Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Real Madrid-Manchester City (1-2)

Les notes de Real-City

Malgré une défense fébrile, qui a souffert sous les coups de boutoir d'un Vinícius remuant, les Citizens ont fini par trouver la faille, emmenés par un Kevin De Bruyne au sommet de son art. Varane a réalisé un match solide, tandis que la vieille garde des deux camps prenait un gros coup de vieux. Enfin, dans le duel des Mendy formés au Havre, Ferland a pris le dessus sur Benjamin.

Modififié

Ils ont sorti le match de la torpeur



Kevin De Bruyne
Note de la rédaction
Génie
Note des lecteurs
8.6Moyenne de 298 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
On peut nous dire ce qu’on veut, qu’il ne sait pas défendre, qu’il est belge, qu’il est méchant, qu’il n’est pas beau, qu’il est un peu gros, mais la vérité, du moins la seule chose qui compte vraiment, c’est que Kevin De Bruyne est un génie.


Gabriel Jesus
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.8Moyenne de 192 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Jesus a peut-être enfin montré pourquoi il était digne de la confiance de Pep Guardiola. Véritable poison, le Brésilien a renversé Ramos pour égaliser et a provoqué la chute du capitaine madrilène. Sergio qui ?



Vinícius Júnior
Note de la rédaction
Coyote
Note des lecteurs
5.1Moyenne de 188 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le destin de Vinícius ressemble à un épisode de Bip Bip et Coyote. Longtemps plein de bonnes idées, mais maladroit dans la finition, le Coyote du Real a semblé enfin parvenir à ses fins en donnant l’avantage au Real. Mais à la fin, c’est encore une fois raté. Remplacé par Bale (75e), venu se rappeler au bon souvenir de l’Angleterre.


Raphaël Varane
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
5.2Moyenne de 197 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Longtemps dans l’ombre du méchant Ramos, le gentil Varane s’est peut-être imposé comme la fondation la plus solide de la Maison-Blanche. Foutez-le à la frontière, ce type est peut-être le seul capable d’arrêter le coronavirus.



Ils ont fait dire « C'est bieng » à Zinédine Zidane



Ferland Mendy
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.4Moyenne de 146 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Dans le duel des Mendy formés au Havre et qui évoluent au poste d'arrière gauche, le Madrilène Ferland a pris le dessus sur le Mancunien Benjamin. Solide défensivement et convaincant offensivement, Ferland a peut-être montré que le jeunisme avait du bon.


Isco
Note de la rédaction
Ico
Note des lecteurs
5.8Moyenne de 146 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Ce soir, Isco était en mode Ico. Comme dans le fameux jeu vidéo, le sosie de Santiago Solari a été abandonné comme une âme en peine en première mi-temps, avant de trouver la sortie du labyrinthe et de guider fermement le Real. Remplacé par Jović (84e), pour rien.


Luka Modrić
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
4.5Moyenne de 136 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pendant quelque temps, on s’est souvenu pourquoi Luka Modrić avait remporté le Ballon d’or. Puis, il a sombré avec le reste de son équipe. Ah, c’est quand même beau les artistes. Remplacé par Vasquez (84e), forcément beaucoup moins romantique.



Riyad Mahrez
Note de la rédaction
Croqueur
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 214 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Mahrez est un peu l’anti De Bruyne : beaucoup plus en vue, mais bien moins décisif. L’ailier algérien a vendangé comme rarement et s’est imposé comme un énorme croqueur. Mais bon, il en faut peut-être un dans chaque grande équipe.


Federico Valverde
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.6Moyenne de 120 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La hype Valverde a pris un gros coup ce soir : même en présence d’un milieu anglais loin d’être dominant, la « pépite » madrilène n’a jamais vraiment réussi à s’imposer.


Bernardo Silva
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.2Moyenne de 121 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une élégance balle au pied à en tomber par terre, mais très peu de différences créées balle au pied. Remplacé par Sterling (73e), qui a fait tout l’inverse, à savoir courir très mal et réussir très bien.



Ils ont fait tousser leur entraîneur



Sergio Ramos
Note de la rédaction
2
Note des lecteurs
2.1Moyenne de 156 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le grand sauvage du Real Madrid a sombré : à deux doigts de détourner le ballon dans son propre but en fin de première période, Ramos est également à la ramasse sur l’égalisation de Jésus, puis condamné à quitter la pelouse prématurément à cause d'un carton rouge. Et si le plus grand vilain de la planète football avait enfin été vaincu ?


Dani Carvajal
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2Moyenne de 127 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La Maison-Blanche est en danger, et un autre de ses meubles historiques s’est montré particulièrement fragile ce soir. À la cave, Carvajal ?


Rodri
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.6Moyenne de 111 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Quand Pep réclame à tout prix un joueur, en fait un titulaire indéboulonnable et même un capitaine, on a toujours tendance à s’attendre à quelque chose d’impressionnant. On a finalement eu droit à un brouillon peu reluisant.


Benjamin Mendy
Note de la rédaction
Ancien monde
Note des lecteurs
3.6Moyenne de 128 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Triste période pour les Benjamin. Tandis que le Benjamin de la politique a été mis au placard après une sombre histoire de vidéos, le Benjamin du football a montré qu’il tenait peut-être lui aussi de l’ancien monde.


Nicolás Otamendi
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2.8Moyenne de 111 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
L’Argentin a peut-être deux syllabes de plus que son compère français dans le patronyme, mais n’a absolument rien de plus que lui sur le terrain. Autrement dit, il n’y a vraiment pas grand-chose à voir.


Par Valentin Lutz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom

Hier à 17:24 Le boss de Wycombe remet le trophée à un fan de 97 ans confiné 1
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 12:33 François Ciccolini rebondit à l’USM Alger 2214 Hier à 09:31 Les Portland Timbers en finale de MLS 5