Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Montpellier (4-0)

Le PSG ratatine Montpellier

Un doublé pour Mbappé, un but pour Neymar, un autre pour Icardi : le PSG a déroulé contre Montpellier en ouverture de la 21e journée de Ligue 1. Un festival logique au terme d'une soirée maîtrisée par un PSG appliqué et convaincant, et qui prend ses aises en tête de la Ligue 1.

Modififié

Paris Saint-Germain 4-0 Montpellier HSC

Buts : Mbappé (33e, 63e), Neymar (60e) & Icardi (61e)

On joue la soixante-troisième minute, Neymar récupère le ballon dans le rond central. Après un une-deux express avec Mbappé, le Brésilien décale Icardi qui sert le Français seul face au but : le quatrième pion parisien de la soirée, le troisième en moins de trois minutes, et le deuxième pour Mbappé. Surtout : le symbole d’une soirée parfaitement maîtrisée par les Parisiens qui, en dehors de l’efficacité retrouvée du génie français, ont pu s’appuyer sur un Neymar de gala pour sa 100e avec le PSG. Habitué à récupérer des valises au Parc des Princes depuis trois ans, Montpellier en ajoute une à sa collection, pas aidé par l’expulsion rapide de son gardien, Omlin, et tombé sur un PSG qui voulait (se) prouver des choses après sa timide victoire à Angers. Mission accomplie.

Mbappé retrouve des couleurs


Absent des entraînements cette semaine pour cause de Covid, Mauricio Pochettino a quand même réussi à (déjà) poser sa patte sur son équipe. La preuve, même en alignant les 4 fantastiques au coup d’envoi, il a transformé le PSG amorphe de fin 2020 en machine à presser, installée dans le camp montpelliérain. Même Neymar s’y est collé de bon cœur. Après un quart d’heure de chauffe, les occasions ont commencé à pleuvoir sur le but du MHSC, orchestrées par les maestros Paredes et Neymar, lancés dans un concours de caviars. Sur un service en profondeur du Brésilien, Mbappé a d’abord poussé Omlin à la faute sur une sortie Anthony Lopesque. Après une longue intervention de la VAR, le carton rouge a logiquement sonné la fin de la soirée pour le gardien montpelliérain (15e). Et pour les siens.


Car dans la foulée de cette expulsion, Paris a accéléré, porté par un Neymar insaisissable entre les lignes, collectif et inspiré dans ses choix. Icardi a d’abord trop croisé (25e), avant que Di María ne dévisse (28e), tandis que Florenzi affûtait ses centres au cordeau. Acculé, Montpellier a perdu tout espoir quand Florent Mollet a dû quitter la pelouse sur blessure. D’autant que dans la foulée, Kylian Mbappé s’est réveillé au bout d’un récital collectif, en trompant Bertaud d’un petit piqué délicieux, qui respire bien plus la confiance que le doute qu’on prêtait au Français (1-0, 33e). Après un missile de Neymar bien sorti par Omlin (37e), Vitorino Hilton a adressé la première frappe du MHSC sur corner. La seule.

Un PSG intouchable, intraitable et injouable


Pour se compliquer la vie, Paris est revenu sur la pelouse sans Navas, puis s’est débarrassé de Marquinhos après cinq petites minutes, histoire de rééquilibrer les débats. Mais cela n’a pas marché. Au contraire, et même si Bertaud a d’abord retardé le break d’une main très ferme face à Icardi en renard (54e). Mais à l’heure de jeu, le bloc montpelliérain, fissuré de partout depuis un bon moment, a explosé en trois minutes. Mis sur orbite par une transversale de Verratti, Mbappé a trouvé Neymar seul au point de penalty. Pas besoin de vous faire un dessin (2-0, 60e). Content de sa belle frappe croisée, le Brésilien a enchaîné avec un énième décalage millimétré sur Florenzi, qui trouvait Icardi seul dans les six mètres. Là encore, pas besoin d’un dessin (3-0, 61e).

Puis les trois buteurs du soir ont combiné ensemble pour inscrire le quatrième but, sur une action venue valider la tactique de Pochettino, certes plus facile à exécuter à 11 contre 10. Une heure de jeu, 4 à 0 : on aurait pu s’attendre à ce que le PSG lève le pied. Mais non. Bousculé en L1 depuis le début de saison, Paris avait décidé de marquer les esprits. On a même failli assister au but de l’année signé... Layvin Kurzawa, auteur d’un ciseau-retourné dévié de justesse sur la barre par Bertaud (68e). Jusqu’au bout, les Parisiens ont tenté d’aggraver la marque, sans succès, mais le travail était déjà bien fait. Certes, il est trop tôt pour tirer des conclusions, mais ce PSG va mieux dans le jeu et dans l’état d’esprit. Et surtout, Paris prend provisoirement ses distances en tête de la L1.


Paris Saint-Germain (4-2-3-1) : Navas (Rico, 46e) - Kurzawa (Bakker, 74e), Diallo, Marquinhos, Florenzi - Verratti, Paredes (Danilo, 74e) - Di María, Neymar, Mbappé - Icardi (Sarabia, 81e). Entraîneur : Mauricio Pochettino.

Montpellier HSC (4-4-1-1) : Omlin - Congré (Cozza, 68e), Mendes, Hilton, Souquet - Le Tallec (Mavidi, 68e), Savanier, Sambia, Ristic (Bertaud, 20e) - Mollet (Chotard, 35e) - Laborde (Wahi, 68e). Entraîneur : Michel Der Zakarian.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Adrien Hémard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 16:34 Les Euros U19 annulés 9
    Hier à 16:18 Un défenseur anglais de 19 ans prend sa retraite à cause d’une tête 33 Hier à 14:52 Une course d'élan lunaire avant un tir au but en Coupe d'Argentine 85
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 10:41 Les joueuses du GPSO Issy boycottent l'entraînement 9