Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. A
  3. // Manchester City-PSG (2-1)

PSG : le bâton pour se faire battre

Cette victoire de Manchester City face au PSG (2-1) en Ligue des champions a rappelé deux choses : que malgré la défaite du match aller, le collectif des Citizens est plus costaud que celui des Parisiens. Et que Lionel Messi aime pratiquer la marche sur gazon.

Modififié
Sur les genoux, Kylian Mbappé fait semblant de conduire une voiture, ou de jouer à Mario Kart, avec son nouveau meilleur ami Achraf Hakimi. Le tableau d’affichage du stade indique la 50e minute, et un large sourire est présent sur le visage du champion du monde et de ses coéquipiers. Logique, Mbappé vient de planter son deuxième but de la saison en Ligue des champions pour permettre au PSG d’ouvrir le score contre Manchester City. À ce moment-là, les Parisiens sont donc devant au score, qualifiés pour le prochain tour et en très bonne voie pour terminer premiers de leur groupe de C1. Sauf que ceci était trop beau pour être vrai. Et surtout cela sonnait trop faux pour être vrai.

PSG : Passer Sans Gagner


Et cela n’a pas loupé, puisque dans la foulée, Pep Guardiola lance Gabriel Jesus dans l’arène, et 25 minutes plus tard, les Citizens mènent 2-1 et s’assurent ainsi d’être tête de série lors du tirage au sort des huitièmes de finale. En s’inclinant, Paris devra, lui, se coltiner du lourd au tour suivant dont il a obtenu le ticket uniquement grâce à la déroute de Bruges contre Leipzig (0-5). Et les Parisiens ne méritaient pas mieux. Que ce soit lors de ce match où ils ont été surclassés, ou sur l’ensemble de cette phase de groupes lors de laquelle ils n’ont pas montré grand-chose de positif, si ce n’est lors de ce match aller contre Manchester City (2-0). Une parenthèse dorée qui leur évite de vivre une dernière journée avec la peur au ventre.

Un monde. Voilà ce qui sépare actuellement Manchester City et le Paris Saint-Germain. Un immense fossé qui porte un nom : le collectif. Et ça, les Citizens l’ont bien compris. C’est simple, le collectif est le maître mot des hommes de Pep Guardiola. Que ce soit sur le plan offensif où les joueurs semblent jouer une partition de musique avec des transversales et des changements d’ailes dans tous les sens. Un procédé que chaque adversaire connaît, mais qui finit toujours par faire mouche comme sur les deux buts copier/coller. Si le jeu avec ballon de Manchester City est un régal, c’est finalement sur le plan défensif que le mot collectif prend tout son sens. Il n’y a qu’à voir les trois attaquants de devant effectuer un pressing à l’unisson et revenir ensuite dans leur propre moitié de terrain si l’adversaire a finalement réussi à traverser la ligne médiane. Ce qui n’arrive pas souvent, puisque la heat map du PSG montre que c’est dans leur propre surface de réparation que les potes de Presnel Kimpembe ont touché le plus de ballons.


Messi, la marche de l'empereur


Un homme symbolise plus que tout autre cette machine sans huile : Lionel Messi. Une Pulga qui ne ressemble plus vraiment à celle qu’a connue Pep Guardiola du côté de Barcelone, qui courait alors dans tous les sens. Désormais, l’Argentin marche, marche beaucoup, regarde Manchester City dérouler son jeu, remarche, met les mains sur ses hanches, marche encore, voit un coéquipier s’arracher pour gratter un ballon, demande alors le cuir, accélère, fait une passe, puis une fois l’action terminée, se remet à marcher. Et ainsi de suite. Visiblement, Lionel Messi n’a pas retenu la leçon de son ancien coach Guardiola qui répète à longueur de temps que l’attaquant est le premier défenseur. Alors peut-être que Mauricio Pochettino laisse la possibilité à Messi de rester devant pour garder de l’énergie, mais il faudrait alors que Neymar et Mbappé fassent les efforts pour trois. Ce qui n'est pas le cas. À écouter les dires de Marquinhos en zone mixte après la rencontre, il n’est pas certain que la Pulga ait le droit à un traitement de faveur : « Il faut travailler sur les détails. Défensivement surtout. L’aspect défensif, c’est collectif, il faut que tout le monde fasse mieux pour qu’on prenne moins de buts. Et après, on va marquer parce qu’on a une bonne force devant. » C’est peut-être ça la différence entre les deux clubs. À City, on ne parle pas de « force devant » , mais de force collective. Et cela se traduit au classement du groupe.

Tactique : que retenir de ce City-PSG ?


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 09:20 EuroMillions vendredi 3 décembre 2021 : 130 millions d'€ à gagner !
Hier à 17:06 La Covid prive les supporters lillois du déplacement à Wolfsburg 11 Hier à 16:10 Un dirigeant de la FIFA propose de relancer la Coupe des confédérations 17 Hier à 13:45 Découvrez les tirages photos So Foot à offrir à Noël !
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine