Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrage
  3. // Liverpool-Hoffenheim (4-2)

Liverpool de retour en Ligue des champions !

Avec notamment trois buts en vingt minutes et un pouvoir offensif qui a grandement profité des errements défensifs allemands, les Reds ont facilement composté leur billet pour la C1. Hoffenheim, décevant, jouera la Ligue Europa.

Modififié

Liverpool 4-2 Hoffenheim

Buts : Can (10e et 21e), Salah (18e) et Firmino (63e) pour Liverpool // Huth (28e) et Wagner (79e) pour Hoffenheim

Liverpool reste un club qui doit jouer la Ligue des champions. C'est comme ça. Liverpool restait aussi sur sept matchs sans défaite contre des équipes allemandes toutes compétitions confondues. Enfin, Liverpool reste une équipe composée de joueurs de talent, comme Sadio Mané ou Emre Can. Regroupez ces trois éléments dans un Anfied rempli à craquer, mélangez le tout pendant 21 minutes et vous obtenez un 3-0 qui a tué le peu de suspense existant avant le coup d'envoi. Oui, 21 minutes, le temps nécessaire pour inscrire trois goals. Après avoir fait le boulot en Allemagne (victoire 2-1 lors de la première manche), les Reds ont rempli leur contrat sans attendre face à un Hoffenheim volontaire, mais dépassé de bout en bout. Les voilà de retour en C1.

Quatre buts en 18 minutes


C'est peu dire que les Reds commencent très bien leur barrage retour. Sans faire preuve de précision, toutefois. Salah place sa tête au-dessus de la transversale, Mané foire son face-à-face, Milner voit ses potes titulaires manquer le cadre... Mais les locaux, portés par leur public, jouent l'offensive à fond. Une tactique récompensée avant même le quart d'heure de jeu, lorsque Can, trouvé par Mané d'une chouette talonnade, ouvre facilement le score. Totalement perdus derrière et constamment pris dans la profondeur, les Allemands galèrent pour exister. Prenant l'eau de toutes parts, ils encaissent deux nouveaux buts en à peine dix minutes : d'abord par Salah, au rebond après un poteau de Wijnaldum, puis par Can, auteur d'un doublé après une action collective ultra propre marquée par une nouvelle talonnade sublime de Mané. Devant l'horrible spectacle proposé par son équipe, Nagelsmann tente de réagir en transformant son schéma (la défense à trois passe à quatre) et en faisant entrer Huth. Buteur à l'aller, l'attaquant valide le choix de son entraîneur en récidivant après une relance à vomir de Lovren. À croire que cette rencontre est destinée à régaler les amateurs de tremblements de filets. Surtout si Liverpool décide définitivement d'arrêter de jouer.

C'est ça, la rigueur allemande ?


Aucune chance lorsqu'on possède Mané dans son onze. Ultra chaud, le Sénégalais est dans tous les bons coups et ne cesse de chauffer ses supporters. De son côté, Hoffenheim sait que marquer trois autres buts en une mi-temps sans en encaisser un seul est mission impossible. Alors, le rythme ralentit. Un peu seulement. Car Liverpool a envie de se faire plaisir, et de faire plaisir à ses fans. Les offensives continuent donc de s'abattre régulièrement dans la surface de Baumann, qui doit s'employer pour éviter la raclée. Mais le portier ne peut pas rattraper toutes les boulettes de ses partenaires, qui donnent un cadeau à Henderson. Lequel la joue collectif et sert sur un plateau Firmino, pour agrandir encore l'écart. Le TSG 1899 ne mérite de toute façon pas mieux, tant ses fautes de concentration et son manque de rigueur font peine à voir. Au regard de cette double confrontation, et même si Wagner parvient à tromper une deuxième fois Mignolet, plutôt logique que le club allemand ne se retrouve pas en LDC cette saison. Au contraire des séduisants Anglais.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall