Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // United-Valence

Mourinho, saisons 3 à la loupe

C'est bien connu : José Mourinho, en pleine galère actuellement avec Manchester United, ne réussit jamais ses troisièmes saisons dans un même club. Vraiment ? Retour sur ces dernières, qui noircissent la carrière du Portugais.

Modififié

  • Porto 2003-2004
  • Doublé championnat-Ligue des champions

    C’est paradoxalement une troisième saison qui a révélé José Mourinho aux yeux du monde. Arrivé à Porto en janvier 2002, le Lusitanien construit son groupe de main de maître durant un an et demi... Avant de tout exploser en 2003-2004. Contre toute attente, l’entraîneur s’empare en effet de sa première Ligue des champions, éliminant Manchester United en huitièmes et battant à plate couture Monaco en finale. De là part la réputation du Portugais, qui répond favorablement aux sirènes anglaises en s’engageant à Chelsea après cet exploit relevé. Merci à cette troisième saison, donc. Qui est à ce jour la seule réussie. Enfin, il paraît...



  • Chelsea 2006-2007
  • Une League Cup, une FA Cup, deuxième du championnat et demi-finaliste de la Ligue des champions

    Comment une union aboutissant à une période aussi faste peut-elle prendre un virage aussi puant ? Après avoir remporté deux Premier League et une League Cup, celui qui s’est autoproclamé le Special One échoue dans sa nouvelle quête de titre national suprême. Mais atteint tout de même le dernier carré de la C1 (éliminé par Liverpool) et glane surtout les deux autres coupes anglaises. Sauf que des frictions commencent à apparaître entre le technicien, le vestiaire et les dirigeants. Les relations entre le Mou et Roman Abramovitch, notamment, ne sont plus au beau fixe. En cause ? Le manque de pouvoir illustré par l’achat à l’été 2006 d’Andreï Chevtchenko, que le coach ne désirait pas et qu’il s’est senti imposé. Suivra un licenciement en septembre 2007 déguisé en arrangement à l’amiable. Des médailles plein les valises.



  • Real Madrid 2012-2013
  • Deuxième du championnat, finaliste de la Coupe d’Espagne et demi-finaliste de la Ligue des champions

    Ou l’année de toutes les dissensions. Pour la première fois depuis 2003, le tacticien clôture une saison sans soulever le moindre trophée. Mais cela n’est que la conséquence symbolique d’un Real qui implose de toutes parts. Plus du tout en bons termes avec les cadres du club (Sergio Ramos, Iker Casillas...) et obnubilé par le Barça, Mourinho montre son visage le plus laid et se nourrit du conflit perpétuel pour terminer l’exercice. Comme si son défi personnel d’ego l’obligeait à s’isoler le plus possible en s’embrouillant avec tout le monde et avec tous les médias. Si les résultats ne s’avèrent pas véritablement mauvais, l’image de la Maison-Blanche en prend un coup. De quoi tourner la page rapidement, et ne pas regretter le départ d’un entraîneur tout de même capable de briser l’hégémonie catalane (champion de Liga en 2012).



  • Chelsea 2015-2016
  • Licencié en décembre 2015

    « Au bout d’un an et demi, deux ans maximum, Mourinho finit par cramer ses joueurs. C’est ce qu’on m’a dit quand il était à Madrid, et c’est maintenant le cas à Londres. Je reste persuadé que les joueurs ont arrêté de le suivre. » La sentence est signée Fabio Capello pour Fox Sports. À l’époque, nous sommes en 2015, et Chelsea, pourtant champion en titre, réalise un début de saison catastrophique. Incapable de briser la machine à perdre, José crée en plus la polémique en s’emportant contre Eva Carneiro (alors médecin du club), continue de garer son bus devant les cages et zappe le visage du Happy One, comme il s’est qualifié lors de son retour chez les Blues. Sans trop de surprise, le président Abramovitch casse finalement sa tirelire pour dégager la bombe loin de son équipe. Comme sept ans plus tôt.



  • Manchester United 2018-2019
  • Licencié avant 2019 ?

    La question qui se pose aujourd’hui entoure davantage la date du départ de Mourinho que la position au classement de Manchester United en fin de saison. Car l’entraîneur des Red Devils semble une nouvelle fois en fin de parcours. Déjà critiqué pour le jeu déployé malgré quelques succès (une Ligue Europa et une League Cup), le Mou n’en finit pas de donner du grain à moudre aux journalistes en raison de ses disputes avec ses joueurs (Paul Pogba, Alexis Sánchez...). Le problème, c’est que le monsieur ne paraît pas en mesure de se réinventer pour changer les choses et s’adapter aux nouveaux défis du football actuel. Et si on se remettait en question, José ?

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! il y a 9 minutes Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix il y a 6 heures OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
    il y a 5 heures Gignac va prolonger aux Tigres 7 il y a 6 heures Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2 Hier à 18:07 Le but contre son camp lunaire d'un Russe en finale de futsal aux JOJ 29