S’abonner au mag
  • Premier League
  • J34
  • Arsenal-Chelsea

Arsenal, la fête n'est pas finie

Par Alexandre Lejeune

Lourdement défait à Manchester City la semaine passée, Arsenal a peut-être laissé filer pour de bon sa chance de décrocher le titre. Pour autant, cette saison sera quoi qu’il arrive une réussite et prouve que les Gunners sont à nouveau sur les bons rails.

Arsenal, la fête n'est pas finie

En début d’exercice, les supporters d’Arsenal auraient sans doute signé sans réfléchir si on leur avait promis que leur club serait toujours en course pour le titre à cinq journées de la fin. C’est pourtant un tout autre sentiment qui doit les animer ces derniers jours. Passés totalement au travers du match le plus important de leur année face à Manchester City mercredi dernier (4-1), après avoir laissé à plusieurs reprises des points en route récemment, les Gunners ont compris que les Citizens étaient décidés à faire leur loi en cette fin de saison pour conserver leur titre. La bande de Guardiola, qui compte toujours une partie de moins au compteur, a même repris les commandes de la Premier League ce week-end en s’imposant à Fulham (1-2), et il semble maintenant improbable de voir un cinquième sacre en six ans lui glisser entre les doigts. Pour les Canonniers, qui n’ont néanmoins pas dit leur dernier mot, il ne s’agit pas de qualifier cette saison comme un échec, bien au contraire, mais plutôt comme un douloureux apprentissage qui leur servira inévitablement pour le futur.

Retour en C1 et plan en cinq étapes

Avant de recevoir un Chelsea malade ce mardi, Mikel Arteta, sans solution à l’Etihad Stadium mercredi dernier, a voulu relever la tête en conférence de presse : « Maintenant, la course au titre n’est plus entre nos mains. Mais ce qui reste entre nos mains, c’est d’essayer de jouer et de gagner les matchs qu’il nous reste, et le reste dépendra de City. Je suis incroyablement fier et reconnaissant envers tous ceux qui ont contribué à ramener la qualification en Ligue des champions à ce club à cinq ou six matchs de la fin de la saison, ce qui est quelque chose qui n’est pas arrivé depuis une décennie ici. » Car l’important est peut-être là : les Gunners vont bien retrouver la C1 en septembre prochain pour la première fois depuis l’exercice 2015-2016, et il sera intéressant de scruter ce groupe si jeune mais bourré de talent, qui vient de prendre cette saison un shot d’expérience indéniable, se confronter aux plus grosses écuries européennes sans avoir rien à perdre.

Pendant que ses garçons grandissent à vitesse grand V, Arteta ne cesse lui aussi de défoncer toutes les portes, au point de délaisser cette image de novice tâtonnant que l’on avait aperçu dans la série All or Nothing sur Amazon Prime. En 2019, lors de son entretien d’embauche, il avait exposé un plan en cinq phases aux dirigeants du club, consistant à remettre cette institution du football anglais en haut de l’échelle, alors qu’il avait récupéré une équipe végétant à une triste dixième place au classement à l’époque. Mi-mars, il a concédé à ESPN en être à la troisième phase et même être en avance sur son programme, tout en portant un regard philosophique sur ce qui a déjà été accompli. « Commencer sa carrière de manager sans aucune expérience à quelque niveau que ce soit et faire face immédiatement à ce succès, puis avoir deux ans de Covid, avec tous les défis que nous avons en interne et en externe au club, j’ai probablement de la chance d’être assis ici aujourd’hui en regardant comment les choses ont évolué, rejoue l’Espagnol. J’ai toujours été fasciné par le fait de vivre chaque jour comme si c’était le dernier, et je crois qu’il faut réfléchir comme cela, surtout dans ce métier, car il y a tout le temps de nouvelles leçons et de nouveaux défis. »

Des distinctions individuelles en attendant des trophées collectifs ?

Malheureusement pour les observateurs, Arteta se veut discret sur les prochaines étapes de son plan, et il va désormais falloir s’armer de patience avant de découvrir ce qui se cache derrière les quatrième et cinquième phases de son parcours. En attendant, sa plus grande réussite pour l’heure est sans doute d’avoir redonné ses lettres de noblesse à un club qui partait dans tous les sens avant son arrivée. Le 13 mars dernier, Arsenal a notamment raflé la mise lors de la cérémonie honorifique des London Football Awards. En bon chef de file, Arteta est devenu manager de l’année, avant de voir Bukayo Saka être élu jeune joueur, Martin Ødegaard meilleur joueur en Premier League et Aaron Ramsdale meilleur gardien. Ce seront peut-être les seules distinctions notables cette année pour les Gunners, qui ont manqué d’un brin de chance et d’expérience en Ligue Europa, et qui payent actuellement tous leurs efforts en championnat. Mais attention, l’histoire ne fait que recommencer, et l’armoire à trophées pourrait bien être dépoussiérée plus vite que prévu.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Alexandre Lejeune

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Arsenal

Logo de l'équipe Arsenal
Arsenal's Gabriel Jesus (centre) celebrates with Bukayo Saka (top) and Martin Odegaard after scoring their side's third goal of the game during the UEFA Champions League Group B match at the Emirates Stadium, London. Picture date: Wednesday September 20, 2023. - Photo by Icon sport
Arsenal's Gabriel Jesus (centre) celebrates with Bukayo Saka (top) and Martin Odegaard after scoring their side's third goal of the game during the UEFA Champions League Group B match at the Emirates Stadium, London. Picture date: Wednesday September 20, 2023. - Photo by Icon sport
Pronostic FC Porto Arsenal : Analyse, cotes et prono du 8e de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic FC Porto Arsenal : Analyse, cotes et prono du 8e de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic FC Porto Arsenal : Analyse, cotes et prono du 8e de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
Logo de l'équipe Liverpool
Liverpool's Darwin Nunez celebrates scoring their side's second goal of the game during the Premier League match at Anfield, Liverpool. Picture date: Sunday October 29, 2023. - Photo by Icon sport
Liverpool's Darwin Nunez celebrates scoring their side's second goal of the game during the Premier League match at Anfield, Liverpool. Picture date: Sunday October 29, 2023. - Photo by Icon sport
Triplez votre mise avec Liverpool & Arsenal (+10€ offerts sans déposer en EXCLU)

Triplez votre mise avec Liverpool & Arsenal (+10€ offerts sans déposer en EXCLU)

Triplez votre mise avec Liverpool & Arsenal (+10€ offerts sans déposer en EXCLU)

Arteta