Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Toulouse (2-0)

Lyon grignote Toulouse

Auteur d'une première période totalement maîtrisée durant laquelle Memphis Depay s'est offert un doublé, Lyon s'est tranquillement imposé devant un faible Toulouse. L'OL reste à deux unités de Marseille et du podium.

Modififié

Lyon 2-0 Toulouse

Buts : Depay (23e et 43e)

Et si Bruno Génésio avait trouvé le moyen le plus efficace pour faire briller Memphis Depay ? Soufflant le chaud et le froid depuis son arrivée en France, le Néerlandais a signé une grosse performance ce dimanche soir contre Toulouse pour le compte de la 31e journée de Ligue 1. Une prestation ponctuée d'un doublé (comme en 2016-2017 au même endroit face à la même victime) qui a tout simplement permis à l'Olympique lyonnais de s'imposer devant ses supporters et de rester dans la roue de Marseille, troisième avec deux points d'avance. Alors, qu'est-ce qui a changé pour que l'ancien de Manchester United n'ait pas, comme souvent, besoin de sortir du banc pour régaler ? La chose est assez rare pour être soulignée : l'attaquant était positionné en pointe - à la place de Mariano Díaz, suspendu - plutôt que sur l'aile. Et ça a marché.

Une dalle de Lyon


Avec Depay avant-centre donc, et installé dans la moitié de terrain toulousaine, Lyon démarre assez fort. Son pressing est intéressant, la possession de balle largement en sa faveur, le rythme agréable et les situations dangereuses facilement créées. Sauf que Ndombele manque le cadre. Au même titre qu'Aouar. Les frappes se multipliant sur les cages de Lafont, c'est tout logiquement que Depay ouvre finalement le score avant la demi-heure de jeu (son onzième but de la saison en Ligue 1) sur un service parfait d'Aouar (sa quatrième passe décisive). Complètement à la rue et incapable de réaliser la moindre frappe cadrée, le TFC change donc ses plans en sortant Jullien pour Fortes. Mais rien n'y fait : les Rhodaniens sont largement supérieurs. Comme le symbolise d'ailleurs le break sur penalty (provoqué par Ndombele à la suite d'une charge de Sangaré) signé Depay. Seule ombre au tableau de Génésio ? La blessure de Cornet, qui doit laisser sa place à Maolida avant même que l'arbitre ne siffle la fin de la première période. Durant laquelle une seule équipe aura existé.

Un second acte pour du beurre


Sûrement bougé par Debève à la pause, Toulouse revient des vestiaires avec de meilleures intentions. Sans toutefois parvenir à réduire la marque. Imbula s'essaye à des tentatives de loin, Sanogo cherche le péno après avoir vu Lopes sortir sa tête, Amian échoue également devant le portier portugais... C'est mieux pour les visiteurs, mais cette petite réaction n'est absolument pas suffisante pour effrayer les locaux. Lesquels gèrent désormais tranquillement la partie, mis en confiance par leur avance. Aller chercher une victoire plus large ne serait cependant pas une mauvaise idée pour eux, même si les Gones disposent d'une meilleure différence de but que l'OM (+2). Problème : l'OL a un mal fou à cadrer. Traoré, lui, accélère... et en perd sa chaussure à la suite d'un duel en pleine surface de réparation. Pas de faute, estime l'arbitre. Lui aussi a bien compris que le résultat était déjà entériné, malgré un gros loupé d'Aouar et une jolie claquette de Lafont. Troisième succès d'affilée pour le quatrième du championnat.


Lyon (4-3-3) : Lopes - Rafael, Marcelo, Morel, Mendy - Ndombele, Tousart, Aouar - Traoré (Ferri, 82e), Depay (Gouiri, 88e), Cornet (Maolida, 37e). Entraîneur : Génésio.


Toulouse (4-3-3) : Lafont - Amian, Diop, Jullien (Fortes, 26e), Sylla - Sangaré, Cahuzac, Imbula (Toivonen, 76e) - Jean (Mubele, 69e), Sanogo, Gradel. Entraîneur : Debève.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article