Pronostic AS Roma Feyenoord : Analyse, cotes et prono de la finale de Ligue Europa Conférence 6 Hier à 09:54 Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:15 Live Twitch 15h-22h30 : FIFA, chants de supporters et quiz special PSG !