Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Demies
  3. // Chelsea-Real Madrid (2-0)

Thiago Silva-Thomas Tuchel, bons baisers de Chelsea

Après avoir été en finale de la Ligue des champions avec le Paris Saint-Germain en août dernier, Thomas Tuchel et Thiago Silva vont de nouveau goûter à cette fête. Sauf que cette fois-ci, ce sera pour défendre les couleurs de Chelsea, tombeur du Real Madrid après leur victoire, ce mercredi soir en Angleterre (2-0, 1-1 à l'aller).

Modififié
Mason Mount est un homme bien élevé. Alors lorsqu'il a inscrit le but de la qualification pour Chelsea à 5 minutes du terme de cette demi-finale retour de Ligue des champions, le prodige anglais s’est dirigé vers Christian Pulisic, qui lui a livré un véritable caviar. Avant d’être rejoint par 8 de ses coéquipiers. Manquaient à l’appel seulement Edouard Mendy, qui n’avait pas envie de traverser toute la longueur de Stamford Bridge, et Thiago Silva qui a préféré se diriger vers son entraîneur Thomas Tuchel pour lui faire un gros câlin.


Une image douloureuse pour les supporters du PSG au lendemain de l’élimination face à Manchester City, qui montre la relation forte entre les deux hommes. Il y a un an, Thomas Tuchel se battait tous les jours avec sa direction à Paris pour qu’elle prolonge le contrat de son capitaine qui arrivait à son terme. En vain. Parti à Chelsea au lendemain de la défaite du PSG en finale de la Ligue des champions contre le Bayern, Thiago Silva n’avait pas oublié pour autant ses anciens coéquipiers et son ancien coach, comme il l’avait rappelé après la défaite du PSG contre le RB Leipzig (2-1) au micro de RMC Sport : « C'est malheureux pour le coach, dont je suis très proche. Je continue de lui envoyer des messages parfois, parce que c'est un mec extraordinaire, mais il ne passe pas un bon moment. » À ce moment-là, le Brésilien est loin d’imaginer que quelques semaines plus tard, il retrouverait Thomas Tuchel à Chelsea et qu’ils vivraient ensemble une aventure qui les mènerait à une deuxième finale de C1 consécutive.

Thiago Silva, la cure de jouvence


Face au Real Madrid, Thiago Silva a rappelé qu’il ne faisait pas du tout ses 36 ans, quand Sergio Ramos, lui, faisait bien ses 35. Impeccable dans la relance, toujours bien placé, solide au duel, le Brésilien survole dans ce rôle de libéro au sein de la défense à trois des Blues où il ne lui manque plus que le bras en écharpe pour que la ressemblance avec Franz Beckenbauer soit parfaite. Si Chelsea n’a encaissé que 4 buts depuis le début de la saison de C1 - dont 2 depuis le début des phases à élimination directe - c’est en partie grâce à Thiago Silva. Car même s’il a manqué deux matchs de poule et la double confrontation contre l’Atlético en huitièmes, l’ancien capitaine du PSG a un impact immense sur ses jeunes coéquipiers en défense.


Et si Antonio Rüdiger, Andreas Christensen ou Kurt Zouma sont aussi bons, c’est en partie grâce à lui à écouter l’ancien Stéphanois sur le site du club : « Je suis très excité de travailler avec Thiago, mais je ne pense pas être le seul, beaucoup de gars ici à Chelsea ressentent exactement la même chose. Nous sommes tous ravis de jouer avec lui et d'apprendre de lui. Pour moi, il a tout. Il est calme avec le ballon, il peut très bien défendre, son positionnement est excellent. Il donne des conseils aux joueurs autour de lui, il est vraiment bon avec les gens et vous pouvez certainement voir qu'il a de très bonnes compétences en leadership. » Autant de qualités dont le PSG n'avait visiblement plus besoin.


Thomas tu gères


Mais Thiago Silva n’est pas le seul à s’être adapté parfaitement à sa nouvelle vie à Londres. Thomas Tuchel aussi. Et après avoir emmené le PSG en finale de Ligue des champions l’an dernier, le coach allemand y retourne cette saison avec un nouveau club. Une première dans l’histoire de la C1. En revanche, il n’est pas le premier entraîneur arrivé en cours de saison à disputer une finale de Ligue des champions avec Chelsea, puisque c’était déjà le cas lors des deux autres finales de C1 du club londonien, avec Avram Grant en 2008 et Roberto Di Matteo en 2012.


À Chelsea, Thomas Tuchel semble avoir retrouvé de sa science tactique et surtout sa rage de vaincre, deux éléments qu’il semblait avoir perdu lors de ces derniers mois à Paris où il attendait péniblement son licenciement. Il faut dire qu’à Londres, l’Allemand, qui a largement remporté son duel tactique avec Zinédine Zidane, peut mettre sa patte comme bon lui semble. Sur le terrain, ses jeunes joueurs associés à quelques vieux briscards se chargent alors d'exécuter son plan à la perfection. Et cela fonctionne, puisque depuis son arrivée à Chelsea, Thomas Tuchel n’a connu la défaite qu’à deux reprises en 24 rencontres (pour 16 victoires). Mieux, il a aussi battu des coachs de renom comme Zinédine Zidane (contre qui il n'a jamais perdu en six confrontations), Jürgen Klopp, Diego Simeone, José Mourinho, Carlo Ancelotti ou encore Pep Guardiola, qu’il retrouvera ce week-end en championnat et surtout en finale de la C1. Le tout sans jamais prendre le moindre but. Il faut dire qu’avec Thiago Silva en défense, c’est plus facile d’enchaîner les clean sheets.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom
Hier à 12:31 Palmeiras sanctionne Lucas Lima après une fête clandestine
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi
Hier à 09:54 Suivez France - Hongrie avec nous, Adrien Cachot et Jérôme Niel samedi 15h sur notre Twitch !