S’abonner au mag
  • Euro 2024
  • Qualifications
  • Bosnie-Liechtenstein (2-1)

« Le jour où le Liechtenstein gagne un match, je me mets vraiment en slip ! »

Propos recueillis par Pierre Maturana

Vendredi, David, 24 ans, community manager du compte Twitter Liechtenstein France, a vécu une soirée mémorable : lors de la défaite face à la Bosnie, le joueur du Liechtenstein Sandro Wolfinger a marqué un but d’anthologie pour réduire le score à 2-1. Un évènement pour le 200e au classement FIFA qu’il a immortalisé d’un tweet légendaire.

« Le jour où le Liechtenstein gagne un match, je me mets vraiment en slip ! »

Raconte-nous ta soirée de vendredi jusqu’à ce but et ton tweet fous…

Jusqu’à vendredi soir, le Liechtenstein n’avait pas marqué de buts depuis quinze mois (le dernier but remontait à juin 2022 et une défaite 2-1 contre Andorre, NDLR). Quinze mois durant lesquels je n’arrêtais pas de me demander : « Quand on marquera, comment je suis censé réagir ? L’évènement est si rare. » Le compte de Bosnie France m’avait grandement mis en garde avant le match que vu la faiblesse de sa sélection, il était possible qu’on marque ce soir. Je pense que je m’y attendais un peu, mais quand c’est arrivé, les émotions ont pris le dessus, et je n’ai pas réfléchi, j’ai littéralement explosé. Depuis deux jours, j’avais une visibilité monstrueuse avec plusieurs tweets à plus de 3000 likes ! Le Liechtenstein a même intégré les tendances Twitter grâce à ce but libérateur de Wolfinger. Dans ma tête, il pouvait se passer n’importe quoi ensuite, j’aurais été refait. Même si on perdait 5-1.

 

Parle-nous de ton slip.

C’était une façon de parler, j’ai littéralement explosé dans mon tweet, j’ai mis n’importe quoi. Je n’étais pas en slip à ce moment-là, mais dans ma tête c’était tout comme. Un but du Liechtenstein est un événement rare, il ne faut pas réfléchir à ce qu’on dit et se laisser porter par les émotions. Le jour où on gagne un match, là peut-être, je serai vraiment en slip !

 

Tu as quels liens avec le Liechtenstein ?

Je viens de Paris, mais j’habite en ce moment au Portugal. Mon métier, c’est vidéaste sur internet, je vis de ça. Je n’ai aucun lien avec le Liechtenstein, la création de ce compte était de base une blague que j’ai fini par prendre au sérieux, puisque je me suis réellement attaché à cette sélection du Liechtenstein que je supporte avec ardeur !

Raconte-nous un peu comment cette blague devient un compte Twitter, quand même !

Comme je le disais, je suis vidéaste (Youtube/Tiktok/Instagram) sous le pseudo LaPatience, je fais des parodies. La création de ce compte découle du fait qu’en 2019, j’ai sorti une vidéo sur Saint-Marin, parce que c’était une sélection dont l’histoire me touchait particulièrement. Le parcours d’une nation qui n’a gagné qu’un seul match dans son histoire et qui célèbre ses buts comme s’ils gagnaient la Coupe du monde m’avait emballé, et pour une vidéo drôle, c’était le concept parfait. Il se trouve que ma vidéo sur Saint-Marin a particulièrement touché deux de mes abonnés qui, pendant des années, ont voué une admiration à Saint-Marin : ils s’y sont rendus pour voir un match, ont acheté les maillots et tiennent aujourd’hui le compte twitter Saint-Marin France ! Si j’ai créé le compte du Liechtenstein, c’était uniquement pour créer une petite rivalité avec eux, pour la blague. Je m’étais dit que ce serait amusant que moi et ces deux abonnés, on tienne les comptes français des deux « pires » sélections d’Europe et qu’on se vanne entre nous. On a été suivis par pas mal de monde par la suite, une flopée de comptes français de petits pays est née. On tient même un groupe de petits poucets avec Malte, Gibraltar, les Féroé, Andorre, etc.

Pendant un an, mon compte s’est appelé “Liesenchtein France”. J’ai vécu un an avec une énorme faute d’orthographe sans même le savoir !

David

Donc tu fais ça tout seul dans ton coin, sans rémunération, juste pour le fun ?

Je n’ai aucun lien avec la fédération du Liechtenstein ou même ses joueurs. J’ai essayé de contacter le gardien Benjamin Büchel, en vain. On ne me rémunère pas non plus, pas même par partenariat. Je fais ça bénévolement pour m’amuser et amuser les gens et au passage pour leur faire découvrir le monde des petits poucets européens.

