Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 20 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // Lazio-Bayern (1-4)

Le Bayern roule sur la Lazio

Supérieurs dans tous les secteurs du jeu et bien aidés par une arrière-garde laziale catastrophique, les Bavarois ont découpé la Lazio dans son antre. Et pris une option taille patron pour se qualifier pour les quarts de finale de cette Ligue des champions.

Modififié

SS Lazio 1-4 Bayern Munich

Buts : Correa (49e)pour la Lazio // Lewandowski (9e), Musiala (24e), Sané (42e), Acerbi (47e CSC) pour le Bayern

Lorsqu'on entame un duel, mieux vaut combattre à armes égales. Un mousquet ne surpassera pas un bazooka. Une dague ne déviera par un sabre. Et la Lazio ne battra pas le Bayern Munich. Quand le canon bavarois tonne, mieux vaut lui opposer des défenses en acier trempé. Sauf que les Biancocelesti, plombés par une arrière-garde désastreuse, n'avaient tout simplement pas les moyens d'opposer une résistance digne de ce nom au champion d'Europe en titre.

Rome, ville ouverte


Pour allonger un adversaire, le Bayern a l'avantage d'avoir le choix des options : soit le détruire façon rouleau compresseur, soit l'invisibiliser, en monopolisant la gonfle avec virtuosité. Les Munichois ont choisi la seconde alternative en début de rencontre et la Lazio, dépassée techniquement, disparaît le long d'un premier quart d'heure à sens unique. Comprimés, asphyxiés, parfois paniqués, les Laziali se retrouvent à courir derrière le score quand Musacchio offre une passe en retrait en guise d'offrande à Lewandowski. Le Polonais crochète tranquillement Reina et n'a plus qu'à marquer dans le but vide. La Lazio se met alors enfin à arrêter de pétocher, et commence à enquiquiner le Bayern, en exploitant les espaces que les Munichois laissent dans la profondeur.


À la retombée d'un ballon proche de la surface, Milinković-Savić s'offre un slalom osé et semble se faire stopper irrégulièrement par Boateng. VAR ou pas, l'arbitre ne bronche pas, et l'injustice reste logiquement coincée dans le gosier des Biancocelesti. Le Bayern, au contraire, est écœurant de sérénité. À la conclusion d'une sublime action collective initiée par Davies et relayée par Goretzka, le Wunderkind bavarois Musiala double la mise, d'un tir parfaitement croisé. Les Ciel et Blanc ne s'en remettront pas, alors que leur défense continue de laisser les attaquants adverses se balader en sifflotant près des cages de Reina. Après avoir profité d'une bavure navrante de Patric, Coman file en contre et voit son tir enchaîné détourné par le gardien espagnol. Qu'importe : Sané a bien suivi et peut ajouter un troisième pion pour les siens.

Patric, l'étoile de mer


Déjà naufragée, la Lazio sombre un peu plus dans les abysses quand Patric, encore lui, se fait balader par Sané juste après la pause. L'Allemand centre dans la foulée et Acerbi ne peut plus que marquer contre son camp. Seule accalmie dans la tempête coté laziale : la réduction du score de Correa, qui plante dans les seize mètres, après avoir profité d'un bon service de Luis Alberto. Et après ? Ça joue, ça tente des deux cotés en imprimant de la verticalité, mais les deux formations semblent plus s'exciter pour la forme qu'autre chose. Les dés sont jetés, et le Bayern n'a plus qu'à attendre pour cueillir un succès largement maîtrisé. L'addition est salée pour les Laziali qui, sauf énorme surprise lors de la seconde manche en Allemagne, devront bientôt dire ciao à la grande Europe cette saison.


SS Lazio (3-5-2) : Reina - Patric (Hoedt, 53e), Acerbi, Musacchio (Lulić, 31e) - Lazzari, Milinković-Savić, Leiva (Escalante, 53e), Luis Alberto (Akpa Akpro, 81e), Marušić - Immobile, Correa. Entraîneur : Simone Inzaghi.

Bayern Munich (4-2-3-1) : Neuer - Sule, J. Boateng, Alaba, Davies - Kimmich, Musiala (Choupo-Moting, 90e) - Sané (Sarr, 90e), Goretzka (Martinez, 63e), Coman (Hernandez, 76e) - Lewandowski. Entraîneur : Hans-Dieter Flick.


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 18:13 OM : Le coup de fil d'Eyraud à Rolland Courbis 48
Hier à 16:35 Viens défier la rédac jeudi 20h sur un quiz "le foot à la télé" Hier à 15:37 Jacques-Henri Eyraud : « Peut-être que j’ai été victime d’un délit de faciès » 160
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi
Hier à 14:30 Verdict le 11 mars dans l'affaire entre Canal et la LFP 5
Hier à 13:30 La collection de tirages photo So Foot de mars est dispo ! Hier à 11:57 Iniesta : « Être blessé m’a donné encore plus envie de continuer à jouer » 21