Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Lorient et Ajaccio arrachent la victoire, Guingamp s'effondre à Orléans

Tombeurs respectifs de Nancy à domicile (2-1) et Caen à l'extérieur (0-1), Lorient et Ajaccio mettent la pression sur Lens, qui se déplace à Clermont demain. Meilleure défense de Ligue 2, Valenciennes s'impose sur sa pelouse contre Le Mans (1-0, but de Teddy Chevalier) et réintègre le top 5. En bas de classement, la bonne opération est réalisée par la lanterne rouge Orléans, vainqueur d'une bien inquiétante équipe de Guingamp (2-0).

Modififié

Lorient 2-1 Nancy

Buts : Marveaux (29e) et Bozok (90e+1) pour Lorient // Lybohy (62e) pour l'ASNL

Il y a d'abord eu de quoi enrager du côté lorientais au moment de recevoir une ASNL aussi solide que concurrente pour une place parmi les potentiels barragistes à l'accession en Ligue 1. D'abord, un coup franc des Merlus mal dégagé par la défense est repris par Yoane Wissa de la tête, mais Ruddy Buquet invalide le but pour une faute peu évidente de Pierre-Yves Hamel. Malgré cela, le stade du Moustoir va exulter sur une combinaison entre Laurent Abergel et Sylvain Marveaux, conclue par ce dernier d'une frappe limpide entre les jambes de Baptiste Valette. Dominateur, Lorient manque de doubler la mise à la suite d'une belle parade de Valette devant Wissa avant la pause. Malgré tout, Nancy va serrer les dents et égaliser sur une magnifique talonnade d'Hervé Lybohy à la suite d'un corner d'Amine Bassi. Et à la fin ? Lorient s'impose grâce à un but d'Umut Bozok dans les dernières minutes et prend provisoirement six points d'avance sur Ajaccio, troisième en attendant le match de Troyes au Havre lundi.


Note du match : 17/20, comme le nombre de buts encaissés par Lorient dans ce championnat 2019-2020.


Caen 0-1 AC Ajacccio

But : Youssouf (90e+2)

Une fois n'est pas coutume : c'est à la quatorzième minute de jeu que ce match s'est réellement mis à prendre de l'ampleur. La raison ? L'hommage poignant du stade Michel d'Ornano adressé à Emiliano Sala pour commémorer le premier anniversaire de la disparition de l'Argentin, ancien numéro 14 dans le club normand. Et sur la pelouse ? Rien de bien fou, jusqu'à cette exclusion stupide de Benjamin Jeannot pour avoir commis une faute équivalente à un avertissement, puis un applaudissement évitable sur la décision de l'arbitre. Jaune et nouveau jaune, ça fait rouge. Malgré ce fait de jeu à son encontre, Caen s'accroche et pense ouvrir le score, mais un sauvetage aérien de Cédric Avinel sur la ligne corse permet aux visiteurs de garder la cage de son équipe inviolée. En supériorité numérique, Ajaccio pousse, mais les Caennais font de la résistance, à l'image de cette frappe de Matteo Tramoni repoussée par le poteau droit de Rémy Riou. Aux forceps, l'ACA va trouver la faille grâce à une frappe de Mohamed Youssouf sous la barre. Un mec formé au Havre qui crucifie Caen, voilà tout.

Note du match : 18/20, comme le numéro du joueur qui avait le sourire en fin de soirée sur le plateau de beIN Sports. Respect, Johan Cavalli.


Grenoble 0-0 Chambly



Descendre en bus depuis l'Oise pour aller jouer au Stade des Alpes et braver les grèves SNCF ? Voilà qui ne fait pas peur à Chambly, visiteur d'une équipe grenobloise seulement vainqueur de deux rencontres à domicile depuis le début du championnat. Hélas pour les spectateurs avides de spectacle, peu de choses seront à décréter dans une première période marquée par un froid de canard et quelques corners bottés par le délicieux pied gauche de Jessy Benet. Dans le deuxième acte, Joris Correa va tenter d'user de roublardise pour tromper Brice Maubleu, mais son centre tir est détourné par le capitaine du GF38 en corner. Et voilà comment Grenoble partage à nouveau les points avec son adversaire du soir, qui plus est sur le même score qu'au match aller. Plaisir d'offrir, joie de recevoir.

Note du match : 12/20, comme le nombre de nuls du GF38 en 21 journées de Ligue 2.


Auxerre 2-1 Sochaux

Buts : Dugimont (9e) et Le Bihan (64e) pour l'AJA // Livolant (29e) pour Sochaux

Il ne fallait pas jouer des coudes avec l'AJA ce soir à l'Abbé-Deschamps. D'entrée de jeu, les locaux mettent la pression sur la défense sochalienne : le missile d'Hamza Sakhi est détourné par Maxence Prévot, mais Rémy Dugimont suit rapidement l'action pour ouvrir le score. Voilà Auxerre devant, mais pas à l'abri d'un sursaut des Lionceaux. Sur l'une de ses actions offensives, Sochaux parvient à égaliser grâce à un tir dévié de Jérémy Livolant qui file tout doucement dans le but de Mathieu Michel. Un partout, balle au centre, mais l'histoire ne s'arrête pas là : Sakhi régale sur le côté gauche de la surface et sert en retrait Mickaël Le Bihan pour remettre les locaux en position de force et égaliser. Auxerre prend ses distances avec la zone de relégation, huit points devant Niort, dix-huitième et barragiste.

Note du match : 2/20, comme le nombre de minutes que Le Bihan devait tenir avant la fin du match. Mais l'ancien Niçois a préféré prendre un carton rouge dans cette journée florissante en exclusions.


