Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro Espoirs
  2. // Gr.C
  3. // Russie-France (0-2)

Les Bleuets se reprennent contre la Russie

Sans briller, les Bleuets ont assuré l'essentiel contre les Russes grâce à deux penaltys précoces. Après la défaite face au Danemark, les Espoirs relèvent la tête sans gommer les doutes.

Modififié

Russie U21 0-2 France U21

Buts : Edouard (14e, sp), Ikoné (23e, sp)

Après leur défaite inaugurale contre le Danemark, les Bleuets n’avaient déjà plus le droit à l’erreur dans cet Euro Espoirs 2021. Contre la Russie, les hommes de Sylvain Ripoll n’avaient pas d’autres choix que de l’emporter. Et ils l’ont fait, sans la manière, certes, mais ils l’ont fait. Grâce à deux penaltys obtenus en première période, Ikoné et consorts ont vite pris les commandes avant de gérer la rencontre au tout petit trot. Rien de bien folichon, mais ça suffit aux Tricolores qui gardent leur sort entre leurs mains avant d’affronter l’Islande pour le dernier match de ce groupe C mercredi.

Lafont la caisse

Après l’échec face au Danemark, Sylvain Ripoll a revu sa copie pour affronter les Russes, avec cinq changements. Derrière, Dagba et Konaté ont fait leur retour, tandis qu’au milieu, le sélectionneur a tout changé en associant Tchouaméni aux Lillois Soumaré et Ikoné, électron libre et principal détonateur tricolore. L’état d’esprit n’était pas non plus le même, puisque l’on a vu des Bleuets conquérants et ambitieux, à l’image de Romain Faivre auteur de la première banderille de la soirée (2e). Pourtant, sans un grand Alban Lafont, les Français auraient plié d’entrée face à Zakharian, écœuré par le gardien nantais (3e). Une parade exceptionnelle qui donnait une indication : la réussite avait choisi son camp. Car dans la foulée, sans se procurer d’occasions, les Bleuets ont fait le break avant la pause grâce à deux penaltys. Odsonne Edouard a obtenu et transformé le premier (0-1, 13e), avant que Gouiri n’en provoque un deuxième, converti par Ikoné d'une panenka délicieuse (0-2, 23e). Sans dominer, les Bleuets, cliniques, ont ainsi viré en tête à la pause.

Bonne nuit les petits

On aurait pu s’attendre à voir les Bleuets libérés par ce break chanceux, mais pas du tout. Au retour des vestiaires, les Français sont passés en mode gestion, sans aucune ambition offensive ou presque. Pas franchement inquiétés par les Russes, les hommes de Sylvain Ripoll se sont contentés de juguler les escarmouches adverses, souvent coupées par le duo Koundé-Konaté. Offensivement, hormis une frappe de Gouiri à la suite d'un coup franc de Faivre, on n’a rien vu avant l’heure de jeu. Et pas grand-chose après non plus, à vrai dire, même si Odsonne Edouard n’est pas passé loin du doublé, à l’affût sur un corner (70e). Sans doute inspirés par la performance des A au Kazakhstan dans l’après-midi, les Bleuets n’ont rien montré en fin de match. Pas la peine, ils tenaient déjà là leur victoire, la première contre les Russes depuis 1999 pour les Espoirs. À l’époque, la plupart des joueurs du soir avaient un an, et Trezeguet avait marqué.



Russie (4-4-2) : Maksimenko - Maslov, Diveev, Evgeniev, Tiknizyan - Oblyakov (Umyarov, 60e), Makarov (Tyukavin, 77e), Zakharian (Grulev, 46e, Glebov (Kulikov, 78e)- Lesovoy (Lomotvitskiy, 46e, Chalov. Entraîneur : Mikhail Galaktionov.
France (4-3-3) : Lafont - Truffert (Maoussa, 76e), Konaté, Koundé, Dagba - Soumaré (Guendouzi, 82e), Ikoné, Tchouaméni - Gouiri (Camavinga, 69e), Edouard (Kolo Muani, 78e), Faivre (Claude-Maurice, 69e. Entraîneur : Sylvain Ripoll.


Par Adrien Hémard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
Hier à 17:30 Mesut Özil en passe d'investir dans un club mexicain 29
Hier à 12:22 David Beckham va jouer dans une série de Disney+ 22
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:11 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 3
Hier à 11:00 En Équateur, un match à sept contre onze s'arrête après 17 minutes 14 Hier à 09:34 Antonio Di Natale nommé entraîneur d'un club de Serie C 22