Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Middlesbrough

Pedro, l'ultime roue du carrosse

Seul titulaire discutable dans l’esprit d’Antonio Conte, l’Espagnol parvient pourtant à faire gagner des matchs tendus à Chelsea par son talent. Et se pose, par ricochet, comme un de ses hommes forts dans la course au titre.

Modififié
En réalité, personne ne devrait être surpris de ce genre d'images, déjà observées de longues années à Barcelone. Dès son premier match avec Chelsea, le 23 août 2015, Pedro participait amplement à la victoire des Blues contre West Bromwich Albion en ouvrant le score après vingt petites minutes de jeu et donnait alors raison à José Mourinho, qui avait fait le forcing pour attirer le Catalan en échange de trente millions d’euros. Il s’agissait alors du vrai Pedro, pas de celui qui allait traverser la saison comme une ombre, au même titre que son équipe.


Un an et demi plus tard, les choses ont changé : Mourinho est parti, Antonio Conte a pris la place et Pedro ne cesse de prouver que son talent ne s’est pas envolé. Et qu’il peut faire gagner des points aux Blues à lui tout seul. Par un seul geste, une seule frappe. Ce fut le cas contre Tottenham, le rival unique pour le titre, lors d’un match primordial disputé à Stamford Bridge en novembre. Les Spurs sont alors ultra dominateurs et mènent logiquement grâce à un but de Christian Eriksen. Pendant que les Blues galèrent comme jamais pour se créer des occasions, l’Espagnol sort de sa boîte et détruit les cerveaux adverses sur une inspiration venue d’ailleurs. Résultat : sa team s’impose finalement 2-1 et accroche un succès importantissime au détriment de son seul véritable concurrent.

Vidéo

Le scénario s’est répété le week-end dernier, quand Chelsea bloquait à Everton face à de solides Toffees. Devant le tableau d’affichage qui semble ne pas vouloir bouger, le petit ailier prend ses responsabilités à l’heure de jeu et envoie une praline au fond des cages de Maarten Stekelenburg. Comme ça, sans prévenir. Forcément, les hommes de Ronald Koeman perdent leurs jambes, n’ont plus que leurs yeux pour pleurer et laissent le leader de Premier League les enfoncer (3-0). Voilà le genre d’exploits dont est capable Pedro, qui s’était également distingué sur un une-deux de toute beauté achevé par un tremblement de filet à Leicester, en janvier.


Pourtant, Conte a longtemps considéré (et considère peut-être encore) son joueur miniature comme le seul titulaire discutable. La onzième roue du carrosse, en d’autres termes. Les chiffres le prouvent : Pedro possède le onzième temps de jeu des Blues en championnat, et reste le seul joueur de l’équipe type à ne pas avoir dépassé les 2000 minutes. Ce qui ne l’empêche pas de réaliser une énorme saison, et même de s’approcher des statistiques d’Eden Hazard, le meilleur élément offensif des Londoniens. Le premier a ainsi marqué treize fois (un pion toutes les 171 minutes) et adressé dix passes décisives toutes compétitions confondues... contre seize buts (un toutes les 230 minutes) et sept assists pour le Belge. Signe que l’Hispanique sait être décisif tout en faisant le taf dans le jeu.

Le fameux 3-4-3 qui contente tout le monde


Conte ne s’y trompait pas en janvier dernier sur ESPN. « Nous sommes tous témoins de ses performances, rappelait ainsi l’entraîneur. Il joue d’une manière fantastique, pas seulement avec ses buts, il joue un très bon football, avec et sans le ballon. Il est toujours bien placé au pressing, à la récupération de la balle, et pour aller marquer. (...) Je pense que nous voyons le meilleur de Pedro. Je pense qu’il jouait ce type de football à Barcelone, et j’espère qu’il va continuer ainsi, qu’il va continuer de s’entraîner dur et de progresser. Il est très important pour nous. » Et de louer son comportement dans le 3-4-3 mis en place en octobre. Car c’est un fait : ce schéma tactique ravit Pedro, qui n’avait pas planté une seule fois avant l’instauration de cette organisation. Protégé par Moses (et, évidemment, N'Golo Kanté) derrière lui, la mobylette jouit d’une certaine liberté lorsque Chelsea a le ballon, ce qui lui permet de retrouver son côté créateur de Barcelone. Et de se laisser aller à quelques tentatives osées rendues exceptionnelles quand elles réussissent. Comme quoi, une onzième roue peut s’avérer indispensable pour traverser les chemins qui mènent au titre. Même si elle a connu des moments difficiles l’an dernier lorsqu'elle équipait un bus.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Jallet, l'indispensable