Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Effet papillon

Comment Cédric Varrault a propulsé Ranieri sur le banc du FC Nantes

En attirant dans ses filets Claudio Ranieri pour les deux prochaines saisons, le FC Nantes change de dimension. Et si l’on doit remercier quelqu’un du retour de l’entraîneur italien en France, c’est bien Cédric Varrault...

Modififié

Vexé, Varrault blesse Lacazette...


27 août 2016. En déplacement à Dijon pour la 3e journée de Ligue 1, l’OL est en souffrance malgré un Alexandre Lacazette survolté en ce début de championnat (6 buts en 3 matchs). 37e minute : Lacazette met les Gones devant en vexant deux défenseurs adverses aux abords de leur surface, avant d’enrouler une frappe du gauche dans le petit filet de Baptiste Reynet. La confiserie n’est pas du goût de Cédric Varrault, qui réplique sur l’attaquant d’une bonne béquille à l’arrière du genou trois minutes plus tard. Lacaz’ quitte la pelouse en boitant. Le kilomètre 0 de la renaissance du FC Nantes.

La blessure à 1’42
Vidéo

... donc Génésio titularise Fekir à Nice...


Toujours privé de son Lacazette, en reprise après s’être difficilement remis de sa blessure au genou doublée d’une seconde à la cuisse, Bruno Génésio se pointe sur la pelouse du leader niçois avec le seul Nabil Fekir en pointe. Problème : sevré de ballons et frustré, il dégoupille et multiplie les crocs-en-jambe sur Paul Baysse, lequel trébuche, puis se fait piétiner le bras à la 28e minute. Expulsion.

L’expulsion à 1’37
Vidéo

Pour rééquilibrer son équipe, Génésio sort Mbiwa pour Ghezzal à la pause. L’international algérien, cantonné au banc depuis le début de saison, effectue une entrée plutôt convaincante en dépit de la défaite des siens (2-0). Il enchaîne les titularisations jusqu’à un déplacement à Nantes, alors en crise, lors de la 15e journée.

... donc Ghezzal met fin à l’ère Girard...


30 novembre 2016. En pleine bourre ce soir-là, l’OL pulvérise en un set (0-6) le Nantes cadavérique de René Girard avec un Rachid Ghezzal euphorisant, qui débloque la situation d’un bel enchaînement au terme du premier quart d’heure.

Vidéo

Pour l’octuple champion de France nantais et son président, Waldemar Kita, l’humiliation, insupportable, signe la fin du court règne de René Girard. Nantes, en route pour la L2, tente un all-in sur Sergio Conceição. Quinte flush royale.

... donc Conceição débarque et redonne vie à l'équipe...


20 mai 2017. Sixième du championnat sur les matchs disputés sous Conceição, Nantes réussit une folle remontée et termine la saison à la 7e place, son meilleur classement depuis 2004. En six mois, l’entraîneur portugais professionnalise le fonctionnement et les structures du club, sublime le jeu de l’équipe et pose les bases d’une idylle avec ses supporters. Mais il plaque tout pour répondre aux avances malséantes de son amour de toujours, Porto l’allumeuse, et s’en va. Qu’importe : grâce à lui, le club de Nantes a engagé sa révolution et continuera de la mener, avec ou sans son leader.

... donc Ranieri accepte de prendre la relève


13 juin 2017. Nantes et Waldemar Kita capitalisent sur la hype ayant nimbé le club tout au long de la deuxième partie de saison pour changer de dimension en officialisant, à la surprise générale, la signature de Claudio Ranieri, entraîneur de l’année en 2016. Le Mister serait-il venu s’il n’y avait pas eu, avant lui, Sergio Conceição, le festival de Rachid Ghezzal, le coaching de Bruno Génésio, et les délicates béquilles de Cédric Varrault ?



Par Albert Marie
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 75 Hier à 14:14 La statue de Falcao 30 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5