Paris FC 0-0 Rodez



Il est vingt heures, Paris s'éveille. Non, Jacques Dutronc n'était pas arbitre central, mais il y avait assez d'espoir dans les yeux de René Girard à Charléty pour imaginer les Parisiens capables de prendre trois points contre un concurrent direct au maintien. Visiblement, Jérémy Ménez est aussi dans un bon soir puisque son centre trouve la tête d'Ousmane Kanté, mais la tentative n'est pas cadrée. En guise de réponse, les Ruthénois mettent Pierre Ruffaut en bonne position, mais le tir de l'avant-centre est détourné par Vincent De Marconnay sur son poteau gauche. En deuxième période, Paris passe la seconde avec un déboulé d'Ibrahim Cissé au bout duquel Diaby-Fadiga voit sa tentative contrée par la défense du RAF, puis Yacouba Coulibaly arme une lourde frappe qui frôle le montant visiteur.

Note du match : 1/20, comme la température actuelle dans la capitale française. Sortez couverts.


Châteauroux 1-1 Niort

Buts : Grange (45e sp) pour la Berri // Jacob (11e) pour Niort

Et si l'effet Franck Passi était déjà en marche du côté de Niort ? En tout cas, Valentin Jacob peut remercier son passeur Goduine Koyalipou, parfait centreur pour permettre aux Chamois de planter une première banderille de la tête dans l'ossature castelroussine. Oui, mais voilà, tout n'est pas si facile pour bien figurer dans ce championnat. Hélas pour lui, Jacob va être exclu pour un deuxième carton jaune très sévère pour une faute sur Ilyas Chouaref. Malin comme pas deux, Chouaref joue également bien le coup pour obtenir un penalty pour Châteauroux, transformé sans aucune empathie par Romain Grange. En deuxième période, Ibrahim Sissoko inscrit un but refusé pour hors-jeu juste avant que Chaker Alhadhur manque le cadre à deux mètres du but. Voilà un score de parité qui n'arrange finalement pas grand monde.

Note du match : 16/20, comme le nombre de minutes passées entre le but et l'expulsion de Valentin Jacob.


US Orléans 2-0 EA Guingamp

Buts : Mendy (6e) et Soumaré (39e)

Voilà une recrue qui fait du bien à Orléans. Débarqué de Lens en prêt lors du mercato hivernal, Arial Mendy s'est offert un joli but dès son deuxième match sous ses nouvelles couleurs. D'une frappe lointaine déviée, l'arrière gauche lobe Marc-Aurèle Caillard et permet à la lanterne rouge d'ouvrir le score. Bien en selle, Mendy régale Issa Soumaré pour permettre aux locaux de doubler la mise. Peu avant la pause, l'En Avant de Guingamp va obtenir une belle opportunité sur corner, mais Thomas Renault est à la parade pour assurer aux siens une avance confortable à la pause. Incapable de remonter la pente contre l'USO, Guingamp montre à nouveau son double visage : capable du meilleur contre Lens lundi dernier, mais aussi du pire avec cette prestation aussi insipide que catastrophique au point de vue comptable.

Note du match : 2/20, comme le nombre de points qui séparent Orléans de la place de barragiste pour affronter le troisième de National. Résurrection ?


Valenciennes 1-0 Le Mans

But : Chevalier (31e sp)

Il est gaucher, et son nom de famille se termine par la même lettre, mais Malek Chergui n'est pas Leo Messi. La preuve, puisque la frappe enroulée de l'attaquant du VAFC termine sa course sur le poteau gauche d'Arthur Desmas, vigilant, mais battu sur le coup. Mais l'ancien attaquant du GF38 va persévérer, et sur une action collective du VAFC, Chergui est accroché dans la surface par le capitaine manceau Pierre Lemonnier. Sur penalty, Teddy Chevalier ne se prive pas pour inscrire son dixième but de la saison d'un contre-pied parfait. Derrière, les Nordistes peuvent également compter sur la réactivité de Jérôme Prior, réactif sur une tête mancelle sur corner. Devant au score, les Valenciennois cherchent à enfoncer le clou, mais la frappe de Gauthier Hein est bien stoppée par une horizontale de Pierre Patron. En fin de match, Yanis Merdji met Prior en difficulté, mais le bloc défensif de VA ne craque pas. Conséquence : Valenciennes est de retour dans le top 5.

Note du match : 0/20, comme le nombre de buts encaissés par VA ce soir. Elle est là, la meilleure défense du championnat.




Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE

il y a 1 heure Une ministre brésilienne demande que Robinho soit immédiatement envoyé de suite en prison 12
il y a 1 heure Marx Lênin débarque en D2 russe 15 Hier à 18:12 En coupe d'Essone, une équipe d'U16 s'impose 39-0 30
Hier à 17:27 L'énorme raté de Chicharito avec le LA Galaxy 12 Hier à 17:26 Une arbitre agressée et insultée à Pontoise 74
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 16:04 Un hommage à Samuel Paty en Ligue 1 et Ligue 2 le week-end prochain 82
Hier à 15:33 Un arbitre sauvé par des supporters après un arrêt cardiaque 1 Hier à 13:35 Deux joueurs de Tenerife se blessent pendant le tournage d'une vidéo 1 Hier à 11:59 Les Coupes d'Europe avec un Final 8 à partir de 2024 ? 38 Hier à 11:30 Le Racing 92, Bruno Fernandes et Z Event sont dans la newsletter Time To So Foot Hier à 11:27 Le conflit entre Luzenac et la LFP continue 16 Hier à 10:40 La Japonaise Yuki Nagasoto raconte son premier match dans un championnat masculin 37