Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Marseille-Strasbourg (3-1)

L'OM passe au-dessus de Strasbourg

À l'abri à la pause notamment grâce à un éclair de Sarr, Marseille a contenu Strasbourg malgré une deuxième période compliquée. Les hommes de Villas-Boas seront de la partie en quarts.

Modififié

Marseille 3-1 Strasbourg

Buts : Sarr (32e), Payet (43e sp) et Kamara (90e+5) pour l'OM // Corgnet (59e) pour Strasbourg
Expulsion : N'Dour (86e) pour Strasbourg


Malgré les hypothétiques envies de départ qu'on lui prête, paraîtrait qu'André Villas-Boas s'est mis en tête de décrocher un titre au cours de son séjour sur la Canebière. La Ligue 1 ? On peut oublier. La Coupe de la Ligue ? Monaco en a décidé autrement, dès les seizièmes. Non, pour ce qui est de cette saison, on dirait bien qu'il ne reste que cette sainte Coupe de France, disparue de la cité phocéenne depuis 1989 : alors c'est sûr, pas question de la délaisser. Malgré un Darío Benedetto au repos, l'OM pouvait compter sur le retour de son guide Dimitri Payet, dont l'absence pour suspension face à Angers (0-0) s'était fait sentir. Le numéro 10 a fait le boulot, ses compères aussi, et si le navire a tangué, la qualification est au bout. C'est peut-être plus facile quand il n'y a pas de petit poucet pour faire l'exploit, aussi.

Bouna, ça régale

Dès la deuxième minute, le frisson : un décalage de Maxime Lopez, et dans la précipitation, Radonjić manque le cadre (2e). Tête en l'air, Dimitri Liénard offre un ballon d'ouverture du score à Valentin Rongier, mais Bingourou Kamara veille (12e). Pris en tenaille dans son couloir droit, Nemanja Radonjić a des fourmis dans les jambes et le fait savoir, butant sur le portier strasbourgeois après une ouverture de Boubacar Kamara (22e). Les visiteurs, plombés par une hécatombe défensive et partis avec un onze expérimental et un Majeed Waris fêtant sa première titularisation en bleu, tentent par intermittence de profiter du toucher de balle de Kévin Zohi. Et ils ont leur mot à dire : sur un coup de billard à la suite d'un coup franc envoyé dans la boîte, Ibrahima Sissoko allume Mandanda sans réussite (26e). La rigolade prend fin à la demi-heure de jeu : l'ex-futur latéral droit des Bleus Bouna Sarr part de la ligne médiane, accélère et passe en revue tout le monde pour inscrire un but FIFA que l'on n'a pas fini de revisionner (1-0, 32e). Même en frappant mal ses coups de pied arrêtés, Payet fait la différence, la main de Lionel Carole commettant l'irréparable et offrant le break au Réunionnais (2-0, 43e).

Zohisse la saucisse

Le premier frisson du deuxième acte - que Payet démarre pied au plancher - est un rush de Valère Germain, au bout duquel Rongier rappelle que l'ouverture de son compteur olympien ne sera pas pour tout de suite (54e). Jordan Amavi est impérial, mais ne peut pas tout faire, et après une première parade d'Il Fenomeno devant Zohi, Benjamin Corgnet remet dans le match un Strasbourg courageux (2-1, 59e). Un duel étrange avec Carole amène Radonjić à perdre un deuxième face-à-face (64e), alors que Lopez trouve les gants de Kamara (67e). Les ouailles de Thierry Laurey ont repris espoir et enchaînent les incursions, mais un pied provençal vient toujours sauver l'Olympique, sauf sur un centre de Corgnet que Zohi reprend comme il peut, donc mal (79e). L'Ivoirien, auteur de trois pions cette saison dans cette coupe, a faim : il envoie une praline au-dessus de la cage marseillaise (82e), puis c'est sur une de ses tentatives que l'entrant Adrien Thomasson fait trembler les filets en position de hors-jeu (83e). Après la sueur froide, le Vélodrome gronde quand Abdallah N'Dour souhaite la bienvenue à Marley Aké (19 ans) et est logiquement prié de foutre le camp (86e). Dans le temps additionnel, Khaoui passe pas loin de soulager tout le monde (90e+1). Mandanda enlève le ballon à Corgnet dans les airs (90e+4) et c'est Boubacar Kamara qui fait pour de bon souffler la maison, du gauche au terme d'un contre (3-1, 90e+5). AVB peut continuer d'y croire.



OM (4-1-4-1) : S. Mandanda (c) - Sarr, Álvaro, Ćaleta-Car, Amavi - Bo. Kamara - Radonjić (Khaoui, 73e), Rongier (Strootman, 88e), M. Lopez (Aké, 81e), Payet - V. Germain. Entraîneur : André Villas-Boas.


Strasbourg (4-2-3-1) : Bi. Kamara - Aaneba, S. Mitrović (c), A. N'Dour, L. Carole (Simakan, 72e) - I. Sissoko, Liénard (Thomasson, 81e) - K. Lala, Corgnet, Zohi - M. Waris (Ajorque, 61e). Entraîneur : Thierry Laurey.


  • Résultats de la Coupe de France

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    PUTACLIC! Papin fait ses valises ! 5
    il y a 4 heures La collection de tirages photo So Foot d'août est dispo ! Hier à 19:00 Saïd Benrahma : « Je ne remercierai jamais assez Brentford » 3
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE