Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options

Quand deux équipes cherchent à perdre

Modififié
Le football indonésien vient de réinventer les règles du football.

Lors d'un match de Divisi Utama (Indonésie) disputé dimanche, le PSS Sleman et le PSIS Semarang ont cherché à perdre plutôt qu'à l'emporter et ont tout fait pour ne pas marquer de buts. Étrange. Comme le rapporte le site 101greatgoals, les deux équipes s'affrontaient dans le cadre d'une poule où le vainqueur allait avoir le redoutable privilège d'affronter le vainqueur de l'autre poule, le Pusamania Borneo FC. Un privilège dont aucun des deux clubs ne souhaitait s'encombrer. La raison ? Le PBFC est tout simplement contrôlé par la mafia indonésienne et fait peur, si bien que personne ne veut se le coltiner.

Pour éviter ce malheureux affrontement, Sleman et Semarang ont donc refusé de jouer, n'ont pas attaqué et les buts marqués sont rentrés dans les cages simplement parce que les gardiens ne bondissaient pas sur les ballons donnés par leurs propres coéquipiers.

Au terme de cette parodie de football, Sleman s'est tout de même imposé – ou a perdu, c'est selon - 3-2 contre Semarang après que cinq buts ont donc été marqués contre leur camp.


Vidéo
AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures L'ES Tunis corrigée par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 3 il y a 6 heures Kashima cuisine les Chivas 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE