Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nantes-PSG (1-2)

Paris s'en sort bien à Nantes

Dominateurs pendant plus d'une heure et devant tout au long de la rencontre au tableau d'affichage, les Parisiens ont ramené un succès important de Nantes (1-2) malgré une grosse frayeur dans le dernier quart d'heure. À la suite d'un excès de confiance de Presnel Kimpembe qui a relancé les Canaris, les hommes de Thomas Tuchel ont tremblé, mais ont pu compter sur Keylor Navas pour rentrer à Paris avec le succès entre les mains.

Modififié

Nantes 1-2 PSG

Buts : Simon (68e) pour Nantes // Icardi (29e), Kehrer (57e) pour le PSG

Après le large succès au Parc des Princes face à Montpellier samedi (5-0), le PSG avait rendez-vous à Nantes ce mardi soir pour enchaîner un onzième match sans défaite et surtout une quatrième victoire de rang en Ligue 1. Engranger, par la même occasion, de la confiance, alors que Lyon dimanche et Amiens dans huit jours feront office de dernières répétitions avant le huitième de finale de Ligue des champions face à Dortmund. Pendant une heure, le contrat était rempli avec sérieux. Jusqu’à une erreur de Presnel Kimpembe, qui a totalement relancé les Canaris. Car oui : à l'issue du temps additionnel, les Nantais peuvent avoir des regrets de ne pas avoir pris un point à ce PSG-là.

Icardi retrouve le sourire

Au coup d’envoi, la Beaujoire est pleine à craquer. Prête à pardonner le désastre de Rennes, prête pour accueillir l’ogre du championnat de France qui n’a plus trébuché depuis le mois de novembre à Dijon en championnat. Problème : le 4-2-3-1 de Christian Gourcuff comprend rapidement qu’il va passer son temps à courir après le ballon, et à couper les transmissions entre Marco Verratti et Ángel Di María. Un cas de figure que les Canaris n’aiment pas, et ça se voit. Sur un long ballon de Layvin Kurzawa, Mauro Icardi contrôle parfaitement au point de penalty. Mais Denis Petrić avait tout compris avant lui, et sort le bon arrêt au bon moment. Une première alerte qui ne va pourtant pas empêcher l’arrière-garde nantaise de se faire surprendre, une nouvelle fois dans son dos, au quart d’heure de jeu.



Lancé par Di María, Kylian Mbappé fausse compagnie à ses geôliers, mais pique trop son ballon devant le portier nantais. Nantes est certes bien en place, mais peine tout de même à enchaîner trois passes dans la moitié de terrain parisienne. Et la sanction, la vraie, va finir par tomber : un déboulé supersonique de Mbappé côté gauche, suivi d’un centre en retrait repris par Di María et dévié victorieusement par Icardi (29e). Avant que la pause n’arrive, et une mauvaise lecture du jeu de Layvin Kurzawa dans la surface, Moses Simon a l’opportunité d’égaliser, mais panique au moment de faire le geste juste.

Kimpembe relance les Canaris, en vain

Le début du second acte reprend sur les mêmes bases. Paris a le contrôle du jeu, et oblige même Andrei Girotto à fracasser sa propre barre transversale pour sauver la maison nantaise. Mais les hommes de Thomas Tuchel en veulent plus, et vont vite passer à l’acte. Sur un corner bien botté par Di María, Thilo Kehrer place un coup de casque gagnant et met son équipe à l’abri (57e). Nantes est mort ? Non, pas encore. Sur une passe en retrait de Verratti au niveau du rond central, Presnel Kimpembe la joue trop facile et envoie Simon battre Navas après un rush de 45 mètres (68e). Une bêtise qui remet Nantes en selle et anime vingt dernières minutes au cours desquelles Simon, et surtout Renaud Emond à deux reprises, manquent d’égaliser par maladresse ou du fait d’un Keylor Navas déterminant. Paris a eu chaud, et d'un côté, ce n'est peut-être pas plus mal pour lui de se voir rappeler que rien n'est jamais acquis.




Nantes (4-2-3-1) : Petrić - Prado, Girotto, Wague, Ch. Traoré - Touré (Emond, 65e), Abeid - Blas (Benavente, 90e), Louza, Bamba - Simon. Entraîneur : Christian Gourcuff.

PSG (4-4-2) : Navas - Meunier, Kehrer, Kimpembe, Kurzawa - Sarabia (Paredes, 82e), Verratti, Gueye, Di María - Mbappé, Icardi (Draxler, 77e). Entraîneur : Thomas Tuchel.


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 16:42 La MLS revoit son mode de calcul du classement à cause du coronavirus 3
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 15:19 Beugelsdijk perd un procès contre une chaîne de supermarché 2 Hier à 15:06 Plus que 48h pour découvrir la collection photos So Foot d'octobre 1
Hier à 12:33 Des maillots spéciaux pour le Jour des morts au Mexique 2
À lire ensuite
Strict minimum pour l'ASM