C’est vraiment le premier but de l’équipe depuis que tu tiens ce compte ?

Je tiens ce compte depuis fin 2021, mais j’ai été irrégulier. Le Liechtenstein avait marqué deux fois (contre l’Arménie et Andorre, NDLR) depuis la création de mon compte, sauf qu’à ce moment-là, je n’étais pas actif dessus, et je n’avais que 100 abonnés, donc j’ai raté l’euphorie des deux buts. L’un des deux a en plus donné un match nul à l’époque (contre l’Arménie en septembre 2021, NDLR). Depuis, je me suis engagé à ne plus en rater !

Ça te prend combien de temps de gérer ce compte ?

Très peu de temps, comme le Liechtenstein n’est actif que pendant les trêves internationales, je ne tweete pas énormément. Malgré tout, en dehors des trêves, j’essaye de donner des infos sur le FC Vaduz, club phare du Liechtenstein qui évolue en D2 suisse, ou je fais des blagues pour vanner celui que je considère comme mon éternel rival : Saint-Marin. J’ai également fait quelques threads pour expliquer des choses sur le Liechtenstein et faire découvrir ce pays aux gens qui ne le connaissent pas assez. Disons que quand une idée me vient en tête, je la tweete, ça ne me prend pas beaucoup de temps.

 

Que pense ton entourage de ta passion pour Liechtenstein ?

Rien de particulier, j’ai mis très peu de gens au courant. Beaucoup de mes abonnés ne savent pas que je suis derrière ce compte et sont très surpris de le découvrir à chaque fois. Mon cousin a fini par aimer le Liechtenstein grâce à moi, tout comme mes deux collègues de Saint-Marin France ou les autres petits poucets.

C’est quoi ton plus beau moment en tant que supporter du Liechtenstein ?

Sans aucun doute c’est le but de vendredi contre la Bosnie, cependant je sens que bientôt j’aurai une joie encore plus immense : faire un match nul ou gagner un match. J’ai tellement hâte que la Ligue des nations revienne pour pouvoir vivre ça ! Miser tout son bonheur sur un but, c’est se contenter de peu : désormais, il faut viser plus haut !

Quand on supporte le Liechtenstein, c’est beau, mais on s’attend un peu à vivre de longues années de galère, avec beaucoup de défaites et peu d’éclaircies…

Je supporte le Portugal et les clubs portugais en Ligue des champions. Ce que je peux vous dire, c’est que c’est bien plus difficile de supporter une sélection comme la France ou le Portugal que de supporter le Liechtenstein. Quand on supporte le Liechtenstein, on n’est jamais triste ou en souffrance. Quand on perd, c’est normal, et quand on gagne, on est heureux. Quand on fait un nul ou même quand on marque un but, on est heureux. Soit tu es heureux, soit tu t’en fiches ! Tu es tout le temps gagnant en supportant un petit poucet européen ! Et plus la joie est rare, plus elle sera intense. Il est clair que je n’ai jamais été malheureux en supportant le Liechtenstein tellement les défaites nous passent au-dessus de la tête. D’ailleurs, je suis convaincu que c’est également l’état d’esprit qu’ont les joueurs. J’ai vu une récente interview d’un joueur de Saint-Marin n’ayant jamais connu la victoire qui disait trouver ça honorant de jouer contre des grands joueurs et qu’ils s’amusaient à le faire. Même les joueurs s’en fichent des défaites alors nous aussi ! Ceci dit, c’est vrai que la récente déroute 7-0 contre l’Islande ne m’a pas laissé insensible, mais rien ne nous rendra malheureux avec cette équipe.

Au fait, tu y es déjà allé ?

Je n’y suis jamais allé, mais j’aimerais y aller un jour, même si à court terme, ce n’est pas prévu. Je pense que j’irais directement à Vaduz, la capitale, pour visiter la ville et pourquoi pas au Rheinpark Stadion si j’essaye de m’y rendre pendant un match international ! J’ai un peu peur des prix cependant !

Tu n’écorches donc jamais le nom Liechtenstein ?

Désormais non… Je dis « désormais » parce que pendant un an mon compte s’est appelé « Liesenchtein France ». J’ai vécu un an avec une énorme faute d’orthographe sans même le savoir. Même si ce n’est pas le nom de pays le plus facile à écrire, je dois avouer que c’était une erreur à réparer. Aujourd’hui, je n’ai plus aucun mal à écrire « Liechtenstein ».

Propos recueillis par Pierre Maturana

Articles en tendances
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J33
  • PSG-Toulouse (1-3)
Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Liechtenstein

Actus BIH