Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Qui pour reprendre l'OM ?

Mercredi, Margarita Louis-Dreyfus a officialisé la mise en vente de l'OM. Dans une période plus qu'agitée, qui serait assez fou pour tenter de reprendre le club ?

Modififié
  • Un Chinois


    À l'heure de reprendre le FC Sochaux, en ruines, le patron de Ledus déclarait son intention de « faire du club une marque internationale pour toucher de nombreux marchés » . Un an plus tard, c'est l'OM qui est au bord du chaos. Le constructeur automobile chinois Geely décide alors d'imiter son prédécesseur avec un club d'une autre dimension. La même tactique est employée, cela fait plusieurs mois que le groupe observe le club français se dissoudre tout seul. Et au moment où il est à l'agonie, au moment où son prix est au plus bas, Geely attaque et rachète l'OM pour une bouchée de pain. Histoire d'acquérir une notoriété en France et en Europe. Une, deux, puis cinq saisons passent sans que les investissements, trop timides pour concurrencer le PSG, ne portent leurs fruits. Geely se lasse et quitte le navire pour aller réinvestir ailleurs. Marseille est en faillite.

    Probabilité : 40 %. Il faudrait que l'OM soit encore un peu plus au fond du trou. Si possible.

  • Un Émirati


    Ça y est, cet été, Abu Dhabi a décidé d'emmerder encore un peu plus le Qatar sur le terrain du football. Propriétaire de Manchester City, l'Émirat a déjà éliminé le PSG en Ligue des champions. Pour rivaliser avec Qatar Airways qui sponsorise le Barça, il investit déjà depuis 2015 les comptes du Real Madrid. Troisième étape, plus frontale : reprendre l'OM, le vrai concurrent médiatique du PSG en France. Parce qu'il y en a un peu marre que le Qatar soit si tranquille dans l'Hexagone. Les classiques sont relancés. Michy Batshuayi retrouve tout son rendement de supersub, après le recrutement de Daniel Sturridge. Sinon, pour conjurer le mauvais sort, l'OM recrute tous les joueurs qui lui sont passés sous le nez, Mkhitaryan, Mahrez et Kanté en tête. L'OM termine deuxième du championnat à seulement un point du PSG. C'est le début d'une rivalité à base de gros sous.

    Probabilité : 20 %. Il faudrait un sacré « plan Leproux » en très peu de temps.


  • Les supporters


    Ça commence à faire un bout de temps que les supporters marseillais entendent parler de cette histoire de repreneur. Et vu que peu de monde se bouscule au portillon, il serait temps de prendre les choses en mains soi-même. Vendredi dernier, Ghislain Foucque, un supporter de l'OM, a lancé une cagnotte pour que les supporters reprennent l'OM. En une semaine, le pot commun recueille 1,5 million de promesses de dons, bien loin des 60 millions d'euros fixés. « On veut insister sur l’idée qu’on est très attaché au côté populaire de l'OM, au fait que ça ne devienne pas un club élitiste où les prix des places atteignent plusieurs centaines d’euros » , a expliqué le supporter à France Football. Imaginons que ça fonctionne. L'OM, géré par ses supporters, décide donc de revenir aux sources et de s'appuyer enfin sur la formation des jeunes. Cet été, bye-bye les gros salaires, et le duo Maxime Lopez/Jérémie Porsan-Clemente, 18 ans tous les deux, est enfin lancé en Ligue 1. Douze passes décisives pour le premier, vingt buts pour le second, Marseille termine troisième. La belle histoire.

    Probabilité : 5 %. Même si la cagnotte est atteinte, ça va rapidement devenir compliqué d'investir derrière sans fonds financier.


  • Bernard Tapie


    « Je ne pense pas du tout à me porter candidat au rachat de l'OM » , assurait Bernard Tapie au micro de BFM TV mercredi. Ce ne serait pas la première fois que Nanard ment. Après quelques semaines de réflexion, il décide de refaire le même coup qu'en 1986. Quand l'OM était en grande difficulté financière. Quand l'OM végétait à la quinzième place du championnat de France. Une situation qui ressemble étrangement à celle que traverse le club actuellement. Alors Bernard se prend à rêver. Maintenant qu'il est de retour aux affaires, pourquoi ne pas retenter l'expérience. Après tout, c'est certain qu'une bonne partie des supporters ne seraient pas opposés à son retour. Il reprend donc le club. S'ensuit forcément une déferlante médiatique, sauf de la part de La Provence. Les banderoles « À jamais les premiers » , elles, sont de sortie.


    Probabilité : 15 %. Cet homme est capable de tout.


  • Kyril Louis-Dreyfus


    31 août 2016. Margarita n'a toujours pas trouvé de repreneur. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Elle a passé l'été dans l'avion, pour essayer de démarcher les milliardaires de tous continents, de tous pays. Depuis une semaine, elle a même arpenté les enchères de quartiers et les marchés. «  Qui veut mon club ? Qui veut mon club ? Le meilleur de toute la Provence et le moins cher » , a-t-elle hurlé à s'en casser la voix derrière son stand, entre le poisson et les légumes. Bref, personne ne veut de l'OM. Mais MLD n'a plus l'énergie pour s'embarquer dans une saison de plus. La dernière solution qui lui reste, elle est dans le canapé du salon en train de jouer à la Xbox. Kyril n'a que 18 ans, et ça fait deux ans qu'il multiplie les caprices pour reprendre lui-même le club. Elle finit par le lui céder pour un euro symbolique. La voilà débarrassée. Kyril a eu ce qu'il voulait et dès la prochaine journée de championnat, il s'alignera lui-même en pointe de l'attaque marseillaise. Longue, longue saison.

    Probabilité : 20 %. On sent qu'elle est au bout du rouleau, Margarita.

    Par Kévin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE