Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Demies
  3. // Manchester City-Real Madrid (4-3)

City, les poches percées

Au coup de sifflet final de ce match aller des demi-finales de la Ligue des champions, les Citizens ont pris une option sur la qualification avant le déplacement à Madrid. Pourtant, certains regards ont dit le contraire, tant les hommes de Pep Guardiola ont manqué l’opportunité d’exploser leur compteur de buts par manque de chance, mais surtout par manque de lucidité.

Modififié
26e minute de jeu. Bernardo Silva profite d’une passe approximative madrilène dans l’entrejeu pour lancer une contre-attaque. Kevin De Bruyne, Phil Foden et Riyad Mahrez se projettent alors rapidement vers l’avant. C’est ce dernier qui est servi par le feu follet portugais. Dans l’euphorie, sûrement, peut-être en grande confiance après sa passe décisive sur le premier but des Citizens, l’Algérien décide de tenter sa chance dans un angle fermé, alors que quelques mètres plus loin, ses deux coéquipiers étaient dans une meilleure situation pour faire la passe de trois. Pep Guardiola bondit de son banc et envoie des poings serrés à destination de Mahrez. Comme pour lui dire : « Tu viens de laisser une chance au Real Madrid de revenir dans la partie... »

À ce niveau-là...


76. C’est le nombre d’attaques de Manchester City face au Real Madrid, contre 28 pour les Espagnols. Voilà des chiffres bien plus parlants que les 16 tirs à 11 de la feuille de match. Dans le football plus que dans d’autres domaines, tout est une question de perception. Ce mardi soir, après le succès logique des Citizens, certains vont louer la grande efficacité du Real Madrid dans les derniers gestes. D’autres vont évoquer la résilience et la mentalité des Madrilènes à tenir tête à un favori. Enfin, les approximations défensives seront sûrement au cœur des débats. Mais si chacun peut avoir un avis différent sur ces ficelles, il y a bien un point qui fera l’unanimité : le manque cruel de lucidité des soldats de Pep Guardiola. Parce que oui, cette 26e minute est peut-être toujours dans la gorge du tacticien espagnol. Pire encore : deux minutes plus tard, Jesus a parfaitement servi De Bruyne, qui a ensuite trouvé Phil Foden sur le côté gauche. L’ailier anglais a contrôlé, est entré dans la surface de réparation et a tenté sa chance. Le ballon a encore fui le cadre (28e). De quoi rendre la réduction du score de Karim Benzema dans la foulée sur une demi-occasion encore plus miraculeuse. Comme quoi, ce n’est pas qu’une belle tournure de phrase : à ce niveau-là, ça ne pardonne pas, surtout à un diable capable de sortir de sa boîte à tout moment comme le Real Madrid.

Au retour des vestiaires, Manchester City a retrouvé du poil de la bête et recommencé à plier le Real Madrid. Sans les faire craquer une première fois, puisque Mahrez a vu sa frappe heurter le poteau droit des buts de Courtois (47e). Puis, une seconde fois, quand Carvajal a sorti la reprise de Foden sur la ligne du portier belge (48e). L’Algérien s’est agenouillé et a baissé la tête. Foden est resté au sol, le regard fixé vers le ciel une poignée de secondes, et Pep Guardiola a tenu sa tête dans ses mains en plus de faire les mille pas. Bref, personne n’y a cru. Alors oui, les deux prochaines occasions des Citizens feront mouche, mais non, ça ne sera pas la dernière fois que la vague bleue manquera de noyer une bonne fois pour toutes le radeau de fortune madrilène. Sur le flanc droit de la surface de réparation, Mahrez s'est faufilé et a profité des boulevards laissés par une charnière merengue à la rue pour frapper (76e). Le ballon a longé la ligne de but avant de filer en sortie de but. Lâché par sa défense, Pep Guardiola a dû faire, et de manière incontestable, avec des maladresses offensives notables. Il faudra gommer ces détails avant de se rendre en Espagne.

Par Matthieu Darbas
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
il y a 1 heure Wilfrid Mbappé dénonce les comportements de certains parents au bord du terrain 14 il y a 11 heures Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
il y a 7 heures 20 000 personnes fêtent la montée de Kaiserslautern en D2 3
il y a 9 heures Quand Jamel Debbouze célébrait la victoire en Ligue des champions du Real Madrid (via Facebook de SO FOOT) il y a 9 heures Il marque sur coup franc avec une trajectoire fabuleuse (via Instagram de SO FOOT)