Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Lille (2-0)

Nice dégage le LOSC du podium

Battu logiquement à Nice dimanche (2-0), Lille enchaîne un troisième match de Ligue 1 sans victoire et descend du podium. Les Aiglons, de leur côté, s'enfile un quatrième succès consécutif : de loin le plus convaincant.

Modififié

Nice 2-0 Lille

Buts : Cyprien (25e) et Saint-Maximin (80e) pour Nice.

Il y a seize jours, après un nul concédé à domicile face à Strasbourg (0-0), Nicolas Pépé avait préféré retenir le fait que, malgré les deux points perdus, son LOSC continuait à « grappiller » . Cette fois, Lille est tombé, d'assez haut, soit au bout de 90 minutes passées à se chercher offensivement, à tenter en vain de se montrer dangereux et en laissant surtout Nice remonter dans le camion des prétendants aux places européennes.

Lille et la dernière passe perdue


Des transitions brutales, de l’intensité, une pile de duels défensifs remportés : moins de quarante-cinq minutes auront suffi pour voir Patrick Vieira honorer sa promesse d’avant-match, lui qui avait demandé tout fort à ses joueurs de globalement mieux faire tout en utilisant la réception de Lille pour bosser les mouvements collectifs. Un LOSC qui s’est présenté à Nice avec quelques absents majeurs (Soumaoro, Ballo-Touré, Thiago Mendes) et qui a répété une impression vue lors de ses dernières sorties (deux buts inscrits lors des quatre derniers matchs) : où est passé le réalisme spectaculaire de cette bande ? Dimanche, il était encore introuvable, Bamba foirant d’abord d’entrée un enroulé et Ikoné ratant ensuite une volée consécutive à un contrôle merveilleux. De là, on a vu les Aiglons croquer dans un script intense, enthousiasmant, où Malang Sarr et Adrien Tameze ont brillé dans la gestion des offensives adverses, laissant ensuite Cyprien venir boucler une superbe ouverture de Balotelli à la vingt-cinquième minute de jeu. Un déclic au milieu du repas, la suite de la première période voyant les hommes de Vieira prendre progressivement le contrôle du jeu et de son cœur, Saint-Maximin allumer Maignan de loin et Youcef Attal profiter des espaces laissés sur le côté droit lillois.

Quatre à la suite


La seconde période ? Une confirmation du non-match offensif du LOSC alors que Nice s’est contenté d’attendre les Nordistes, sans réellement subir, à l’exception d’une frappe lointaine et sans danger de Jonathan Bamba avant l’heure de jeu. Dans son coin, Christophe Galtier a fait tourner ses cartes et a tenté d'abattre Loïc Rémy pour les vingt dernières minutes. Un choix qui n'a rien changé, alors que Vieira a bétonné son système, notamment avec l'entrée de Makengo, en fin de match afin de valider une quatrième victoire consécutive en Ligue 1 qui a cette fois un meilleur goût de par son contenu et son ampleur : à dix minutes du terme, Allan Saint-Maximin a profité d'un bon contrôle d'Herelle et d'une déviation de Dabila pour coucher Maignan. Voilà les Aiglons sixièmes de Ligue 1 en attendant Amiens-OM.


Nice (3-5-2) : Benítez - Herelle, Dante, Sarr - Atal, Lees-Melou (Walter, 80e), Cyprien, Tameze, Jallet - Saint-Maximin (Ganago, 90e), Balotelli (Makengo, 72e). Entraîneur : Patrick Vieira.


Lille (4-2-3-1) : Maignan - Çelik, Dabila, J. Fonte, Koné - Xeka, Thiago Maia - Pépé, Ikoné (Leão, 82e), Bamba (Araujo, 76e) - R. Fonte (Rémy, 70e). Entraîneur : Christophe Galtier.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 7 heures Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 79
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
    À lire ensuite
    Sugar Dodi